Pourquoi le voyage en solitaire vous transforme

Table des matières

Vous vous demandez pourquoi les autres avancent dans leur vie et pas vous ? Vous avez l’impression de ne toujours pas vous connaître malgré les nombreuses années passées à vos côtés ? Le voyage en solitaire est de loin la meilleure solution à ces questions. Et ça tient en 3 points.

Vous pouvez avoir peur, vous demander comment vous allez communiquer si la langue locale n’est pas votre tasse de thé. Ou encore vous pouvez avoir peur de vous ennuyer. Tout d’abord, oubliez tout ça ! Ce que ces voyages vont vous apporter dépasseront largement la liste des peurs que vous vous êtes faites.

Plus vous voyagez, plus l’inconfort devient confortable

Pour commencer, pensez à un jour où vous avez fait quelque chose qui vous faisait peur depuis longtemps. Vous vous rappelez du sentiment de satisfaction que vous avez ressenti ? Et bien je peux vous assurer que vous ressentirez la même chose. En reprenant les choses que vous craigniez :

  • Je ne parle pas anglais => Pocahontas a bien réussi à se mettre en couple avec John Smith sans parler la même langue ! On se débrouille, croyez-moi. Même si ce n’est pas facile tous les jours !
  • Vous avez peur => De quoi exactement ? Découvrir des endroits incroyables ? Rencontrer des gens qui sont dans la même optique que vous ? Vous perdre ? On n’est plus au moyen-âge non plus… Avec plus de 7 milliards d’êtres humains sur Terre, il faut donc le faire pour qu’on ne vous retrouve pas.
  • Vous ne voulez pas vous ennuyer => Même si vous ne connaissez personne, que vous ne rencontrez personne, choisissez une destination avec énormément de choses à voir. Je ne dis pas qu’il n’y a rien à faire dans la campagne belge (no offense, c’est de la que je viens), mais choisissez peut-être une destination un peu plus exotique.

Et vous allez prendre goût à tout cet inconfort, croyez-moi ! Il faut dépasser la peur de prendre la route, mais je vous assure que le reste du voyage vous donnera des palpitations (de joie hein…).

L’expérience est inestimable, pleine d’opportunités et de transformation personnelle

Personnellement, mon voyage « transformation » (appelons-le comme ça), celui qui m’a donné un gros coup de pied au c*l, c’était un road trip dans l’ouest des USA. Ce n’est pas vraiment la destination qui compte, d’ailleurs j’y étais déjà allée, mais ce que ça m’a apporté. J’ai été prise d’un mal bien connu de tous : une peine de coeur. Je ne savais plus quoi, comment et où. Mon cerveau bouillonnait et j’avais besoin d’air. Je suis certaine que ce sentiment vous le connaissez largement ! Que ce soit dans vos relations interpersonnelles, votre travail, votre environnement, etc. J’ai fais ma valise et j’ai littéralement pris l’air. Quand on est seul, face à un superbe environnement, on remet beaucoup de choses en perspectives.

Pourquoi est-ce que je suis sur Terre ? Pourquoi est-ce que j’existe ? Est-ce que la vie signifie par exemple aller au boulot, payer mes factures et m’installer dans le schéma peu intéressant que me propose la société ? Non merci. J’ai un rêve, même plusieurs. Et personne, je dis bien personne, ne mérite de me les retirer.

Finalement, je vois maintenant ma vie comme un film dont je serais le personnage principal. Ce garçon, n’était qu’un personnage secondaire (voir tertiaire). Il n’est personne pour me retirer le premier rôle. Et c’est pareil pour vous ! Voyez votre vie comme un film. Votre patron, vos parents, vos amis, ne sont personnes pour vous faire perdre le fil de votre route. Si vous faites quelque chose que vous n’aimez pas, vous n’aurez que des résultats que vous n’aimez pas.

Le voyage vous ouvre l’esprit. C’est comme un vent frais qui souffle sur votre cerveau bouillonnant et perdu. Donc vous vous sentez comme un enfant qu’on prend dans le bras et à qui on dit : « Tout va bien aller« .

