La fin du défi arrive petit à petit, nous sommes déjà à l’avant dernière semaine. Certains considèrent cette posture comme une variante de la roue, à genoux. On obtient énormément de bienfaits de cette posture.

Aidez-moi à améliorer le blog

Comment entrer dans la posture Dhrityâsana

  1. Commencez à genou au sol, le poids du corps entièrement sur les rotules
  2. Relâchez tous les muscles, des mollets au épaules
  3. Placez les mains sur les hanches
  4. En gardant les muscles du bas relâchés, laissez descendre la tête vers l’arrière
  5. La colonne doit se courber petit à petit
  6. Une fois que la courbure totale de la colonne est atteinte, posez vos mains sur vos chevilles
  7. Les bras ne supportent pas le poids du corps, ils empêchent simplement le corps de basculer
  8. Le poids du corps est toujours sur les rotules

Précautions et contrindications

Si vous souffrez d’hyperthyroïdie, ne pratiquez pas cette posture. Egalement, la posture est à proscrire si vous avez des douleurs lombaires car elle pourrait accentuer ces douleurs.

L’erreur principale à faire sur cette posture est de répartir le poids entre les rotules et les pieds. Le poids doit entièrement se reporter sur les deux rotules, de manière équitable. Si le poids est sur les pieds, c’est impossible de décontracter les mollets et les cuisses.

Une autre erreur consiste à s’appuyer sur les bras. Cependant, si en tant que débutant votre dos n’est pas encore capable de supporter le poids, c’est acceptable.

Les énergies de Dhrityâsana

Cette posture libère le chakra du coeur, qui représente la compassion.

A lire aussi : MON SUPER DÉFI

Les bienfaits de la posture

  • Assouplissement de la colonne vertébrale
  • Replacement de la colonne
  • Régule le cycle menstruel de la femme
  • Stimule la production d’adrénaline

Répétition et respiration

En fonction du temps dont vous disposez, vous pouvez faire cette posture une à trois fois. Si vous répétez la posture plusieurs fois, procédez par palier, en augmentant le temps de pose petit à petit.

Concentrez-vous sur la courbure de la colonne vertébrale, sans oublier de laisser les muscles des jambes détendus.

Pendant toute la durée de l’exercice, maintenez une respiration normale.

Position de yoga : la pose de la fermeté (Dhrityâsana)
Metanoiada
Partager l'article :
  •  
  •  
  • 2
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les 5 minutes les plus utiles de ta journée

Passe ton test de personnalité et reçois ton guide personnalisé !