Se moquer du regard des gens

Table des matières

A mon sens, la chose qui peut vous freiner le plus dans la réussite de votre projet, c’est le regard des gens. Ce n’est pas facile pour beaucoup de gens, moi comprise. Et même si vous savez pertinemment que ce que vous faites peut vous aider à avancer. Le regard des autres a le mauvais pouvoir de nous impressionner, influencer ou encore modifier les comportements. Mais pourtant, « les autres » ont aussi cette crainte et se sentent également jugés. Finalement, on se retrouve tous dans un cercle vicieux de se regarder les uns et les autres. Et si on se libérait du regard des autres ?

Notre propre jugement

Finalement, lorsqu’on se sent jugé, c’est surtout parce que de notre propre point de vue, c’est hors norme. C’est notre propre système de valeur, et non celui des autres ! Et souvent, nous avons tort. Parce que notre manière de penser n’est pas la seule et unique, et forcément, d’autres penseront que ce que vous faites est normal.

Jugera ou ne jugera pas ?

Comme je vous le disais ci-dessus, on juge ce que l’on trouve hors norme. Lorsque l’on se sent jugé, finalement, c’est parce que nous sommes de ceux qui jugent également. Et si nous acceptions la différence, y compris la nôtre ?

Peace & Love

Honnêtement, combien de fois avez-vous rencontré des gens qui vous voulaient du mal ? Mais vraiment du mal, un acharnement défini. Probablement jamais. Tout simplement parce qu’on n’est pas dans un film. Au mieux, ils vous veulent du bien, au pire, ils s’en fichent… Et finalement, on oublie bien trop souvent cette partie. Et on passe à côté de la bienveillance de ceux d’en face.

Impact négatif nul

Posez-vous les questions suivantes :

  • Que se passerait-il si les autres découvraient ce que vous avez honte de montrer/faire ?
  • Si les autres pensent que vous n’êtes pas aussi extraordinaire, beau/belle, intelligent/intelligente que vous ne devriez, que se passe-t-il ?

Je suis prête à parier que la réponse aux deux questions est : rien.

👉 A lire aussi : 30 manières de vous dire je t’aime et de prendre soin de vous

Le jugement des autres

Finalement, si malgré tout vous vous faites juger, ça n’engage que les personnes qui vous jugent ! Effectivement, étant donné que ce jugement est basé uniquement sur leur propre système de valeur. Il n’y a pas de système de valeur unique, pour autant que je sache. Donc faites ce que vous voulez, plutôt que vous conformer au système de valeur de 7 milliards d’être humains différents. Ca prend trop de temps finalement…

Le pouvoir du jugement

On ne va pas se mentir : plus vous accordez de l’importance au jugement des autres, plus votre propre jugement perd de la valeur. Et là, bonjour la perte d’estime de soi ! Ne leur laissez pas ce pouvoir, ne le laissez à personne !

Lire dans les pensées

Si vous avez peur du regard des autres, c’est tout de même que vous croyez pouvoir lire dans l’esprit des autres. On ne va pas se mentir… Vous interprétez sans savoir finalement ! Ce qu’ils pensent n’appartient qu’à eux et cette crainte c’est vos propres pensées qui se projettent.

Belle et sympa !

Vous avez déjà vu ces gens qui font ce qu’ils veulent quoi qu’il advienne ? Quoi qu’on pense d’eux ? Ils sont rayonnants. Et puis à force, ils sont admirés, voir même enviés ! Ils ont une aura incroyable qui communique aux autres. Alors pourquoi n’auriez-vous pas cette aura également ?

Le dictateur

Et finalement, si effectivement vous vous faites juger : et puis quoi ? Vous laisseriez-vous dicter votre conduite par un ou une inconnue ? Sortez du lot et refusez les diktat !

Et vous ? Accordez-vous du crédit au regard des autres ? Comment faites-vous pour passez outre ?

56 réponses

  1. On se fixe un avis sur quelqu’un au premier regard puis cet avis change lorsque l’on commence à communiquer etc etc . Le regard nous apporte des informations sur notre environnement et c’est comme ça. Sympa ton article

  2. Pendant très longtemps, le regard des autres était très important pour moi. Et puis je me suis rendu compte qu’en fait, les gens avaient une image très différente de celle que je tentais désespérément de renvoyer. Depuis ce jour, je m’en fiche. Ceux qui ne me connaissent pas me prennent sans doute pour une fille rigolote et un peu légère? Les autres savent qui je suis et c’est leur avis à eux qui m’importe.

  3. Alors moi je m’occupais beaucoup du regard des gens avant avant de me rendre compte qu’en fait, ce n’est pas eux qui faisaient ma vie. Maintenant je n’y ais plus attention. Les gens peuvent bien penser ce qu’ils veulent. De toutes façons y’a toujours des gens positifs et des gens négatifs, autant ne pas s’en occuper.

