« Je suis épuisé », la vraie raison

Table des matières

« Je suis épuisé », la vraie raison

J’aime dormir. J’adore dormir. Et je fais de mon mieux pour avoir au moins 8h de sommeil par nuit. Je suis de ceux qui ne vont pas sortir trop tard pour essayer d’avoir la meilleure nuit possible sans pour autant gâcher mon lendemain. Et pourtant, certains matins, je me réveille épuisée. Même si j’ai l’impression d’avoir passé une bonne nuit. A chaque fois que je me sens comme ça, le lendemain, je fais un petit check-up. Le but est d’essayer de comprendre ce que j’ai fait de travers. Alors pourquoi je suis épuisé ? Est-ce que j’ai bu (ou trop bu) la veille ? Est-ce que j’ai trop dormi (parce que c’est aussi une possibilité) ? J’ai passé mon temps ) reporté mon réveille ? Bref. Si tu dors 8h par jour, tu ne devrais pas être épuisé en permanence. C’est qu’il y a un truc.

Quelle est la cause

La réponse est littéralement devant tes yeux. Comme à chaque fois j’ai envie de dire. Mais si tu n’as pas l’occasion de prendre du recul et prendre un peu de temps pour analyser, ça va être compliqué. Ca peut être parfois pour des raisons comme le fait que tu n’aimes pas ce que tu fais au quotidien. Ou que tu as des problèmes financiers et que la peur de ne pas boucler tes fins de mois est sans cesse présente. Ce sont des choses finalement auxquelles on ne pense pas comme étant la ou les causes. Et pourtant, elles sont bien là. Ces craintes implantées dans ton subconscient qui te bouffe petit à petit.

Finalement, ça te ronge petit à petit. C’est du stress inconscient, avec bien souvent un mélange entre l’inquiétude du passé et de l’anxiété face au futur. Et bien sûr, je ne parle pas d’un épuisement suite à une longue journée de travail. C’est un épuisement totalement mental. Tu es totalement sur-sollicité et c’est un épuisement moral qui te tire vers le bas.

La première cause à considérer est le stress. C’est la réponse naturelle du corps à un nouveau défi, une nouvelle demande. A la nouveauté tout simplement. Où as-tu l’impression que le stress apparaît dans ta vie actuelle ?

Le stress est la raison #1

Le stress se manifeste bien souvent au travers diverses douleurs, de l’épuisement, de la fatigue. Ca a très très très souvent un lien direct. Tous les jours, dans ta vie, tu vas avoir des petits moments de stress. Ca peut être comme le fait de courir pour attraper le métro ce matin parce que tu as scroller un peu trop longtemps sur TikTok. Ou si tu es plus team voiture, tu peux galérer à trouver une place lorsque tu reviens du travail. Ca peut être aussi le stress de cette tâche d’humidité sur ton mur qui grandit. Bref, tu as compris. Je pense que tu peux facilement penser à quelques petits éléments de stress qui font ta vie aujourd’hui. Au final, plus le stress s’accumule au fur et à mesure de la journée, plus tu vas avoir l’impression de porter un poids invisible sur les épaules.

L’épuisement mental c’est un stress sur le long terme. Il s’agit de passer une première journée avec un peu de stress. Puis la journée d’après aussi. Et celle d’encore après également. Et ainsi de suite. Ca va durer comme ça pendant plusieurs mois, jusqu’à ce que le poids que tu portes devienne tellement lourd que tu t’effondres. Je ne veux pas te spoiler, mais un peu quand même : ce n’est pas possible de vivre comme ça.

Comment tu le ressens

Quand ça arrive, tu peux avoir l’impression que c’est une crise de la vingtaine, trentaine, quarantaine, etc. Appelle ça comme tu veux. Mais dans tous les cas, c’est cette sensation de t’arrêter d’un coup, faire le point. Et réaliser que tu ne fais pas du tout ce que tu veux et ce dont tu rêvais. La vie avance, et tu le sens. Qu’est-ce qu’il s’est passé depuis ton enfance ? Peut-être que tu voulais faire partie des pompiers de Marseille. Et finalement, tu te retrouves à être assistant médical à Roubaix. Pas qu’il y ait quoi que ce soit de mal à être l’un ou l’autre. Juste que ce n’est pas le but initial. Pas même un peu.

Mais tu réalises que tu subis la vie plutôt que de la piloter. Et ça t’énerve.

