Même si le yoga et le running sont globalement deux activités opposées, ce sont deux activités complémentaires qui fonctionnent bien ensemble. Le running est un excellent exercice pour le corps en entier, avec un haut niveau d’intensité. L’avantage du running c’est que c’est un exercice qui travaille à la fois le renforcement musculaire, le cardio et augmente la dépense énergétique. C’est un exercice qui peut également être méditatif. Cependant, le running peut être stressant pour les muscles, les ligaments et les articulations.

Aidez-moi à améliorer le blog

Ces impacts répétés peuvent affecté vos hanches et vos jambes, ce qui peut amener une raideur et parfois même de la douleur. Afin de se débarrasser de ces effets stressants du running, vous pouvez pratiquer le yoga avant et après le running. Ca vous aidera à rester souple, flexible et à causer moins de blessure.

#1 – Posture du cordonnier

Cette posture aide à augmenter la souplesse de vos aines et de vos hanches en ouvrant l’intérieur des cuisses. Penchez-vous légèrement en avant, ça permettra également d’étirer le bas de votre dos.

  • Assez-vous bien droit et coller bien ensemble la plante de vos pieds
  • Posez vos mains sur vos pieds
  • Tirez vos épaules en arrière et vers le bas, et trouvez un point droit devant vous à regarder
  • Penchez-vous en avant jusqu’à sentir l’étirement
  • Tout en inspirant, imaginez que votre tête s’avance vers le mur en face de vous
  • En expirant, laissez votre corps descendre doucement vers le sol
  • Pour un meilleur résultat, maintenez la posture durant 30 secondes

#2 – Etirement des fessiers

Si vous avez besoin d’étirer l’extérieur des hanches, les fessiers et l’intérieur des cuisses, faites-ça.

  • Couchez-vous sur le dos et ramenez le genou gauche vers votre poitrine à 90°
  • Positionnez votre cheville droite sur la cuisse gauche et attrapez la cuisse gauche
  • Essayez de tirer la cuisse gauche vers la poitrine et tenez la pose pendant au moins 30 secondes
  • Prenez le temps de vous relaxer et de sentir les tensions s’atténuer dans tout votre corps

#3 – Posture du pont

Cette posture aidera à ouvrir vos épaules et l’avant du corps tout en renforçant votre ceinture abdominale. C’est une super posture pour contrecarrer les effets du running étant donné que plus on court, plus on se tasse.

  • Couchez-vous sur le dos et placez vos pieds au sol, les genoux ouverts à l’espace des hanches
  • Soulevez vos hanches vers le ciel tout en engageant votre ceinture abdominale
  • Rejoignez vos mains ensemble sous le dos et roulez les épaules vers l’extérieur comme si vous vouliez qu’elles se rejoignent.

#4 – Posture de la torsion

Cette posture n’aide pas uniquement à détendre la colonne vertébrale, mais également à soulager les épaules et le cou après une longue course.

  • Croisez une jambe par dessus l’autre tout en gardant le genou pointant vers le ciel et la plante de pied au sol
  • Essayez d’atteindre la deuxième main, de l’autre côté de votre corps tout en poussant l’extérieur de la cuisse. Ca qui donne une belle torsion.

#5 – Posture du singe

  • Debout, pliez la jambe droite jusqu’à ce que le genou gauche touche le sol
  • Levez les bras au-dessus de la tête et tenez la posture pendant au moins 30 secondes
  • From standing pose lunge the right leg forward until the back left knee touches the ground.
  • Raise the arms above the head and hold for 30 seconds.
Les 5 meilleures postures de yoga pour coureurs
Metanoiada
Partager l'article :
  •  
  •  
  • 13
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les 5 minutes les plus utiles de ta journée

Passe ton test de personnalité et reçois ton guide personnalisé !