Pensez à vous comme à une tasse. Chaque jour, vous êtes rempli. Mais en avançant dans la journée, vous faites des tâches et vous interagissez avec des gens. Avec ça, le contenu de votre tasse va diminuer petit à petit. Et plus ça diminue, moins vous devenez effectif dans ce que vous êtes sensé faire. Vous êtes à bout de souffle. Et être productif devient un challenge.

La solution est claire : si vous n’avez plus de contenu dans la tasse, vous devez trouver un moyen de vous remplir à nouveau. En termes de travail, ça signifie que vous devez faire une pause. C’est un moyen essentiel de revitaliser votre motivation et votre concentration.

Faire une pause peut avoir une mauvaise réputation dans certaines cultures. Mais c’est un moyen essentiel et scientifique de vous assurer que vous avez la capacité de vivre votre vie comme vous le souhaitez.

Dans les années 80, lorsque les scientifiques ont commencé à chercher des informations sur le burnout, ils décrivaient les capacités internes comme des ressources. Nous avons tous besoin de remplir à nouveau nos ressources pour faire face au stress, travailler de manière efficace et éviter le burnout.

Lorsque l’objectif c’est de produire, ça peut paraître contre productif d’arrêter de faire ce que vous faites. Mais si vous apprenez à apprécier de faire une pause, vous pouvez être plus utile au travail.

Voici cinq manière de faire une pause et d’être productif à nouveau :

#1 – Faites la bonne longueur de pause et au bon moment

Quand j’ai commencé mon premier job à la sortie de l’université, je tenais à plaire à mon patron. Comme le font la plupart des débutants. Donc, tous les jours, je commençais vers 8 heures du matin, je travaillais pendant ma pause déjeuner et je finissais le travail autour de 21h.

Au fur et à mesure de l’expérience, j’ai réalisé que des journées de travail aussi longues n’étaient tout simplement pas réalistes. Surtout si l’objectif est de faire bien son travail.

C’est pour ça que les techniques de productivité populaires comme la technique Pomodoro préconise un principe de “sprint”. En gros, vous travaillez pendant une courte période, puis vous vous arrêtez pour une courte pause de cinq minutes. Bien que la technique Pomodoro soit un pas en avant, des recherches plus récentes montrent qu’une période de travail plus courte suivie d’une pause plus longue du travail pourrait en fait être un moyen plus efficace de tirer le meilleur parti de votre éloignement de bureau.

L’équipe de DeskTime a analysé plus de 5 millions d’enregistrement des manières que les travailleurs utilisaient leur ordinateur pour leur travail. Ils ont trouvé que les personnes les plus productives travaillaient en moyenne 52 minutes. Puis elles prenaient une pause de 17 minutes en moyenne.

Le timing idéal de pause pour être productif

Qu’est-ce qu’il y a de si spécial avec ces chiffres ? Laissez-les aux neurosciences. Selon les chercheurs, le cerveau humain fonctionne naturellement par poussées d’activité qui durent une heure. Ensuite, il bascule en “mode faible activité“.

Néanmoins, gardez en tête que quoi qui vous motive est la meilleure méthode. Il s’agit davantage de la prémisse : lorsque vous savez que vous avez une “ligne d’arrivée” qui approche, vous pouvez rester concentré sur la tâche ou le projet en cours.

Il existe beaucoup d’applications et outils qui peuvent vous aider à bloquer les sites et applications qui risques de vous distraire. Particulièrement les réseaux sociaux. Et vous pouvez les bloquer pendant une période spécifique de la journée.

Donc, peu importe combien de temps vous travaillez. Prenez une pause lorsque vous sentez que vous perdez le fil et que vous vous ennuyez sur la tâche. Généralement, une pause de 10-15 minutes devrait vous revigorer pour ce qui arrive ensuite.

A lire aussi : Pourquoi les gens avec des routines matinales sont plus productifs (et comment vous pouvez commencer la vôtre)

#2 – Changez d’environnement, allez dehors

Lorsqu’il s’agit d’améliorer la santé mentale globale d’une personne, il n’y a pas de meilleur solution que la nature. La recherche a montré que le simple fait d’être à l’extérieur peut restaurer l’esprit d’une personne de la fatigue mentale liée au travail ou aux études. Et ça contribue finalement à améliorer les performances au travail. Et même à améliorer la satisfaction au travail.