Mais pourquoi je suis épuisé ?

Il y a beaucoup de raisons pour lesquelles tu peux te dire « Je me sens épuisé« . Si tu sais que tu fais les choses principales comme avoir un bon sommeil, bien manger, faire du sport, etc., pourquoi tu continues de te sentir comme ça ? Il y a plusieurs autres raisons, en dehors du stress.

#1 – Travail prenant et beaucoup de pression

Si dans ton environnement professionnel tu travailles dans l’urgence, alors ce sera un facteur de stress important. Si tu as un poste à responsabilité, tu auras également beaucoup de pression au quotidien. C’est normal d’avoir des instants de stress. Par contre, il faut que ceux-ci soient suivi de période de repos et surtout de moment de debriefing. Tu as besoin de prendre du temps pour réfléchir à ce qu’il s’est passé, comment optimiser, etc. Le stress, ok. Mais le stress constant, pas ok.

#2 – Travail avec gros horaires

Si dans le cadre de ton travail, tu fais des horaires importants, comme par exemple 12 à 14h de travail par jour, pendant plusieurs semaines, ce n’est pas possible. Je sais que certains postes imposent un peu ce type d’horaires ponctuellement. Par exemple, pour les vendeurs durant les weekends avant Noël. Ou un comptable, en fin d’année, lors de la clôture de plusieurs compte. Mais ce n’est pas possible de tenir ce rythme toute l’année. D’ailleurs, à mon humble avis, si tu es dans l’obligation de suivre ce rythme toute l’année, soit ton employeur t’emploie pour faire le travail de 2, 3, voire 4 personnes (et ce n’est pas normal). Soit tu manques d’efficacité et il faut revoir tout ça. Mais dans tous les cas, ça peut être un facteur de stress important.

#3 – Crainte financière

Ca semble assez évident. Mais si tu as des problèmes financiers, ton stress va fortement augmenter. Les inquiétudes sont toujours là et ça t’épuise. Tu peux dormir autant que tu veux, tu ne pourras pas profiter de ta journée et ta vie si tu as des problèmes financiers. Attention, je ne dis pas que si on ne gagne pas assez d’argent, ça ne va pas. Le stress financier et combien au gagne au total n’est pas toujours lié. Certaines personnes gagnent ce que je gagne en un an par mois. Mais dû à leur style de vie, ça crée un stress financier tous les mois.

👍 A lire aussi : 5 exercices de respiration simples calmer l’anxiété rapidement

#4 – Ne pas aimer son travail

Je te le donne en mille, mais si tu n’aimes pas ce que tu fais, ça va être compliqué. Disons que tu sois une personne bien lotie qui ne travail que 7h par jour. Un travail, à raison de 7h par jour, ça représente presque 30% de ta journée. Et sur une année, ça te fait quelque chose comme 1610 heures. Et si tu passes 1610 heures tous les ans à détester ce que tu fais, ce n’est pas dingue du tout. Pourquoi tu détestes ton travail ? Est-ce que tu déteste ton manager ? Tes collègues ? Ce que tu fais au quotidien ? Quelle que soit la raison, ça peut te générer énormément de stress.

A titre personnel, quand je me lève le matin, pendant plusieurs jours d’affilée, avec la boule au ventre, sans être motivée, je sais qu’il y a un problème. J’insiste sur les jours d’affilée. Parce qu’un jour ou deux, c’est normal. Quand c’est récurrent, ce n’est pas ouf par contre.

#5 – Environnement désordonné

Tu peux être de nature assez désordonnée. Ou tu peux être dans un moment de ta vie où tu n’as pas le temps de ranger, nettoyer, etc. Dans tous les cas, le bordel va créer un désordre mental.

Pour avoir l’esprit clair et rangé, tu as besoin que ton environnement soit calme et clair. Je sais que ce n’est pas toujours facile, si par exemple tu as des enfants en bas âge. Mais l’impact que l’ordre a sur ta clarté mentale, ta productivité, et ton attitude en général est incroyable.

#6 – Procrastination

Alalala, la procrastination. Je ne parle pas d’une journée de procrastination. Mais plutôt de procrastination récurrente. Si tu repousses sans cesse, ça ne fait que créer un embouteillage dans ton esprit. Tu ne le verras pas directement, mais inconsciemment, cet embouteillage va appuyer sur l’arrière de ton crâne. Donc une jour, ça va. Mais ne fuit pas tes responsabilités. Fais les choses, tu te sentiras mieux. Et si tu n’y arrives pas parce que c’est trop pour toi, envisage d’employer éventuellement une assistante quelques heures par semaine !

