J’adore cette posture ! Quand on voit l’image, et quand on la fait d’ailleurs, on a l’impression qu’on est contorsionniste, et ça fait du bien à l’égo au niveau de la souplesse. N’est-ce pas ? Le nom de cette posture, c’est la tortue ou Kurmâsana en sanskrit. Bien qu’elle ne soit pas accessible nécessairement entièrement à tout le monde, la demi-posture reste ultra bénéfique !

Comment entrer dans la posture Kurmâsana

  1. Asseyez-vous au sol, jambes tendues devant vous
  2. Pliez une jambe (disons la droite dans un premier temps) et passez le bras droit sous la jambe, au niveau du genou, paume des mains vers le ciel (la photo de l’article est esthétique mais pas très parfaite en termes de posture)
  3. Retendez la jambe droite au maximum
  4. Elle va appuyer doucement sur le bras et étirer l’épaule
  5. Refaire la même chose avec l’autre jambe (ceci est la demi-posture : Ardha-Kurmâsana)
  6. Pour la posture complète, on passe les deux bras en même temps sous les genoux et on tire les talons vers l’avant pour essayer de retendre les jambes
  7. Posez votre front au sol
  8. Puis tirez le menton vers l’avant
  9. Relaxez-vous le plus possible
  10. Respirez profondément

A ne pas faire

Durée et respiration

Essayez au début de tenir une dizaine de secondes dans la demi-posture de chaque côté. En même temps, mettez toute votre attention sur les muscles du dos afin de les détendre. Vous pouvez répéter la demi-posture deux fois de chaque côté.

A lire aussi : MON SUPER DÉFI

Contrindications

Evitez de pratiquer cette posture durant vos règles mesdames, ou si vous êtes enceinte. Egalement, si vous souffrez d’hernie discale, ce ne sera pas pour vous.

Les énergies de Kurmâsana

Les chakras qui sont activés durant cette posture sont :

Les bienfaits de la posture

Metanoiada

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.