La jalousie, vous connaissez ? Ce sentiment qui fait naître une boule au ventre qui vous ronge et qui fait ressortir votre côté sombre. Tout le monde est humain. Certains sont plus ou moins jaloux que d’autres mais ce sentiment, nous l’avons tous ressenti une fois. Il peut voir le jour dans le couple mais également dans les amitiés, voir même avec les collègues. La jalousie et l’envie sont parmi les émotions les plus conventionnelles et désagréables qui ont de nombreux aspects négatifs.

Aidez-moi à améliorer le blog

La différence entre jalousie et envie

Beaucoup de gens considèrent que l’envie et la jalousie sont pareilles. Cependant, il existe une nuance importante entre les deux. Vous êtes jaloux quand vous avez peur de perdre quelque chose qui vous appartient. Ca peut être une personne qui s’insère dans votre couple, le nouveau collègue qui arrive et vous avez peur pour votre poste, etc. Par contre, vous êtes envieux quand vous voulez quelque chose que quelqu’un a mais que vous n’avez pas. L’envie, c’est la souffrance de voir quelqu’un, y compris un proche, jouir de ce qu’on pense avoir nécessairement besoin pour être heureux : argent, amis, amour, bien matériel, situation professionnelle, etc.

La jalousie est uniquement une émotion négative. Cependant, l’envie peut être revue d’une manière positive, car elle peut apporter des bénéfices aux personnes qui envient. Donc ça peut vous rendre meilleur.

Point de départ

Les raisons pour lesquels vous êtes envieux peuvent être diverses. Certaines personnes peuvent penser que le succès des autres est injuste. D’autres pensent qu’une personne peut leur barrer la route et empêcher leur développement. Des études ont démontré que l’envie est perçue par notre cerveau comme une douleur physique. Pas dingue, n’est-ce pas ? Et si on la transformait à notre avantage ?

La première étape est d’identifier les raisons de cette envie. Et ce n’est pas toujours simple. Ensuite, il vous faudra construire une stratégie pour que ça vous aide à avancer. On va voir ci-après les choses que l’on peut tirer d’une envie.

#1 – Tirer des leçons

On ne parle jamais que des réussites des gens, et non pas de leurs échecs. Pourtant derrière chaque réussite, il y a un travail, des erreurs, des recommencements, etc. On ne vous demande pas de réinventer la roue chaque jour. Plutôt que d’envier, regardez le travail qui a été fait, comprenez, apprenez des erreurs pour ne pas les reproduire et atteindre plus vite le résultat de votre côté.

#2 – Reconsidérer ses erreurs

Qu’est-ce qui fait que vous êtes à la traîne par rapport à quelqu’un d’autre qui aurait commencé en même temps ? Vous n’avez pas moins de capacité que votre “rival”. Mais qu’est-ce qui fait que lui y est arrivé et pas vous ? Avez-vous consacrez la même charge de travail pour atteindre ce but ? Avez-vous abandonné ou perdu espoir à un moment donné ?

A lire aussi : 10 ASTUCES POUR RESTER POSITIF AU QUOTIDIEN

#3 – Définir les bons standards

Faites attention à ne pas mettre des attentes trop élevées, qui risquent de vous faire baisser les bras. Egalement, évitez de mettre vos standards trop bas pour ne pas affecter de manière négative votre progression.

#4 – Reconnaître le succès des “rivaux”

C’est clairement l’étape la moins facile mais il faut que vous reconnaissiez et que vous considériez le travail de vos rivaux. On a une tendance en Europe à trouver des raccourcis : “il est riche et jeune, il doit tremper dans des trucs louches”, par exemple. Ou encore : “Elle est super bien foutue, elle a sûrement dû faire de la chirurgie esthétique”. Il faut trouver la force d’admettre la réussite et le succès des autres pour mieux avancer. Félicitez au lieu de fustigez ! Ca vous permettra de voir plus clairement et calmement ou aller.