👍 A lire aussi : 31 manières de libérer votre esprit immédiatement

#7 – Douleurs chroniques

Qu’on se le dise, le stress au quotidien est déjà quelque chose d’assez difficile à vivre en vrai. Mais si en plus tu as des douleurs chroniques, une maladie, etc. ça va être comme prendre soin de plusieurs personnes à la fois. Le toi sain, qui a besoin de soin en soi. Et le toi malade, qui a besoin de soins tout à fait spécifiques. Bien sûr, tu peux avoir, en supplément gratuit, du ressentiment, de l’irritation. Et ça peut être envers toi-même ou envers les gens autour de toi qui prennent soin de toi.

#8 – Deuil

Si tu as perdu une personne qui t’est chère, ça va augmenter encore plus ton stress. Je n’ai jamais partagé ça auprès des gens, mais quand je fais face à un décès, j’ai un truc bizarre qui se passe au fond de moi. Je réalise que beaucoup de gens sont présents pour enterrer ou en tout cas dire un dernier aurevoir. Et puis chacun retourne à sa vie. C’est normal en un sens. Mais d’un autre côté, ça me dérange.

Le problème pour certains, c’est que lorsque les autres retournent à leur vie, et bien ils montrent qu’ils vont bien, que tout va bien. Alors que parfois ils se détruisent de l’intérieur.

Si c’est ton cas, il faut que tu soies honnête avec toi. Parle à quelqu’un. Ca peut être un ami, un membre de ta famille, ou un professionnel. Si tu vis ton chagrin dans ton coin, tu peux augmenter fortement ton stress.

#9 – Objectifs manquants

Tout le monde a un objectif dans la vie. Tout du moins, c’est ce que je pense très fortement. C’est peut-être parce que je n’ai jamais été de ceux qui n’ont jamais rien eu comme objectif. Mais si tu n’as aucun objectif, elle sert à quoi la vie ? Ca peut être aussi simple que finir ton année d’étude, clôturer les comptes de ton entreprise dans trois mois, ou encore créer une famille dans 5 ans. Les objectifs peuvent être à court, moyen ou long terme. Et pour moi, si tu n’en as pas, ou qu’ils ne sont pas clairs, ton stress augmente fortement. Ton cerveau ne comprend pas l’objectif, il ne comprend pas ce qu’il se passe, où il va et surtout où il doit aller.

👍 A lire aussi : Pourquoi je me sens déprimé de temps en temps sans raison ?

Que faire lorsque je suis épuisé ?

#1 – Il faut en parler

Je sais que ça peut sembler évident. Et pourtant, ce n’est pas du tout le premier reflex. Pourtant, en parler, c’est une forme de thérapie. Tu n’es certainement pas la seule personne à vivre ça. Et parfois, se rendre compte qu’il y a d’autres gens, ça aide à réaliser et parfois même à relativiser.

#2 – Trouver un hobby

Une bonne manière de se détendre et de retrouver un peu de plaisir c’est de revenir chez soi avec la motivation de retrouver un hobby. Ca permet de se détendre en fin de journée, tout en faisant quelque chose qu’on aime. Ca peut être le fait de faire du crochet, de l’aquarelle, de jouer du piano, de jouer à un nouveau jeu vidéo, lire un livre. Peu importe, c’est toi qui choisit ! Ce hobby n’est qu’à toi et tu es libre de choisir ce qu’il te plait.

Ca te permet de te libérer l’esprit, de relâcher ton stress qui s’accumule.

#3 – Etre réaliste

Tu ne peux pas tout faire. Il faut que tu sois réaliste dans ton emploi du temps et tes disponibilités. Tu n’as que 24h par jour, et tu es un être humain. Si tu as besoin d’aide, n’hésite pas à le demander ! Ca t’évitera beaucoup de stress inutile.

