Certaines personnes ont des aventures parce qu’ils ont peur de l’abandon. Ca peut vous paraître complètement absurde et ne pas avoir de sens. Mais je vous explique pourquoi. Ces personnes ont tellement peur de l’abandon dans leur relation actuelle qu’elles préfèrent avoir une autre relation extérieure en même temps. De cette manière, elles ont une relation “back up” au cas où quelque chose arriverait dans leur mariage ou leur relation actuelle.

Dans cet article, on va regarder un peu plus les causes et conséquences de cette peur de l’abandon. Et surtout comment dépasser cette peur et enfin vous permettre d’avoir des relations saines à nouveau.

Qu’est-ce que la peur de l’abandon ?

La peur de l’abandon arrive bien souvent durant l’enfance. Ca résulte d’un traumatisme causé par un décès, un parent qui quitte le foyer familial ou parfois encore l’arrivée d’un petit frère ou une petite soeur. Même si cette peur est déjà encrée à l’enfance, elle peut survenir à l’âge adulte.

Les personnes qui ont des problèmes d’abandon et une faible estime sont plus susceptibles d’être infidèles. Ce n’est clairement pas une manière saine de gérer sa peur de l’abandon.

Tout d’abord, c’est blessant pour la personne qui est trompée. Mais c’est également un tourment mental pour la personne qui tente de gérer et de maintenir les deux relations à flot. Ils mettent leur relation en jeu, vivent dans le mensonge et ne gèrent manifestement pas leur peur de l’abandon de manière saine.

Signes de peur de l’abandon

Les personnes qui ont peur de l’abandon peuvent manifester quelques comportements. Beaucoup de ces comportements sont destructeurs pour les relations. Donc oui, la peur de l’abandon doit être traitée et gérer pour le bien de la relation et des deux individus impliqués dans la relation.

Je vous liste ci-dessous quelques signes que peut avoir une personne qui souffre de peur de l’abandon :

Symptômes

Résultat des comportements

Un individu n’a pas d’avoir besoin de tous ces comportements pour éprouver des problèmes de peur d’abandon. Certaines personne ne vont en avoir que quelques uns. Cependant, même n’en avoir que deux ou trois dans la liste est une chose malsaine. Et ça va affecter votre vie et vos relations.

Il y a aussi des gens qui sabotent leur propres relations en éloignant leur partenaire. Ils peuvent avoir des comportement indésirables dans le but de tester leur partenaire. Le résultat est qu’ils avaient raison, leur partenaire les a quittés. Malheureusement, le ou la partenaire les quittent non pas parce qu’ils ne veulent pas s’engager, mais parce que la personne a poussé le bouchon beaucoup trop loin. Et qu’ils se sentaient repoussés.

A lire aussi : 7 étapes à suivre lorsque vous vous sentez coincé dans la vie

Comment gérer la peur de l’abandon ?

Beaucoup de gens ont des problèmes de peur d’abandon parce qu’ils ont déjà été abandonnés. Ou en tout cas ont eu ce sentiment. Comme je vous l’ai dit, ça vient très probablement de l’enfance, mais ça peut survenir à l’âge adulte. Lorsqu’ils sont abandonnés par leur partenaire.

La clé est de reconnaître que cette peur existe. Je vous livre quelques astuces ci-dessous pour gérer les problèmes de la peur de l’abandon. De cette manière, vous pourrez vivre des relations plus saines et accomplies.

#1 – Reconnaissez que vous valez la peine d’être aimé

La bataille émotionnelle avec presque tous ceux qui ont peur de l’abandon est leur sentiment qu’ils ne sont pas dignes d’être aimé. Leur peur de l’abandon découle probablement d’un abandon qui s’est produit pendant l’enfance.

Une personne à laquelle ils étaient attaché les a laissé (pour n’importe quelle raison). Et de fait, ça leur a laissé ce sentiment qu’ils n’étaient pas vraiment aimés. Le cerveau d’un enfant pense souvent comme ça : “Si on m’aime vraiment, on ne me quittera jamais“. Partir, dans l’esprit d’un enfant, c’est comme leur montré qu’ils ne sont pas aimés. Même si ce n’est très probablement pas la vérité, c’est comme ça que fonctionne l’esprit simpliste d’un enfant.

Avec le temps qui passe, ils commencent à se demander ce qu’ils ont fait pour ne pas être quelqu’un qui vaut la peine d’être aimé. Est-ce qu’ils n’étaient pas assez beaux ? Assez intelligents ? Ou pas assez bons ? Ces pensées peuvent prendre racine et se traîner jusqu’à l’âge adulte. Ce qui finalement donne une personne adulte qui a toujours l’impression de ne pas être digne d’amour complet et sincère.

