Incroyable mais vrai, on arrive à la fin de ce défi qui aura duré six mois ! Et pour cette dernière présentation de posture, j’ai choisi la posture du paon (Mayurâsana). C’est une posture assez technique, qui demande force, concentration, et équilibre. Tout ce qu’il vous faut au quotidien n’est-ce pas ?

Comment entrer dans la posture Mayurâsana

  1. Démarrez assis sur vos talons, les jambes légèrement écartées
  2. Posez les mains au sol, les doigts pointant vers votre corps, entre les deux genoux
  3. Penchez-vous en avant et rapprochez vos coudes pour qu’ils se touchent et s’appuient sur votre abdomen
  4. Respirez normalement
  5. Si maintenir vos coudes l’un contre l’autre est un peu compliqué, mettez une sangle pour les maintenir ensemble
  6. Laissez le front toucher le sol
  7. Allongez une jambe vers l’arrière en touchant le tapis avec vos orteils repliés
  8. Allongez la seconde jambe, les deux jambes se touchent, et levez le front
  9. Regardez droit devant vous
  10. Les avants-bras sont perpendiculaires au sol
  11. Déplacez légèrement les avants-bras vers l’avant, ce qui va déplacer le centre de gravité
  12. Vous pouvez alors soulever les jambes
  13. Les avants-bras sont inclinés par rapport au sol et les jambes sont toujours jointes

Précautions et contrindications

Si vous avez des problèmes digestifs (ulcères, etc.), évitez cette posture. Egalement, si vous êtes cardiaques, soyez prudents.

Il y a plusieurs erreurs à ne pas commettre :

Les énergies de Mayurâsana

Le chakra qui est activé lors de cette posture est le chakra du plexus solaire (Manipura) qui représente l’émotivité.

A lire aussi : MON SUPER DÉFI

Les bienfaits de la posture

Cette posture possède beaucoup de bienfaits :

Respiration et concentration

Pendant toute la durée de l’exercice, maintenez votre concentration sur la posture elle-même afin de ne pas perdre l’équilibre. Après la posture, prenez une ou deux minutes de relaxation pour faire redescendre la circulation.

En ce qui concerne la respiration, maintenez une respiration normale durant toute la durée de l’asana.

Tenez la posture aussi longtemps que possible. Et vous pouvez répéter la posture autant de fois que vous le souhaitez.

Metanoiada

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.