Le voyage vous fait vous aimer inconditionnellement

Vous pouvez partir en voyage avec votre famille, votre moitié, mais ce ne sera jamais pareil. Ces voyages, aussi beaux soient-ils, ne sont que des voyages, des découvertes. Mais vous garderez votre masque. Car oui, on porte un masque, qui diffère en fonction de la personne avec laquelle on se trouve. Or quand vous êtes seul, il n’y a plus de masque. Et vous réalisez que vous méritez mieux. Parce que oui, on mérite toujours mieux, il n’y a pas de limites à notre bien-être. Vous ne vous flagellez plus et finalement vous positivez et vous vous félicitez pour tout ce que vous avez accompli. Vous profiterez à 100% du moment présent. Et ce moment, vous ne l’oublierez jamais, je peux vous l’assurer.

Toutes ces choses qui vous freinent

  • Ca coûte cher. Clairement pas ! Quand vous êtes seul, vous pouvez plus facilement aller dans une auberge de jeunesse. Ou encore, par exemple, faites du couchsurfing, qui vous assure de rencontrer des gens (certifiés) locaux !
  • Je ne peux pas laisser ma moitié. Bien sûr que si. Et je suis certaine que ça lui fera le plus grand bien également ! Vous le connaissez ce : « Mieux partir pour mieux revenir ». On est en plein dedans là ! Donc éloignez-vous et retrouvez-vous, vous aurez l’impression d’un nouveau départ encore meilleur.
  • J’ai mes enfants. Et ? Le jour où vous avez eu des enfants, vous avez décidé d’arrêter de vivre ? D’arrêter d’avancer ? Donc faites une garde alternée avec votre mari ou votre femme. Et quand vous reviendrez, ce sera à lui ou elle de prendre le large.
  • Je ne sais pas où aller. Regarder Instagram ou Pinterest. Inspirez-vous tout simplement. Et puis une fois sur place, vous pouvez bouger facilement, tout simplement parce que vous ne devez vous conformez qu’à vos envies !
  • C’est dangereux. Au vu des allumés dans notre société actuelle, tu as autant de chance de te faire tuer dans la rue en bas de chez toi qu’au Pérou par exemple. Pour vous je ne sais pas, mais tant qu’à faire je préfère mourir en ayant découvert de nouvelles choses!

Le mot de la fin

Finalement, je terminerai sur cette petite anecdote qui m’a fait beaucoup rire. Vous connaissez le site Darwin Awards ? Il recense les morts le plus absurdes. Par exemple cette histoire : Un homme avait peur de l’extérieur, peur du voyage. Il vivait chez lui avec sa femme et ses enfants, le plus loin qu’il ait été c’était 50km de son domicile. Donc forcément, s’il est sur ce site, c’est qu’il est mort de manière assez absurde. Et oui : un poteau électrique est tombé, à traversé le toit et l’a écrasé dans son fauteuil pendant qu’il regardait la télévision. Ne soyez pas cet homme. Sortez, bougez. Vous risquez autant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Mais ce que vous apportera l’extérieur vaudra 1.000 fois plus que si vous restiez chez vous.

Partagez-moi votre plus belle expérience. Et surtout, si vous n’avez jamais voyagé seul, pourquoi ?

26 réponses

  1. Hello !
    J’ai beaucoup aimé ton article. Honnêtement, voyager en solitaire ne me tente pas mais c’est plus pour des raisons de santé qu’autre chose, qui sait, je finirai peut-être par changer d’avis. En attendant, prochain voyage en septembre avec mon mari, et en Islande (j’y suis déjà allée avec lui en 2011 et lui l’a fait seul en 2016, oui, lui, il peut voyager seul et il a adoré). Ps : l’exemple Pocahontas est énorme !

    1. Haha ! Je suis contente d’avoir pu te faire rire avec ma Pocahontas 🙂 Je vous souhaite d’avance un merveilleux voyage avec ton mari !

