Pourquoi faire de toi une priorité booste ta productivité

On nous enseigne bien souvent qu’il faut qu’on donne de notre personne aux autres pour avancer dans la vie. On nous apprend à faire des sacrifices et faire passer nos besoins après. Afin de devenir une meilleure personne. Mais ne pas faire de soi une priorité, s’oublier, ça nous empêche d’atteindre nos objectifs et de faire plus.

Est-ce que tu as déjà vécu ça : tu travailles dur toute la journée pour avancer dans tes projets. Et pendant que tu te concentres, tu reçois plein de demandes externes : des gens qui viennent te poser des questions, des appels, des mails, etc. En gros, tu démarres ta journée avec plein d’ambitions, beaucoup de choses à faire et puis tu la finis sans avoir réussi à faire ce que tu voulais faire. Et en prenant un peu de recul, tu te rends compte que la raison sont les distractions.

Il y a une différence significative entre être égoïste et être auto-centré. Je ne vais pas te ressortir encore l’analogie de l’avion, mais si tu veux accomplir tes objectifs, tu dois arrêter de te noyer, dans les objectifs des autres. Le problème est que si tu mets plus d’énergie dans les autres que dans tes projets et ton futur, les calculs ne vont pas être très bons. J’ai rassemblé ici six raisons qui j’espère te feront comprendre pourquoi tu dois te mettre en priorité.

Ta bande passante est créée

Pour t’aider à faire les choses et avancer sur tes objectifs, tu as besoin d’énergie et de volonté. Tous les matins, tu te réveilles avec une quantité d’énergie définie. En faisant de toi une priorité, tu vas d’abord utiliser cette énergie pour toi avant de donner le reste aux autres. Car si tu donnes tout aux autres dès le départ, il ne te restera plus rien.

Pour que chaque matin tu te réveilles avec la jauge pleine et l’envie de travailler dur, il te faut de l’énergie initiale, de la bande passante et de la clarté mentale. Quand tu te fais passer en priorité, tu vois plus clairement ton chemin. Beaucoup de gens se perdent en prenant soin des autres, soyons d’accord. Et ça peut vite devenir une mauvaise habitude. Si ton objectif c’est de donner ta vie aux autres comme Mère Theresa, c’est cool. Mais si ce n’est pas le cas, comme énormément d’entre nous, le risque est qu’un jour tu te réveilles et tu réalises que tu as vécu ta vie pour les autres. Ce qui peut engendrer pas mal de regrets.

S’il y a une chose dont tu peux être sûr dans la vie, c’est qu’elle ne se passe jamais comme prévu. En avançant sur tes objectifs, il y a de grandes chances que tu fasses face à des problèmes inattendus. Et pour pouvoir les surmonter, il va te falloir de la force, de l’énergie et de la bande passante pour traiter l’information et continuer.

Le plus difficile, c’est le début. Se détacher des requêtes des autres. Une fois que tu apprends à dire non, ou en tout cas à te mettre toi avant les autres, tu vas avancer sur tes objectifs. Et comme, a priori, ces objectifs te tiennent à coeur, tu vas gagner encore plus d’énergie. Logique vu que tu fais quelque chose que tu aimes et qui te tient à coeur ! Et ça va créer encore plu de bande passante.

👉 A lire aussi : 20 idées d’objectifs mensuels pour t’aider à grandir en 2022

Concentration pour productivité

Quand j’étais plus jeune, je vivais dans un bordel sans nom. Ca avait le don de rendre fous mes parents sincèrement. Et puis en grandissant, j’ai travaillé pour moi. Pour les choses que j’aimais. Pas pour l’école, parce que j’étais obligée légalement. Une chose menant à une autre, aujourd’hui, il est impensable pour moi de commencer à travailler si je n’ai pas rangé et fait le tri. Comme je travaille beaucoup, mon appartement est sans cesse rangé. Mes livres sont triés. Mes coussins sont regonflés. Ma vaisselle est faite. Mon pc est clean : je n’ai que l’onglet ou l’application sur laquelle je dois travailler qui est ouvert. Ca parait dingue, mais pourtant c’est la vérité. Parce que le désordre, ou la désorganisation, affecte ta productivité.

Commençons par l’environnement physique. Si dans ton champ de vision, tu as de la distraction, comme un téléphone qui sonne (d’ailleurs le mien est coupé pendant que j’écris et travaille au sens large), des stylos jetés à la va-vite, des livres qui trainent, ton regard va y être attiré. Et donc ta concentration va être perturbée. Or, pour pouvoir avancer et avoir une production consistante, tu as besoin d’énergie. Et ce n’est pas possible en laissant ton cerveau être tiraillé dans plusieurs directions. Si ton cerveau est à moitié concentré, tes objectifs seront à moitié atteints. Et c’est pareil avec ton environnement mental.

