Vous les connaissez ces postures instagramables, tête à l’envers ? Et bien c’est ce qu’on va travailler cette semaine. J’ai décidé de travailler la posture Shirshâsana (la plus courante) et la posture Kapalâsana (le trépied standard, plus accessible). Cette semaine, je déroge à la règle et je décide de travailler les deux postures, qui a mon sens sont complémentaires.

Aidez-moi à améliorer le blog

Comment entrer dans la posture Kapalâsana

  1. Mettez-vous à quatre-pattes au sol, les bras dans un angle de 90°
  2. Les orteils sont en appui au sol, le dos est droit et les fesses touchent presque les talons
  3. Montez les fesses vers le haut, pour former un angle à 90° avec vos jambes
  4. Posez la tête au sol, les mains sont à plat au sol et les bras toujours dans un angle à 90°
  5. Le point de la tête qui touche le sol se situe à l’avant du crâne. Si votre point d’appui est trop en arrière vous allez courber le dos et rouler en arrière, et s’il est trop devant, vous n’arriverez pas à monter
  6. Tendez les jambes et transférez votre poids sur le crâne
  7. Toujours les jambes tendues, avancer les orteils de plus en plus vers le visage, les bras toujours dans un angle à 90°
  8. Pliez une jambe et placez le genou sur votre triceps, à quelques centimètres du coude
  9. Faites de même avec l’autre jambe
  10. Dépliez les jambes et tendez-les au-dessus de votre tête
  11. Trouvez votre point d’équilibre qui vous permettra de vous détendre et de ne plus forcer sur vos muscles
  12. Une fois redescendu de la posture, prenez du temps à quatre pattes afin de faire revenir la circulation sanguine normalement
  13. Vous pouvez effectuez l’exercice contre un mur dans un premier temps si vous avez peur de basculer en arrière

Comment entrer dans la posture Shrishasana

  1. Mettez-vous à quatre pattes, la tête déjà au sol, le haut du front en appui
  2. Entrelacez les doigts derrière la tête, les avant-bras en appui au sol
  3. Tendez les jambes et rapprochez les orteils du visage
  4. Transférez petit à petit le maximum de poids sur la tête
  5. Lorsque vous avez atteint votre maximum pour rapprocher les orteils vers le visage, repliez les jambes et ramenez les pieds vers les fesses
  6. Remontez doucement les genoux vers le plafond, les pieds sont toujours contre les fesses (ou proche selon votre souplesse)
  7. Tendez les pieds vers le ciel et cherchez votre point d’équilibre en relâchant vos muscles
  8. En redescendant de la posture, prenez le temps à quatre pattes pour faire revenir la circulation à un rythme normal

Bienfaits des postures Kapalâsana et Shrishasana

  • Redressement dela colonne vertébrale
  • Amélioration de la circulation sanguine
  • Prévention des varices et hémoroïdes
  • Décongestion de la prostate et des organes génitaux
  • Massage du foie
  • Déploiement total des poumons
  • Amélioration de la mémoire et de la concentration
  • Donne une démarche souple à force de pratique
  • Plus belle peau
  • Aide à vaincre l’insomnie
  • Favorise la circulation sanguine dans les pieds

Contrindications

Si vous êtes menacé de décollement de rétine, ne faites pas cette posture. Egalement, si vous avez une infections à l’oeil, patientez avant de pratiquer la posture. Si vous avez une otite également, attendez qu’elle guérisse.

Les énergies de Kapalâsana et Shrishasana

Cette posture active deux chakras : le chakra frontal (Ajna) et le chakra de la gorge (Visuddha).

Finalement, si vous voulez retrouver l’ensemble des postures que j’ai pratiqué durant mon défi yoga, rendez-vous sur cette page !

Position de yoga : Shrishasana et Kapalâsana
Metanoiada
Partager l'article :
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les 5 minutes les plus utiles de ta journée

Passe ton test de personnalité et reçois ton guide personnalisé !