  4. Personnellement je ne m’occupe plus du regard des gens. Ceux qui critiquent , cela me passe au dessus .Avant pourtant , je n’avais pas cette pensée. Faire abstraction aux regards d’autrui, est la seule façon de vivre pleinement comme dirais-je.

  5. C’est difficile de se moquer du regard des autres, personnellement j’y apporte de l’intéret alors que je ne devrais pas.

  6. Malheureusement, notre société a tendance à juger très vite . La critique peut être constructif mais quand elle se veut juste blessante, c’est loin d’être toujours facile à gérer ! Je pense que avec le temps qui passe, on arrive à s’en détacher un peu plus et peut être aussi arrive t on à mieux « sélectionner » son entourage. ^^

  7. Coucou,

    J’ai énormément de mal à me détacher du regard des autres ! Des fois, je me dis, oh si je fais ça tout le monde va me regarder et ça, j’ai du mal ! Je n’aime pas attirer l’attention sur moi, alors quand on me scrute gggr le malaise !

    Belle journée,
    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

  8. Coucou ma belle! Alors moi, je me fiche totalement de se que l’on pense de moi! Et de la vie des autres aussi! Je ne suis une moqueuse ni une fouille merde! Je préfère rester loin de problème et vivre ma vie sans juger!

  9. je cherche souvent l’avis de mes amis. Pour moi c’est important, mais ce n’est pas avec ça que je change d’avis. Il en est de même avec ma famille.

    1. C’est pareil pour ma part 🙂 J’aime connaître leur avis, mais ils savent très bien que si l’avis est négatif, je le ferai quand même 🙂 Quel esprit contradictoire ^^

  10. Dur le regard des autres mais avec le temps je me dis que si je ne plais pas à la personne elle n à qu à regarder ailleurs

    1. Quand c’est la famille proche, ce n’est jamais simple. D’autant qu’on a envie de leur partager et quand c’est mal accueilli ça ne fait pas plaisir :/

  11. Le regard de l’autre est malheureusement important chez moi mais je pense que c’est parce que j’ai pas confiance en moi. Pour moi c’est lié.
    Parce que dans mon métier je m’en fou de ce que je pense les autres parce que je sais ce que je fais et je connais mes compétences.

  12. J’ai mis des années a me libérer du regard des gens et à m’en foutre complet de ce qu’on peut penser de moi, très bel article!
    Bonne journée a toi 🙂

  13. C’est vrai qu’on a souvent l’esprit critique. Je pense que ça fait partie de la nature humaine. J’avoue me faire une opinion sur des personnes, des gestes,…Mais je ne partages pas ces avis ou autres autour de moi pour ne pas débattre sur ces points. ça reste des avis propres. Je sais pas si c’est clair ce que je veux expliquer.

  14. Coucou. Très bel article, et j’avoue que moi aussi, le regard des autres à tendances à me bloquer, mais mon pire ennemi, c’est moi-mème 🙁 Je suis très critique envers moi, trop dure, je m’en rends compte, mais j’ai du mal à me sentir bien dans mes baskets, mais j’y travaille, et avec l’âge, y’a du mieux. Belle journée à toi.

  15. Ce que tu dis est profondément vrai. Pas forcément facile de se foutre totalement du regard des gens pour autant. Disons que lorsque l’on a un projet, on est un peu tout seul quoi qu’il arrive. C’est pas facile tous les jours. Parfois il y a des bas… Et parfois au contraire on se croit capable de renverser des murailles de Chine 😀 Ce qu’il faut c’est continuer de garder la foi et c’est aussi grâce à des articles comme le tien qu’on s’accroche.

  16. Quand j’étais enfant/ado, je donnais beaucoup d’importance à ce que les autres pensaient et je me bloquais beaucoup dans ce que je voulais faire, de peur d’être jugée. Mais maintenant, je m’en fiche complètement. Je fais ce que bon me donne envie, sans m’importer de ce que les autres peuvent penser et/ou dire.

  17. Tu as raison et je le sais. Mais je reconnais que trop souvent j’ai peur du regard des autres notamment de mes proches. Pas si facile de se libérer mine de rien… même si j’y travaille !

  18. J’ai eu longtemps très peu confiance en moi à cause de moqueries et du regard de mauvaises personnes… C’est difficile de se relever. Et chaque jour, j’essaye de positive et d’avancer dans de nouveaux projets… Un peu une revanche sur le passé

  19. Le regard des autres détruit sans que personne ne le vois… J’en ai souffert mais maintenant j’ai pris une belle revanche car maintenant je positive…. Positiver et la meilleure des armes face à ces cracheurs de venain !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.