#5 – Commencer à admirer les autres

Changer votre envie en admiration. Au lieu de haïr les autres pour leurs réussites, félicitez-les et prenez leurs conseils. Trouvez-vous vos “mentors”, dans tous les domaines de votre vie et intéressez-vous à leur parcours pour réussir.

#6 – Imiter vos rivaux

Si vos rivaux ont réussi, c’est que leur méthode était correcte, non ? Essayez de reproduire leur chemin vers la réussite un peu chaque jour et pas à pas. Tout le monde commence un jour, ils l’ont fait. Prenez leurs pas au début et marchez dans les empreintes pour aller plus vite.

A lire aussi : LE POUVOIR CACHÉ DE CHAQUE PERSONNE AUTOUR DE VOUS

#7 – Définir le point de non-retour

Tout le monde tombe un jour que ce soient vos rivaux ou vous. Il faut que vous définissiez un point auquel vous avez commencez à tomber pour ne plus reproduire les erreurs, ou pire, abandonner.

Gardez toujours à l’esprit que vous n’êtes pas moins bien ou moins bon ou moins beau qu’un autre. Il y a de la place pour tout le monde et tout le monde a ses chances. Évaluez vos perspectives et les réalisations de vos rivaux. Donc essayez de les comparer et commencez à travailler sur vous-même. Finalement, n’oubliez pas vos côtés forts et utilisez-les pour un maximum de réussite.

Les bénéfices de la jalousie : 7 étapes pour transformer l'envie en motivation
Metanoiada
Partager l'article :
  •  
  •  
  • 4
  •  
  •  
  •  

21 thoughts to “Les bénéfices de la jalousie : 7 étapes pour transformer l’envie en motivation

  • Chagazoulou du blog chagaz et vous

    Alors tu vois je mettrai une toute petite nuance pour définir jalousie versus envie.
    Pour ma jalousie c’est “méchant” et on estime qu’on mérite + que l’autre.
    Envie c’est vouloir pour soi la même chose que l’autre personne a, sans estimer que cette dernière ne le mérite pas.

    Ici cela m’arrive très souvent d’envier et je fais le max pour y arrivee aussi.
    La jalousie proprement dite, je l’ai vécu une fois : je venais de faire une fausse couche, et un couple qui s’engueulait sans arrêt et qui voulait rompre nous ont annoncé qu’ils attendaient un 2eme enfant… J’étais déchirée de l’apprendre et jalouse puissance 200 !
    Quelqueq mois après leur enfant naissait, j’étais de nouveau enceinte, et ils se sont séparés.
    Aujourd’hui je regrette d’avoir pensé cela, car une.naissance c’est magnifique…

    http://www.chagazetvous.com

    Répondre
    • Sophie

      Parfois, sur le moment, on n’arrive pas à voir les choses avec assez de recul…

      Répondre
  • Cathy

    Je n’ai jamais été vraiment jalouse en général, quelques petites pointes de temps à autres mais franchement jamais je n’ai fait de crise de jalousie par exemple : j’ai toujours fait confiance à mon homme ou mes ami.e.s proches. Il faut dire que je ne donne pas ma confiance facilement donc je sais sur qui je peux compter. Par contre l’envie ça j’avoue que ça m’arrive de temps en temps mais dans ces cas là je me rappelle toujours ce que j’ai plutôt que ce qui me manque et en général ça fait relativiser les choses 🙂

    Répondre
  • Maman Locaaa

    Je suis une jalouse compulsive et excessive en amour. Par contre, pas du tout envieuse, je me réjouis du bonheur des autres. Par contre, pas touche à mon homme sinon je mords 🙂

    Répondre
  • Lapinou Family

    Un article qui fait réfléchir et nous pousse dans nos retranchements. Merci pour ces quelques mots.

    Répondre
  • leti

    merci pour ce joli article et surtout dans ton premier point car il est très important de faire la différence entre jalousie et envie

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les 5 minutes les plus utiles de ta journée

Passe ton test de personnalité et reçois ton guide personnalisé !