Nous en sommes déjà au cinquième article du défi yoga, consacré aux postures. Mine de rien, ça fait presque déjà 20% du temps ! Cette semaine, on met l’accent sur la posture de la sauterelle. Même si ce n’est pas hyper sexy comme nom. Et pour être honnête je ne trouve pas en quoi ça peut faire penser à une sauterelle. Mais dans tous les cas la posture de la sauterelle est très complète et apporte énormément de bienfaits, vous allez voir tout ça.

Aidez-moi à améliorer le blog

Comment entrer dans la posture de la sauterelle ?

  1. On commence la posture couché sur le ventre, jambes serrées. Les épaules doivent toucher le sol, les paumes de mains touchent le sol également et les bras sont le long du corps. Tirez votre menton loin devant pour étirer la gorge, et gardez la tête bien droite.
  2. On commence par la demi-sauterelle (Ardha-Shalabâsana) en soulevant vers le haut (et donc en arrière) une jambe à la fois. Ce sont les muscles du bas du dos qui font le travail. Le bassin ne doit pas bouger, et les deux genoux restent tendus (celui en l’air et celui au sol). Finalement, c’est à faire deux/trois fois de chaque côté.
  3. On rentre ensuite dans la posture de la sauterelle complète (Shalabâsana). Ce sont toujours les muscles du bas du dos qui vont soulever les jambes. Et les poings sont serrés.
  4. La respiration est normale, le menton reste au sol et les épaules également.
  5. On maintient la position entre une et cinq secondes avant de reposer. Et on répète la position entre trois et cinq fois.
  6. Variante 1. Les paumes sont au sol mais les coudes sont pliés. On va donc pousser et aller plus loin dans le mouvement.
  7. Variante 2 (avancé). Les doigts sont entrelacés sous le corps et on se sert du double poing pour se soulever.
  8. Variante 3 (surtout vu aux USA). Comme sur la photo, aux USA, ils ne maintiennent pas le menton au sol mais le soulève pour adopter une posture style Superman. Personnellement, je ne recommande pas au risque de tirer sur le dos et non plus les muscles uniquement.

Conseils pour les débutants

Tous les niveaux doivent passer par la demi-sauterelle avant d’entamer la sauterelle complète ou n’importe quelle de ses variantes. Et concentrez-vous sur les muscles en action, principalement ceux du bas du dos.

Contrindications et préventions

A cause du petit bidou, les femmes enceintes feront l’impasse sur cette posture. Et même pour les autres, veillez à avoir mangé au moins trois heures avant de faire la posture. Ou faites la à jeun, c’est encore mieux ! Et je faites pas cette posture si vous avez des douleurs dans le cou ou tout simplement que vous avez un torticolis, même temporaire.

Les énergies de la sauterelle

La posture de la sauterelle (Shalabâsana), stimule le chakra Manipura (chakra du plexus solaire). Comme il représente l’émotivité, la posture aide à lutter contre la dépression et ensuite, développe votre confiance en vous.

A lire aussi : MON SUPER DÉFI

Les bienfaits de la posture de la sauterelle (Shalabâsana)

  • La posture assouplit la colonne vertébrale
  • Forcément, vu qu’on tire sur les muscles du bas du dos, ça renforce énormément la musculature. Donc vous serez épargnés de tous les lumbagos ou maux de dos habituels.
  • Votre tube digestif est énormément massé, vos intestins vous remercieront !
  • Le fait de lever les jambes va relancer la circulation sanguine, donc ça prévient des varices.
Position de yoga : la sauterelle (Shalabâsana)
Metanoiada
Partager l'article :
  •  
  •  
  • 4
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les 5 minutes les plus utiles de ta journée

Passe ton test de personnalité et reçois ton guide personnalisé !