👍 A lire aussi : 15 habitudes simples pour booster la santé émotionnelle

#4 – Se lever et arriver plus tôt

J’ai réalisé ça il y a plusieurs années maintenant, et depuis je ne suis plus jamais retournée en arrière. Il te suffit de te réveiller 5 minutes plus tôt pour avoir 5 minutes de plus de détente. Je m’explique. Durant toute mon adolescence, et même pendant mes études supérieures, je me levais, je prenais ma douche, mon petit déjeuner et je partais. Tout étais millimétré et je n’avais pas de place pour le retard. J’étais dans l’empressement au final. Et le truc c’est qu’après, j’ai découvert que je pouvais me lever un peu plus tôt. Pas nécessairement 5h plus tôt, juste quelques minutes plus tôt : 5, 10, 20, peu importe. Mais ça me permettait de prendre un peu plus de temps, de prendre mon petit déjeuner dans le calme, sans regarder ma montre toutes les deux minutes par exemple. Ou prendre le temps d’échanger avec les autres le matin.

Pareil pour un rendez-vous. Je ne calcule jamais pour arriver pile à l’heure, mais toujours un peu en avance. Ca me permet de me détendre si jamais je dois faire face à des imprévus. Ca me permet d’éviter beaucoup de stress inutile.

#5 – S’activer et développer les habitudes saines

Quand tu es absolument crevé, la dernière chose que tu veux c’est faire du sport. Je sais. Mais petite question très sincère : as-tu déjà un jour regretté un entraînement ? Personnellement non. Et je fais du sport à raison de 5x par semaine en moyenne depuis une dizaine d’années. Ca en fait des séances… Tout le temps, et vraiment je dis tout le temps, ça te fait sentir mieux. Ca te motive, ça te redonne de l’énergie. Et si tu fais du sport le matin, ça te donnera l’énergie nécessaire pour passer une bonne journée.

Tu n’es pas dans l’obligation d’aller faire une course de 20km pour que ce soit une séance de sport. Une simple promenade avec ton café matinal sera déjà incroyable. Tu peux également prendre des fruits comme dessert plutôt qu’un gâteau, diminuer ta quantité de caféine quotidienne, etc. Je sais qu’on ne fait que le répéter, mais si on fait ça, c’est qu’il y a une raison : ça fonctionne.

#6 – Tenir un journal, écrire

Depuis que j’ai essayé, je n’ai jamais arrêté. Et ça fait déjà 6 ans. Je tiens un journal où j’y écris toutes mes pensées quotidiennes. Ca peut être parfois juste ce que j’ai comme objectif pour la journée, parfois mes pensées, mes inquiétudes, mes sentiments, etc. En écrivant, on donne une nouvelle perspective à ce qu’on se dit dans la tête. Ca aide énormément, ça permet de relativiser ou trouver d’autres points de vue.

#7 – S’occuper de quelque chose ou quelqu’un

Ca peut être s’occuper d’une plante, ou d’un animal de compagnie. Par contre, je tiens à préciser qu’un animal est un être vivant qui a besoin d’amour et d’attention. Donc si tu n’as pas la capacité de t’en occuper pleinement pendant les 15 à 20 prochaines années, passe ton chemin. Ca te permet de ne pas rester centré en permanence sur toi et voir un peu d’autres choses. Sans compter également que ça te permet de mettre certaines choses en perspective.

👍 A lire aussi : Comment contrôler l’anxiété et calmer ses pensées ?

#8 – Faire de la méditation

On en parle tellement, et c’est pour une raison particulière. Ca permet de recentrer les pensées. Un peu comme si on apprenait à un enfant turbulent à se canaliser. Et ça va permettre de développer notre calme intérieur.

Il n’est pas nécessaire d’être assis avec les jambes croisées, les doigts en cercle et de dire « Oooommmmmm ». La méditation peut prendre plusieurs formes. On peut la faire assise, coucher (mais attention à ne pas s’endormir), en marchant, etc.

Je suis épuisé

Je ne vais pas te mentir : en travaillant sur tes habitudes et tes routines, tu vas éliminer beaucoup de tracas, et de décision qui te prendraient de l’énergie et te fatiguerait d’autant plus. Plus tu fais preuve de discipline, moins tu auras à réfléchir pour ces choses et plus tu auras d’énergie pour faire d’autres choses.

Peux-tu faire quelques ajustements aujourd’hui ? Faire déjà le point sur ton épuisement et le comprendre est la première étape. Par contre, maintenant que tu l’as compris, encore faut-il que tu fasses quelque chose pour remédier à ça. Je suis là pour te donner des idées et des clés, mais malheureusement, il n’y a que toi qui peut y faire quelque chose. Alors pense au repos que tu ressentiras encore. Et tu te sentiras tellement mieux après ! Tu en auras fini avec les « Je suis épuisé » constant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.