  2. bonjour, oups… je dis oups parce que voilà j’ai fais le choix d’acheter une caravane et de profiter avec mon compagnon de l’installer deux mois sur un petit terrain de camping qui n’est qu’à 3h de route de chez nous… de la petite tente on est passé à une plus grande.. une grande tente on a testé le caravaning et j’ai pris une vieille mais impeccable caravane de 28 ans ! que j’ai revendue l’an dernier pour en prendre une plus moderne (elle a 10 ans) pour les 2 mois j’ai un budget de 1000e (emplacement caravane + voiture + 2 personnes + electricité) je vais dire que je pourrais donc voyager avec cet argent car seule avec 1000e c’est largement faisable… parfois j’avoue que ça me donne envie, mais voilà j’ai fait ce choix et comme je dis souvent chacun ses choix … et argumenter ta réflexion sur « c’est dangereux » je suis tout à fait d’accord avec toi… on est à l’abri de rien nulle part ! (on va faire des courses et… !)
    bisous

    1. Après rien n’empêche un peu plus tard de louer cette caravane et de partir vous de votre côté à l’aventure 🙂 On ne fait jamais vraiment une décision pour la vie entière. On peut toujours changer et s’adapter !

  3. J’ai beaucoup voyagé seule mais cela n’a jamais été de guetter de cœur mais par obligation. Il est en ressortie de mon expérience qu’il vaut mieux être seule parfois parce que l’on peut se freiner lorsque l’on est accompagnée…

  4. Voyager est une richesse culturelle dont il ne faut pas se priver.
    Voyager seul c’est naturellement possible et parfois contraint comme lorsque je suis allé en Arabie Saoudite, et que je me suis retrouvé au ministère de la censure parce que j’avais, un disque dur externe dans ma valise…
    heureusement il ne contenait que des données professionnelles … sinon ce fut plus compliqué

  5. J’ai osé voyager seule il y a quelques années et vraiment je ne suis jamais restée seule, j’ai toujours rencontré des gens et baragouiner des choses. Quel langue nous parlions? un mélange de tout, de l’anglais du collège avec des gestes, de l’espagnol la totale quoi :))) Ca m’a vraiment fait du bien car maintenant je sais que je suis capable de le faire.
    Maintenant, mon plus gros challlenge serait de partir seule avec les enfants. Le papa n’est pas trop voyage et j’aimerais leur faire découvrir le monde!

    1. Tu devrais ! Je pense que c’est un merveilleux cadeau à leur offrir ! Ca leur amènera des souvenirs dont ils se rappelleront toute leur vie, c’est certain 🙂 Tu aimerais les emmener où ?

  6. Hello =) En effet, il y a beaucoup de choses qui me freinent notamment le coût. Mais c’est vrai que voyager me tente énormément ^^ Notamment retourner à Barcelone et arpenter les petites rues de la ville.

  7. Tellement d’accord avec tout ce que tu dis !!!
    Voyager en solo c’est la vie et une fois qu’on y a goûté, difficile de s’arrêter 🙂

  8. Coucou ma belle !

    J’ai enfin osé voyager seule l’année dernière pendant 6 mois en Nouvelle Zélande et c’est le meilleur voyage que j’ai pu faire en 25 ans ^^. Plein de rencontres, de découvertes, de prise de conscience, d’ouverture d’esprit, et j’en passe… Je suis revenue grandie de cette expérience et je conseille à tous ceux qui m’entourent et qui peuvent le faire de se lancer 🙂

    1. Waw ! Tu dois avoir la tête pleine de souvenirs 🙂 Mon frère est également en Nouvelle-Zélande pour faire cette expérience en ce moment-même

  9. Ahah pauvre homme qui s’est mangé ce poteau électrique…
    Super article, vraiment inspirant!
    Je n’ai jamais voyagé en solo, toujours accompagné, et cet été comportera mes premiers pas toute seule en Asie. J’espère bien me retrouver un peu moi même 😉
    En tout cas, c’est top de lever tous les freins possibles de cette façon, ça pourra ouvrir l’esprit de certains (qui n’a pas des proches qui s’inquiètent dès qu’on met le pied dehors ^^?)

    1. Exactement ! Je te souhaite de tout coeur de passer un merveilleux moment en Asie cet été, même si je dois avouer que j’ai un doute sur le fait que ça ne soit pas une expérience incroyable 🙂

  10. Coucou!
    C’est vrai qu’un voyage en solo est une expérience hors du commun ! On se découvre, on se met à l’épreuve ! Je suis partie seule pour ma part à Bali et étant une fille de 20 ans, mes proches s’inquiétaient beaucoup… au final, c’est une expérience que je recommande ! On part seul mais on ne se sent pas si seul que ça au final ! Et d’ailleurs, on ne le reste pas bien longtemps avec toutes les rencontres que l’on fait !
    Des bisous!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.