Si tu as des objectifs, tu as également besoin d’un plan. En te concentrant sur toi-même en priorité, tu vas pouvoir créer un plan avec des actions et des étapes qui vont te permettre d’avancer et d’atteindre ces objectifs. Et plus tu feras preuve d’organisation, plus tu seras dans la production. Tout simplement parce que lorsque tu as l’énergie de le faire, tu en fais plus.

Les limites à se mettre et à garder

Au fond de toi, est-ce que tu n’as pas réellement conscience que tu aurais dû dire « non » plutôt qu’approuver ? En acceptant n’importe quoi, ça peut te ronger de l’intérieur et te faire regretter. Lorsque tu te fais passer en priorité, tu vas finalement créer des limites et maintenir ta concentration.

Bien sûr, les gens vont toujours demander de ton temps, ton énergie et ton attention. Et plus tu refuseras, plus tu feras de toi une priorité, plus les gens le remarqueront. Ils ne feront plus appel à toi pour des choses basiques qu’ils pourraient réellement faire seuls. Et si tu cèdes à leurs demandes, tu n’auras pas la bande passante pour gérer ce que tu dois gérer.

Le fait de mettre des limites, des barrières, est indispensable lorsque tu veux vivre une vie saine et poursuivre des objectifs. Sois ferme sur ce que tu tolères ou non. On a tendance à vouloir faire plaisir. Ok, mais n’oublies pas que tu passes avant les autres.

Enthousiasme et productivité

Il peut y avoir mille et une raison pour lesquelles les gens n’atteignent jamais leur objectif. Une de celles-ci c’est qu’ils n’ont pas d’enthousiasme. Si tu as des choses qui te bouffent de l’intérieur, ta productivité va fortement diminuer.

Si tu laisses les circonstances extérieures influer sur tes objectifs, tu vas manquer d’enthousiasme. En faisant de soi une priorité, on va créer une bulle, un environnement dans lequel on va avoir envie de travailler et atteindre ses objectifs. Et c’est très important car l’énergie et la concentration que requiert l’atteinte des objectifs est immense.

Si en faisant le point sur les choses sur lesquelles tu travailles et qu’elles ne t’emballent pas, ce n’est pas tenable. Forcément, si tu n’as pas de motivation, ta productivité va être impactée. Alors, tu n’es pas une machine pour rappel, mais un être humain. Bien sûr, tout ne sera pas passionnant. Mais il te faut un équilibre entre travail et loisir. Il faut que tu crées cet équilibre, c’est ça qui va te permettre d’aller plus loin plus longtemps.

👉 A lire aussi : Comment définir des objectifs hebdomadaires pour changer ta vie

Abandonner les attentes extérieur

Bien sûr, on ne peut pas vivre qu’à l’intérieur de nous. Le monde bouge, les autres vivent. C’est impensable de se créer une bulle avec laquelle personne ne pourra interférer. Cependant, en faisant de soi une priorité, on comprend qu’on est responsable de notre vie, et donc de notre bien-être mental également.

Tu vas réaliser que c’est ta vie. Et qu’à la fin du parcours, si tu ne la pas vécue comme tu veux, la seule personne qui va regretter, c’est toi. Tu vas donc comprendre qu’il faut oublier les attentes des autres. Fais ce que tu as envie de faire et comme tu as envie de faire. Bien souvent, les attentes des autres à ton égard ce sont finalement leurs souhaits qu’ils n’ont pas pu réalisés projetés sur toi. Comme si, si toi tu le faisais, ça allait les combler. C’est complètement faux. Non seulement ça ne remplacera jamais ce manque qu’ils ressentent, mais en plus le risque est de te faire sentir mal toi. Double peine. C’est ridicule.

Donc lâche ce fardeau, et fais de ta vie ce dont tu rêves. Les attentes des autres ne doivent pas rentrer en ligne de compte sur ton plan. Si leurs attentes et tes plans matchent, tant mieux. Mais si ce n’est pas le cas, tant pis.

S’optimiser soi-même

Souvent, les objectifs qu’on se donne c’est pour s’améliorer, devenir meilleur et/ou créer une vie qui donne plus envie d’être vécue. Et pour atteindre ton objectif, quel qu’il soit, il faut que tu t’optimises toi-même et que tu mène une vie productive.

En t’optimisant, tu vas devenir meilleur dans tous les domaines de ta vie. Et comment on s’optimise ? En agissant. On se met en première position. Et on trouve l’énergie d’aller plus loin plus longtemps.

👉 A lire aussi : 20 idées d’objectifs mensuels pour t’aider à grandir en 2022

Faire de soi une priorité

Je pense qu’il est grand temps que tu prennes soin de toi. Il est temps de te traiter comme la chose la plus importante de ta vie. Parce que ça devrait être le cas tout simplement. Tes objectifs et le chemin que tu vas prendre devraient être ta priorité.

Les autres, leurs demandes et leur énergie peuvent te faire perdre bien si tu les laisses le faire. La bonne nouvelle, c’est que tu n’y es pas obligé. Il faut que tu comprennes où mettre les limites et ne laisser personne les franchir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.