Ils pensent souvent (inconsciemment) qu’une fois qu’ils sont dans une relation, ils ont besoin de tout contrôler pour que l’autre ne parte pas. Ils vont essayé de contrôler leurs relations et leur partenaire sur base de la peur de l’abandon.

La première étape dans le dépassement de la peur de l’abandon et de reconnaître que oui, vous valez la peine d’être aimé.

Acceptez le fait que vous valiez la peine d’être aimé

Tout le monde mérite d’être aimé. Personne n’est parfait. Et nous voulons tous aimer et être aimé. Nous avons tous des défauts. Et donc l’amour implique deux individus avec des défauts. Ou plus hein ! Chacun mérite l’amour et une relation.

Vous méritez de l’amour, des défauts, etc. Ca ne signifie pas que tout le monde doit vous aimer. Parce que c’est complètement irréaliste. Cependant, il y a quelqu’un pour tout le monde. Lorsque vous trouvez cette personne, rappelez-vous que vous méritez l’amour et l’attention que cette personne vous donne. Rendez bien entendu la pareille et prenez soin de cette relation. Cependant, ne laissez pas la relation devenir votre identité ou le centre de votre vie. Il y a vous, votre partenaire. Vous êtes deux personnes à part entière. Et en couple, vous créez une troisième personne. Mais cette troisième personne doit pouvoir vivre en harmonie avec vous et avec votre partenaire.

A lire aussi : Vieillir est facile, grandir est douloureux

Devenez émotionnellement autonome

Votre identité ne devrait jamais être liée avec une relation quelle qu’elle soit. Cette relation fait partie de qui vous êtes mais ne vous définit pas. Assurez-vous de bien comprendre ça. Et du coup, tout va bien si vous êtes célibataire ou seul. Vous ne basez pas votre valeur sur le fait d’être en relation. Vous valez la peine parce que vous êtes vous et que personne d’autre ne peut mieux être vous que vous-même.

Devenir émotionnellement autonome peut ne pas être facile si vous avez été émotionnellement dépendant dans vos relations actuelles ou passées. La thérapie peut être utile si vous avez de la difficulté à être autonome sur le plan émotionnel. Devenir émotionnellement autonome ne se produit pas instantanément, alors soyez doux avec vous-même dans le processus. Un jour à la fois. Et rappelez-vous que vous êtes responsable de vos émotions et que vous êtes toujours un individu même si vous êtes en couple.

Rappelez-vous aussi souvent que vous en avez besoin que ce n’est pas le travail d’une autre personne de vous faire sentir en sécurité émotionnellement. Votre sécurité émotionnelle vient d’abord de vous. Vous êtes d’abord un individu et un partenaire ensuite. Prenez en charge vos émotions et vos sentiments. Lorsque la peur commence à faire surface, reconnaissez ces sentiments plutôt que de les transformer en comportements malsains tels que la jalousie, donner trop dans la relation ou être préoccupé par les pensées de votre partenaire qui vous quitte.

Être émotionnellement autonome pour faire court, c’est prendre la responsabilité de vos émotions. Et le faire d’une manière saine. On ne se tourne plus vers son partenaire pour se sentir en sécurité dans la relation. Ce n’est pas leur travail de vous faire sentir en sécurité dans la relation. Ils ne peuvent pas faire partir votre peur.

Vous devez apprendre à gérer votre peur de l’abandon pour devenir émotionnellement indépendant. Gérer la peur implique bien souvent de comprendre d’où vient cette peur.

#2 – Comprendre votre peur pour la gérer

Où a commencé votre peur de l’abandon ? Qu’est-il arrivé dans votre vie pour vous faire ressentir ça ? Vos craintes à ce moment-là étaient-elles justifiées ? Ces peurs sont-elles présentes dans votre vie et relations actuelles ? Ce type de question peut vous aider à comprendre où et quand votre peur a commencé. Et comment elles vous affectent actuellement surtout.

Si vous avez une meilleure compréhension d’où et comment ça a commencé, vous comprendrez qu’elles ne vous aident pas actuellement. Dans certains cas, ces peurs ne peuvent jamais être complètement effacées. Mais les gérer en découvrant la source et le développement de la peur peut vous aider à mieux dissiper la peur lorsqu’elle survient. Lorsque vous savez que la racine de cette peur est la cause, la peur n’est plus utile à votre vie.

