Vous vous êtes déjà senti pris au piège ? Ou vous y êtes actuellement ?

Vous savez que vous êtes pris au piège lorsque vous manquez d’idées et d’inspirations. Un piège peut se manifester comme un manque de productivité. Et du coup être la raison du manque de résultats. Même si vous passez plus de temps sur votre travail, vous n’avez pas l’impression de faire quelque chose de productif. Et est-ce qu’il est possible de sortir d’un piège ?

Avec le temps, j’ai essayé et trouvé plusieurs méthodes qui aident à sortir d’un piège. Si vous êtes piégé également, que ce soit comme travailleur professionnel, un écrivain, un blogger ou un étudiant, vous allez trouver ces conseils utiles. Alors voici mes 12 conseils personnels pour sortir du piège :

#1 – Travaillez sur des petites tâches

Lorsque vous vous sentez piégé, commencez petit. Débarrassez-vous de vos plus petites tâches qui se sont accumulées. Répondez à vos mails, organisez vos documents, nettoyez et rangez votre espace de travail, et répondez aux messages privés.

Chaque fois que j’ai fini de faire ça, je génère une dynamique positive, que j’apporte ensuite à mon travail.

Si vous avez un but à long terme sur lequel vous avez hâte de commencer, décomposez-le d’abord en objectifs plus petits. Ca aidera chaque partie à se sentir gérables et ça vous aidera à vous sentir comme vous vous rapprochiez de votre objectif.

#2 – Faites une pause loin de votre bureau

Lorsque vous souhaitez apprendre comment sortir d’un piège, éloignez-vous de votre bureau, votre espace de travail, et allez marcher. Allez aux toilettes, faites le tour de votre bureau ou sortez pour aller prendre un café. Selon les recherches, votre productivité est bien meilleure si vous travaillez 50-60 minutes et prenez ensuite une pause de 15-20 minutes.

Votre esprit est peut-être trop embourbé. Il aura besoin d’un peu d’aération. En vous éloignant de votre ordinateur, vous pouvez créer un espace supplémentaire pour de nouvelles idées qui se cachaient derrières des niveaux de stress élevés.

#3 – Améliorez-vous

Prenez le temps d’améliorer vos connaissances et compétences. Allez à un séminaire, lisez sur des sujets qui vous intéressent. Ou commencez à apprendre une nouvelle langue.

A lire aussi : Vous avez peur de l’abandon ? Signes et solutions

#4 – Parlez à un ami lorsque vous êtes pris au piège

Parlez à quelqu’un et sortez votre tête du travail un moment. S’appuyer sur un système de soutien est un excellent moyen de prendre soin de soi lorsque vous apprenez à sortir d’un piège.

Parlez de tout et n’importe quoi. De la discussion simple à la discussion profonde sur des sujets qui vous intéressent beaucoup. Vous seriez surpris de voir à quel point une rencontre peut vous redonner la pêche.

#5 – Oubliez le fait d’être parfait

Si vous vous sentez piégé, la dernière chose que vous voulez faire c’est de vous marcher dessus en étant perfectionniste. Le perfectionnisme peut vous mener à la peur de l’échec. Ce qui peut vous gêner encore plus si vous essayez de trouver la motivation de travailler sur quelque chose de nouveau.

Si vous permettez à votre perfectionnisme de s’effacer, vous allez voir l’inspiration arriver. Et puis elle va se construire petit à petit. Et finalement, avant même de le réaliser, vous aurez un tas d’idées.

A lire aussi : Positivité toxique : pourquoi la positivité est parfois mauvaise

#6 – Peignez une vision pour savoir vers quoi travailler lorsque vous êtes pris au piège

Si vous vous sentez régulièrement piégé dans votre travail, peut-être qu’il n’y a rien qui vous pousse vers l’avant. Vous manquez de vision.

Pensez à pourquoi vous faites ça. Et ce que vous faites pour ça. Quel est le but ultime pour vous ? Votre vision, votre objectif de vie ?

Rendez cette vision aussi vive que possible. Il faut que cette vision vous inspire et utilisez-la pour déclencher vos actions. Vous pouvez utiliser les exercices de visualisation ou même créer un vision board si vous aimez avoir quelque chose de physique pour vous rappeler votre objectif.

#7 – Lisez un livre (ou un blog)

Les choses qu’on lit sont un peu comme de la nourriture pour notre cerveau. Si vous manquez d’idées, il est temps de nourrir votre cerveau avec de bons aliments.

Vous pouvez également aller lire des blogs et articles de qualités. Et suivez ces auteurs qui vous inspirent et vous motivent! Trouvez les choses qui vous intéressent et commencez à lire.

#8 – Faites une sieste rapide

Si vous êtes à la maison, faite une petite sieste de 20-30 minutes. Ca va vider votre esprit et vous donner un coup de boost. Il n’y a rien de tel que de recommencer fraîchement après avoir dormi un peu.

Une étude de Harvard a montrer que “que ce soit des longues ou courtes siestes, les participants de l’étude ont montrer des améliorations constances dans trois des quatre tests d’une étude cognitive“.

A lire aussi : Apprendre à pardonner et vivre ENFIN une vie heureuse

#9 – Rappelez-vous pourquoi vous faites ça

Parfois, nous perdons de vue pourquoi nous faisons ce que nous faisons, et après un moment, nous devenons blasé. Une petites mise au point de pourquoi vous avez commencé ce projet va aider.

A quoi pensiez-vous lorsque vous avez commencé ? Retracez vos pensées au début de l’aventure. Retrouvez votre inspiration et peut-être même écrivez un journal pour rendre cette inspiration plus tangible.

#10 – Trouvez de la concurrence

Lorsqu’on apprend comment sortir d’un piège, il n’y a rien de tel qu’une compétition saine pour nous inciter à avancer. Si vous manquez d’idées, alors vérifier ce que les autres font dans votre domaine.

Que ce soit vos collègues de travail, les concurrents de votre industries, les produits concurrents, etc. Tout ça peut vous inspirer pour aller de l’avant. Cependant, ne laissez pas tout ça vous pousser dans vos tendances perfectionnistes ou diminuer votre estime propre.

#11 – Faites de l’exercice lorsque vous êtes pris au piège

Puisque vous ne faites pas de progrès au travail, vous pourriez passer du temps à vous mettre en forme et à augmenter votre niveau de dopamine. Parfois, on travaille tellement qu’on néglige notre santé. Alors allez courir, nager, ou faire n’importe quel type d’exercice que vous aimez.

A lire aussi : Pourquoi la vie est compliquée pour vous ? 5 raisons

#12 – Prenez quelques jours de vacances

Si vous vous sentez piégé, c’est bien souvent un signe que vous travailler trop longtemps et trop fort. Alors il est temps de faire une pause.

En plus de tous les autres conseils donnés auparavant, prenez un ou deux jours de congé. Pendant ces jours, ne regardez pas vos mails ou faire n’importe quoi qui soit lié au travail. Relaxez-vous, faites vos activités favorites, et passez du temps avec les membres de votre famille. Vous allez ensuite pouvoir retourner au travail rechargé et prêt à reprendre.

Contrairement à la croyance populaire, le monde ne va pas s’arrêter si vous faites une pause dans votre travail. En fait, vous serez beaucoup plus prêt à avoir un impact après un repos convenable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.