Nous voilà déjà à la fin de la seconde semaine de défi. Cette semaine, j’ai travaillé la posture de la charrue (Halâsana). Contrairement à la première posture présentée, la charrue est divisée en deux parties : la phase statique et la phase dynamique. C’est une posture inversée, donc le sang va remonter. La sensation après la posture est tout simplement incroyable, on se sent ultra frais et plein d’énergie, comme après une bonne balade.

Aidez-moi à améliorer le blog

Comment entrer dans la position de Halâsana ?

  1. Couchez-vous sur le dos, rentrez bien le menton pour étirer les cervicales et étirez bien les bras tendus vers le bas pour descendre les épaules.
  2. Aplatissez le dos complètement, n’ayez pas un dos cambré car on va dans le sens inverse de la cambrure.
  3. Pour les débutants, pliez les jambes en équerre et placez vos mains à plat au sol afin de lever les jambes perpendiculairement au sol. Pour les niveaux moyens, étendez les bras derrière la tête, le dos de la main au sol et levez également les jambes de manière perpendiculaire au sol. Finalement, pour les plus avancés, croisez les mains derrière la nuque avant de levez les jambes toujours à la verticale et perpendiculairement au sol.
  4. Grâce à la traction des abdominaux (on ne s’élance pas comme un malade s’il vous plait), on garde les jambes droites et on attire les cuisses vers la poitrine pour dérouler le bas du dos.
  5. Le dos se soulève du sol et les orteils touchent le sol au-dessus de la tête. Si vos orteils ne touchent pas le sol, ce n’est pas grave, laissez agir la loi de la graviter. Maintenez la position pendant au minimum cinq respirations. On se relaxe et on laisse le dos et les cervicales se relâcher.
  6. Une fois la première phase statique terminée, ceux qui le sentent peuvent plier les jambes et placer les genoux contre les oreilles. Les mains se glissent dans le pli des genoux. Maintenez la position pendant cinq à dix respirations. Faites des respirations très puissantes afin de bien masser les cervicales
  7. Pour la phase statique numéro 3, si vous voulez aller encore plus loin, les genoux pliés, tendez les bras derrière le dos au sol, paumes vers le sol. A nouveau faites cinq à dix respirations dans la posture.

Conseils pour les débutants

Halâsana est une posture impliquant les vertèbres et les cervicales, donc faites vraiment très attention. Ne brusquez pas votre dos et surtout faites attention lorsque vous redescendez. La colonne vertébrale va s’assouplir au fur et à mesure de pratique, en laisse l’attraction terrestre faire son travail. Relaxez-vous et prenez votre temps. C’est une des meilleures positions que je connaisse pour se sentir bien donc laissez-vous aller tout simplement. Gardez votre mental sur l’exercice pour garder la maitrise de la posture. Durant la phase dynamique (lorsque l’on se met en place), faites bien des mouvements continus, sans saccades pour ne pas vous blesser. Et pendant la phase statique, concentrez-vous sur la respiration.

Contrindications et préventions

Si vous souffrez d’hernie discale ou cervicale, ne pratiquez pas la charrue. Egalement, pour les femmes réglée, arrêtez-vous à l’élévation des jambes à la verticales. Vous pouvez très bien travailler les jambes à ce niveau avec une sangle.

Les énergies de la charrue

La posture de la charrue active deux chakras. Le première est le chakra de la gorge (Vishuddha) et le second est le chakra du plexus solaire (Manipura).

A lire aussi : MON SUPER DÉFI

Les bienfaits de la position de la charrue (Halâsana)

  • La position revitalise et rajeunit grâce à son travail sur la colonne vertébrale. La souplesse de la colonne vertébrale (très important pour votre santé), est rétablie ou conservée grâce à la posture de la charrue. Egalement, comme la sangle abdominale est impliquée, les viscères sont bien maintenus en place.
  • La thyroïde est bien comprimée pendant la posture. Du coup son fonctionnement est régularisé grâce à l’afflux sanguin.
  • Le moment glamour : si vous êtes constipé, ça vous fera le plus grand bien.
  • Encore une fois, grâce à l’afflux sanguin dû à l’inversion, va relancer la circulation, et ça diminuera fortement votre cellulite.
  • Forcément, comme le sang afflue vers la tête, ça re-dynamise votre circulation sanguine.

Ne surtout pas faire

  • Plier les genoux pendant la phase dynamique (lorsque vous vous mettez dans la position)
  • Ne pas regarder vos genoux (vous risquez de tordre vos cervicales)
  • Contracter les épaules, la mâchoire ou le cou
  • Ne pas respirer (c’est en respirant que vous allez vous détendre)
Position de yoga : la charrue (Halâsana)
Metanoiada
Partager l'article :
  •  
  •  
  • 2
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les 5 minutes les plus utiles de ta journée

Passe ton test de personnalité et reçois ton guide personnalisé !