Ecrivez sur votre abandon

Ecrire, laisser couler, sur votre abandon est une manière de laisser s’en aller vos sentiments, émotions et pensées sur le problème. Si vous êtes capable de les coucher sur le papier, vous aidez votre esprit à traiter ces peurs et émotions. Si vous êtes coincé émotionnellement dans le processus ou que vous trouvez que ça n’aide pas assez, alors allez voir un thérapeute qui pourra vous aider. D’une manière ou d’une autre, vous devez vous dévoiler et gérer ces émotions pour pouvoir comprendre la racine de votre peur.

Comprendre la racine vous aide à reconnaître qu’elle n’est plus nécessaire ou utile dans le fonctionnement de vos relations actuelles. Car cette peur a provoqué des actions de peur malsaines. Voici quelques questions auxquelles vous pouvez répondre lors de la phase d’écriture.

Les questions à vous poser

Vous pouvez répondre à une question ou plusieurs durant votre exercice d’écriture.

A lire aussi : Les 15 rituels des personnes qui réussissent dans la vie

#3 – Accepter qu’une peur puisse toujours être présente

Avoir peur c’est être humain. Vous pouvez ne jamais éliminer votre peur de l’abandon. Mais vous pouvez avoir un contrôle sur vos réactions à cette peur.

C’est important de reconnaître lorsque vous avez ces moments de peur dans votre relation. Par exemple, ces moments de peur peuvent causer une envie de contrôler qui votre partenaire regarde, où il ou elle va, ou ce qu’il ou elle fait lorsque vous n’êtes pas avec. Vous devez reconnaître les scénarios malsains de vos pensées et comprendre d’où vous vient cette peur. En faisant ça, ça vous aide à reconnaître que les peurs et donc les pensées de vouloir contrôler votre partenaire n’est pas sain pour la relation.

Le discours intérieur positif : la clé

Canalisez les pensées en un discours intérieur positif. Dites-vous que vous êtes digne d’amour. Rappelez-vous également que votre valeur n’est pas basée sur une relation. Vous pouvez être bien dans une relation et vous pouvez être bien seul. Reconnaissez la cause profonde de la peur et dites-vous qu’elle n’est plus nécessaire. Car elle ne vous aide pas à fonctionner de manière saine dans vos relations.

Vous pouvez toujours avoir un certain niveau de peur parce que la peur de l’abandon est profondément enracinée. Et que la peur est une réaction humaine naturelle. Mais vous pouvez vous aider à minimiser ses conséquences en ne lui permettant plus de contrôler vos schémas de pensée et vos comportements.

#4 – Arrêtez de demander à votre partenaire de vous aider à étouffer vos peurs

Pour pouvoir gérer votre peur de l’abandon, vous devez arrêter de regarder votre partenaire comme une solution. Si vous avez peur de l’abandon, ce n’est pas à lui ou elle de vous faire sentir en sécurité. Vous devez arrêter les comportements de contrôle basés sur la peur et remettre le fardeau de votre peur de l’abandon sur vous-même.

Encore une fois, vous revenez pour vous rappeler la cause de ces peurs et comment elles ne sont plus nécessaires pour votre santé émotionnelle. En fait, conserver ces peurs ne fait que vous gêner.

Lâchez ce sentiment que vous n’êtes pas dignes. Commencez par vous dire que vous en êtes digne. L’auto-conversation peut vous aider à rétablir de nouvelles façons de penser lorsque ces pensées d’indignité fondées sur la peur surgissent dans votre esprit.

#5 – Utilisez l’auto-conversation pour remplacer la peur par des pensées positives

L’auto-conversation est incroyablement puissante. Ca aide à former votre manière de penser de vous-même. Permettez-vous à votre discours intérieur de se vautrer dans vos peurs, vos doutes et votre négativité ? Si tel est le cas, il est temps de remplacer l’une de ces pensées par un discours intérieur positif.

Votre objectif avec l’auto-conversation positive n’est pas de se concentrer sur la relation. Parce que ce n’est pas la cause de votre peur d’abandon. Votre peur de l’abandon est basée sur un sentiment d’indignité qui est survenu à cause d’un abandon plus tôt dans la vie. Vous devez remplacer vos pensées négatives et craintives par un discours positif sur vous-même et votre dignité.

Rappelez-vous que vous êtes une personne qui a de la valeur. Cherchez en vous des attributs positifs qui méritent des compliments. Des points positifs sur lesquels vous pouvez vous recentrer lorsque vous ressentez la peur de l’abandon qui s’installe en vous. Dissipez les mauvais sentiments d’abandon et de peur en les remplaçant par des pensées positives sur le fait que vous êtes une personne de valeur.

A lire aussi : Pourquoi je me sens déprimé de temps en temps sans raison ?

