Qu’est-ce que la motivation incitative et fonctionne-t-elle ?

Table des matières

Qu’est-ce que la motivation incitative et fonctionne-t-elle ?

Qui n’a pas besoin d’inspiration dans sa vie à certains moments ? Et pour beaucoup de personnes, c’est quelque chose qui s’est intensifié ces dernières années. Qui ne s’est pas dit pendant les divers confinements qu’on allait perdre un peu de poids ? Qui n’a pas dû se scotcher un sourire forcé lors d’une énième réunion vidéo ? Et qui n’a plus trouvé la motivation et la force de retourner au bureau pendant 8h par jour après la fin de tout ce truc ? Je dirais que le sentiment général global après c’est période c’est « platch ploutch« . La motivation incitative permet de retrouver notre flamme, notre voie, notre sens de ce qu’on veut réellement.

C’est ce dont je vais te parler dans cet article. On va parler ici de ce qu’est la motivation incitative et comment elle fonctionne.

Qu’est-ce que la motivation incitative ?

Qu’est-ce qui fait que d’un jour à l’autre, tu peux passer de « moule sur le canapé » à « aller courir à 6h du matin » ? Pourquoi on va penser ou agir d’une certaine manière ? La motivation incitative concerne la manière qu’ont les objectifs d’influencer le comportement. Et pour ça, il faut que l’incitation ait du sens pour toi.

Les racines de la motivation incitative

Notre motivation et son type peut remonter à notre enfance. Je suis certaine qu’on a tous des souvenirs assez identiques. Par exemple entendre nos parents nous dire « Mange tes légumes si tu veux grandir« . Et si on mangeait finalement nos légumes, et bien on été récompenser par une surprise ou une sortie sympathique. La finalité était quelque chose qui nous motivait assez pour que notre comportement soit influencé.

En grandissant, la motivation incitative continue d’avoir un rôle important dans nos actions. Par exemple, en tant qu’étudiants, même si on n’a pas aimé particulièrement devoir étudier, travailler pour avoir des bonnes notes, avoir un diplôme, et bien beaucoup d’entre nous l’ont fait quand même. La raison ? L’objectif final d’avoir une carrière, un titre, etc. nous motivaient.

👉 A lire aussi : Comment trouver la motivation pour apprendre quoi que ce soit en dehors de la zone de confort

Exemples de motivation incitative

Beaucoup de coachs de vie, moi la première, demande aux personnes suivant leurs conseils de changer un seul comportement qui les aidera. Quel que soit leur objectif. Dans ce cas, on accepte alors une carotte et un bâton. C’est une récompense si on réussit et une punition si on échoue.

Si l’objectif est de perdre du poids, la récompense pourrait par exemple être de passer une journée au spa avec massages. C’est sur que c’est motivant ! Et comme punition, ça pourrait être de devoir monter en courant 10 fois les 10 étages de son immeuble.

Quel que soit le choix de carotte et bâton, il faut que l’objectif (donc la perte de poids) doit être quelque chose qu’on veut réellement. Et il faut également que l’incitation (la carotte) soit assez intéressant pour que ça influe sur ton comportement. En fonction des gens (ça dépend), certains d’entre nous seront plus motivés par la perspective d’avoir la carotte. Et d’autres seront plus motivés par l’idée de ne pas avoir à subir le bâton.

Il ne faut pas oublier que la récompense doit vraiment avoir de l’importance pour la personne ! Et également, on évolue. Une incitation intéressante pour toi aujourd’hui, ne sera peut-être plus aussi intéressante pour toi dans un an ou deux.

Pourquoi la motivation incitative est différente des autres types de motivation ?

La motivation incitative repose sur deux facteurs : interne et externe.

La motivation par la peur

Le fait d’être motivé par la peur n’est pas du tout de la motivation incitative. La motivation par la peur, au lieu de poursuivre une récompense, c’est le fait d’éviter certaines conséquences ou punitions douloureuses. C’est ça qui va nous pousser à l’action.

Par exemple, on peut avoir peur d’être pauvre. C’est la raison pour laquelle beaucoup de personne garde un travail qu’elles détestes. Et ce n’est finalement que maintenant qu’on voit que les choses bouges. Si tu as entendu parlé de la grande démission, tu sais de quoi je parle. Sinon, je t’invite à aller te renseigner sur le sujet, c’est quelque chose de très important qui me tient à coeur.

👉 A lire aussi : 12 choses que vous ne devez à personne

La motivation sociale

Tous les êtres humains sont des créatures sociales. Et oui, même les introvertis ! On a tous un désir d’appartenance. Et ça peut être un facteur de motivation très important ! L’objectif de la motivation sociale est d’être accepté par un groupe ou une personne particulière.

Internet a été quelque chose à la fois positif et négatif. Dans un premier temps, ça nous a permis de nous motiver à faire partie des « cool kids ». Et pourtant, on a tous probablement ressenti un moment qu’on n’était pas choisi. Ca peut être au sein d’une équipe, un groupe, ou simplement pour un job. Et il faut savoir que le rejet social peut nous amoindrir.

La motivation incitative

Il faut que tu saches que c’est normal de ressentir un manque de motivation. Sache également que les facteurs de motivation externe comme ceux dont on a parlé dans cet article, peuvent être de bons outils que récupérer notre flamme. On en a abordé seulement quelques-uns dans cet article mais il y en a beaucoup plus, à la fois internes et externes.

Il ne faut pas que tu oublies que la motivation externe sera puissante si la récompense est important. Et s’il n’y a pas une motivation interne alignée, alors ça ne durera probablement pas longtemps.

Par exemple, si ton objectif est de perdre du poids pour mettre une robe spéciale dans un événement public, est-ce que ça durera après ? (Hein Kim K ? On te voit !). Est-ce que tu vas reprendre ton poids après la soirée ?

Si au travail, on t’offre la possibilité de partir en voyage si tu fais tes chiffres, auras-tu encore besoin d’un voyage par la suite pour te motiver à travailler ? Ou si la prochaine destination ne t’intéresse pas, que feras-tu ?

Alors bien sûr, les motivations externes sont très importantes. Mais il faut que ce soit aligné avec ton « pourquoi » interne. Si et seulement si les deux sont liés, alors les résultats seront durables.

Alors, comment penses-tu que la motivation incitative pourrait t’influencer ? Que ce soit dans ton comportement ou dans ta personnalité tout simplement ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.