Vous n’avez pas de forêt verdoyante autour ? La nature de ville peut être tout aussi efficace pour bien profiter de votre pause. Les scientifiques Stephen R. Kellert et Edward O. Wilson, dans leur livre The Biophilia Hypothesis, ont expliqué que même les parcs, les sentiers et les buildings entourés de verdure peuvent amener un sens de calme et d’inspiration. Et donc encourager l’apprentissage et la vigilance des travailleurs.

#3 – Bougez votre corps

Un changement d’environnement peut faire des merveilles pour être productif à nouveau. Mais il est encore plus bénéfique si vous l’associez à un mouvement physique pour faire monter votre adrénaline. Pour faire simple, votre corps n’a pas été conçu pour rester assis toute la journée. En fait, les scientifiques pensent maintenant que de longues périodes de position assise sont tout aussi dangereuses pour la santé que le tabagisme.

Ce n’est pas toujours possible d’apprécier les bienfaits de 30 minutes de marche rapide pendant les journées de travail. Particulièrement parce que vous aurez moins d’énergie pendant les jours de travail. Mais la bonne nouvelle est que, dans un objectif de productivité, vous n’en avez pas besoin. Les chercheurs ont trouvé que simplement 10 minutes d’exercices peuvent booster votre mémoire et attention tout au long de votre journée.

Donc, plutôt que d’utiliser votre pause pour vous asseoir et lire les nouvelles, ou scroller sur votre téléphone, levez-vous de votre chaise et bougez votre corps. Faites un tour rapide autour de votre quartier. Faites quelques jumping jack dans votre bureau. Quoi que vous choisissiez, vous allez retrouver après votre pause une concentration plus importante. Et vous serez plus déterminé à avancer dans vos projets.

A lire aussi : 5 choses à faire le soir pour être plus productif

#4 – Connectez-vous avec une autre personne

La connexion sociale est un des facteurs les plus importants pour la résilience. Lorsque vous êtes en relation avec d’autres personnes, c’est plus facile de gérer le stress. Et de mon expérience, avoir une vie sociale peut également augmenter la concentration après une courte pause.

Une de mes manières préférées de faire une pause après 30 minutes de travail est de rester avec ma famille.

Cette année, beaucoup d’entre nous ont travaillé depuis la maison. Passer du temps en face à face avec un être cher n’est plus aussi difficile qu’auparavant. Alors, prenez le temps de discuter avec votre partenaire. Emmenez vos enfants dehors pour courir dans la cour. Si vous vivez seul, appelez un ami ou un parent. Quoi qu’il en soit, prendre l’air pour discuter avec quelqu’un qui vous connaît et se soucie de vous vous laissera revigoré et inspiré.

#5 – Utilisez votre imagination pour être productif

Lorsque vous travaillez la tête baissée, votre cerveau a un seul programme : faire les choses et les faire bien. Cela peut être une méthode efficace pour la productivité, mais cela ne dure pas très longtemps. En particulier parce que cocher des choses sur votre liste de tâches n’est pas le seul ingrédient de la réussite au travail. Vous avez également besoin d’innovation.

C’est pour ça que je priorise une “pause de cerveau” chaque jour. Lorsque je sens que ma “tasse” se vide, je choisis généralement une autre activité créative pour exercer mon cerveau. Ca peut être un jeu de mots croisés, un sudoku ou un projet créatif sans rapport avec le travail.

Et lorsque j’ai vraiment du mal à me concentrer, je ne fais rien du tout. Je laisse mon cerveau errer pendant un temps. Je me laisse porter par mes pensées, peu importe le chemins qu’elles prennent. Il s’avère que la rêverie présente un avantage scientifique. Elle renforce la créativité et vous aide à vous sentir plus engagé dans le monde. Ce qui ne vous sera que bénéfique dans votre travail.

Que vous aidiez vos enfants à faire leurs devoirs, lisiez un livre inspirant ou restiez assis tranquillement pour profiter d’un peu d’air frais, votre cerveau bénéficiera d’une occasion de penser et de vivre sans agenda.

A lire aussi : 5 conseils de productivité (venant de populaires glandeurs)

Faire une pause pour être productif

Beaucoup d’entre nous doivent travaille énormément pour nos familles et pour nous-même. Et le monde dans lequel nous vivons actuellement demande énormément de productivité. Cependant, nous devons tout de même faire une pause de temps en temps. Nous sommes humains après tout !

Apprendre l’art de faire des pause ne va pas seulement vous reposer. Mais il va également augmenter votre productivité sur le long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.