#6 – Acceptez l’idée d’être seul

C’est ok d’être seul. Vous n’avez pas besoin d’une autre personne dans votre vie pour être une personne de valeur. Vous valez la peine parce que vous êtes vous. C’est ok d’être seul et c’est tout autant ok d’être dans une relation.

Si une relation s’arrête, alors cherchez les opportunités qui se présentent dans cette nouvelle vie de célibataire. Trouvez le positif à la fois dans la vie célibataire et dans la vie de couple. Vous pouvez être vous même et très bien dans les deux. Votre valeur n’est pas basée sur votre statut amoureux.

#7 – Arrêtez de chercher l’indisponibilité émotionnelle

Certaines personnes qui ont peur de l’abandon ont tendance à se mettre en permanence avec des personnes qui ne sont pas émotionnellement disponibles.

Au lieu de courir après ces personnes, il est temps d’arrêter ce cycle et de chercher après un partenaire qui est prêt, qui veut et qui est émotionnellement capable d’entretenir une relation avec vous. Si vous avez eu pendant longtemps ce type de relations malsaines et émotionnellement indisponibles, la thérapie peut être très utile.

#8 – Créez un réseau de soutien

Pour certaines personnes qui ressentent la peur de l’abandon, elles deviennent très ancrées dans leurs relations amoureuses parce qu’elles ont l’habitude de donner trop et de demander du temps à leur partenaire. Ce qui fait qu’elles ont tendance à oublier leurs autres relations comme les relations amicales ou familiales.

C’est difficile de maintenir une relation amicale avec d’autres personnes lorsque vous êtes obsédé envers une seule et unique personne. Parlez-vous en permanence de votre partenaire ou de votre crush lorsque vous êtes avec des amis ? Pensez-vous en permanence à cette personne lorsque vous êtes avec des amis ? Ces comportements ne vous aident pas du tout à créer des relations stables avec les autres. Vous vous en doutez je suppose…

La vie équilibrée

Afin d’avoir une vie équilibrée, vous avez besoin d’amis en dehors de cette personne unique. Vous avez besoin d’un réseau de personnes qui peuvent être votre soutien. De cette manière, si votre relation amoureuse échoue, vous aurez un soutien, et de l’amour des amis et de la famille autour.

Ouvrez-vous aux amitiés en participants à des activités qui vous intéressent. Si vous aimez courir, alors rejoignez un club que vous voyez une fois par semaine. Si vous aimez chanter, rejoignez une chorale locale ou un groupe de chant. Et si vous aimez aider les autres, alors rejoignez une organisation de bienfaisance. Ce ne sont que des exemples, à vous de trouver ce qui vous convient.

Ne passez pas votre temps à vous impliquer uniquement sur une personne à défaut de créer des relations amicales. Vous avez besoin de relations amicales durant toutes les étapes de votre vie. Votre peur de l’abandon vous oblige à vous fixer sur votre partenaire et vous voulez passer tout votre temps avec. Relâchez les rênes et donnez-vous le temps de nouer des amitiés avec les autres. De cette manière, vous et votre moitié ne serez pas uniquement à deux dans votre coin.

Vous avez besoin de plus de personnes dans votre vie parce que vous n’êtes pas seul sur une île dans ce monde. C’est sain d’avoir des amitiés avec d’autres tout en développant votre relation amoureuse.

A lire aussi : 15 habitudes simples pour booster la santé émotionnelle

#9 – Soyez conscient des comportements qui se nourrissent de la peur

Il y a des comportements qui sont créés par la peur de l’abandonnement comme expliqué précédemment. C’est important de non seulement reconnaître que ces comportements se sont déjà manifestés dans le passé, mais également d’être conscient d’eux dans le présent.

Pratiquez la plein conscience pour vous faire remarquer lorsque vous commencez ces comportements afin de pouvoir les arrêter dans leur élan. Rappelez-vous que vous agissez en fonction de votre peur des problèmes d’abandon et que ces comportements ne vous ont pas aidés dans vos relations dans le passé, ni ne vous aideront à l’avenir. Si vous ne changez pas ça bien entendu.

Parlez à vos peurs et dites-leur que vous allez reprendre le contrôle en changeant votre comportement dès aujourd’hui.

Le point final sur la peur de l’abandon

La peur de l’abandon peut être en vous depuis un moment mais en reconnaissant votre valeur et en comprenant les racines de cette peur, vous allez être capable de la dépasser. Et donc de vivre enfin des relations saines.

Quiconque ne se sent pas en sécurité le sera toujours s’il ne compte que sur les autres pour trouver de la sécurité. Prenez le contrôle de votre peur aujourd’hui en suivant mes conseils et vous verrez vos relations changer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.