7 clés pour l’écoute active

Table des matières

7 clés pour l'écoute active

On te l’a répété à de nombreuses reprises : la communication est importante. Que ce soit dans tes relations, ta carrière, etc. Mais ce qu’on oublie un peu trop c’est qu’écouter est la moitié de l’équation de la communication. Il est super important de pouvoir mettre des mots sur tes pensées et tes idées. Mais c’est tout aussi important pour toi d’écouter. Et en étant pleinement concentré. C’est ce qu’on appelle l’écoute active. Dans cet article, on va parler de pourquoi c’est si important, et comment pratiquer l’écoute active.

Pourquoi l’écoute active est importante

Beaucoup d’entre nous sont capable d’écouter mais seulement pour pouvoir répondre à ce qu’on dit. Et on arrête d’écouter. En gros, la personne parle, on trouve un sujet sur lequel rebondir. Et parce qu’on nous a tout de même appris à être poli et laisser finir de parler la personne, on attend qu’elle ait fini. Mais on n’écoute pas ce qu’elle dit, la seule chose qui nous intéresse c’est lorsqu’elle aura fini pour qu’on puisse lui répondre. La raison est qu’on a toutes les informations qu’on veut pour partager notre propre opinion. Ce qui n’est clairement pas de l’écoute active. Or si tu veux pouvoir écouter correctement, il faut pratiquer l’écoute active.

Tout ce que veut l’être humain, qui qu’on soit, c’est d’être compris par les autres. Et ce n’est pas possible d’être réellement compris sans qu’on ait l’impression d’être pleinement écouté. Lorsqu’on se sent réellement écouté, on s’ouvre et on partage ce qu’on veut. On a le sentiment que la personne en face nous écoute, qu’on peut avoir confiance en elle. Ce qui renforce la relation, et c’est important. Ca crée un lien plus profond.

L’écoute active amène aussi des bienfaits pour la personne qui écoute. En prenant du temps pour comprendre l’autre, ça nous permet aussi de mieux comprendre leur histoire et leur point de vue. Ce qui nous aide à trouver de meilleurs amis et partenaires. Mais également de meilleures relations professionnelles et personnelles.

Ca nous permet aussi d’ouvrir un peu nos perspectives et de s’ouvrir au monde. On retire nos filtres préprogrammés et on apprend de nouvelles choses.

Qu’est-ce qui fait de toi quelqu’un qui pratique l’écoute active ?

Ok super, on sait que l’écoute est importante. Mais comment faire pour devenir cette personne active ?

C’est très facile d’accorder son attention partiellement. Parfois, c’est simplement un dialogue intérieur qui te distrait. D’autres fois, on se distrait parce qu’on pense à un autre sujet. Et d’autres fois encore, comme dans l’exemple précédent, on estime qu’on a assez entendu que pour déjà fournir une réponse. Donc on attend simplement que la personne arrête de parler, quoi qu’elle dise, pour donner notre avis. Et ça n’a rien d’une personne qui écoute activement.

On va parler de comment écouter activement. Mais en plus de ça, apprend à être empathique et ouvre ton esprit quand tu écoutes les gens. Un bon auditeur est une personne émotionnellement intelligente. Ce qui signifie que cette personne est consciente de ses propres sentiments mais également ceux des autres. Et une personne émotionnellement intelligente pose des question sur ce que la personne en face dit, ce qui montre qu’ils écoutent réellement.

Ces personnes posent ces questions dans le but d’avoir une meilleure compréhension des autres. Un bon auditeur est toujours à l’aise avec l’idée d’être inconfortable. Ils peuvent permettre au silence de continuer pendant que l’autre personne pense à ce qu’elle va dire et ne se met pas sur la défensive. Ce sont quelques-unes des caractéristiques d’un bon auditeur.

👉 A lire aussi : 30 défis pour 30 jours au meilleur de vous

Qu’est-ce que l’écoute active ?

Quand on sait comment écouter activement, ça nous permet de comprendre activement les informations données par les personnes qui parlent. Bien sûr, l’écoute active est également en lien avec l’intérêt du sujet abordé.

A certains moments, il s’agit de faire des commentaires sur ce que dit la personne. Mais également de poser des questions qui vont éclairer et amener la personne qui parle à réfléchir. De cette manière, la compréhension du sujet est complète. En posant ces questions, l’auditeur montre également à l’orateur qu’il est réellement compris. Et donc cet orateur va sympathiser avec l’auditeur.

Ca a l’air plutôt puissant, non ? On continue sur les avantages de l’écoute active.

Quels sont les avantages de l’écoute active ?

L’écoute active va faire bénéficier tous les gens impliqués dans la discussion.

L’écoute active crée la confiance

C’est probablement l’avantage le plus important de l’écoute active. Rappelle-toi, lorsqu’une personne sent qu’elle est réellement écoutée et comprise, il va être naturel pour elle de développer une confiance envers la personne qui écoute. Ou si cette relation a déjà une base de confiance, ça va la renforcer.

La productivité augmente

C’est la clé dans l’environnement de travail. Pense simplement à quel point tu pourrais être plus productif dans ton boulot s’il y avait en permanence une communication claire. Rien que ça, ça te permettrait de décrocher les étoiles.

Ajoute à ça un travail de groupe où il y a une écoute active et une compréhension de chacun et tu as la recette d’une super productivité.

👉 A lire aussi : 30 habitudes saines qui vous ferons sentir bien

De meilleures relations

Ca paraît normal que si tu communiques régulièrement avec des auditeurs efficaces, ça forgera des relations plus solides. Encore une fois, la capacité de se sentir vraiment entendu et compris crée des relations plus étroites et plus significatives.

Une meilleure résolution des problèmes

Rappelle-toi de ce vieil adage « Deux têtes valent mieux qu’une« . Ca signifie que bien souvent, deux personnes peuvent résoudre un problème d’une meilleure manière plutôt qu’une personne seule.

La logique est simple : deux personnes peuvent regarder le même problème ou le challenge de différents angles, différents point de vue et différentes expériences. Lorsque les gens s’écoutent et se comprennent entre eux, la capacité à résoudre un problème est grandement améliorée.

Maintenant, on va plonger dans les 7 clés pour appliquer l’écoute active.

7 clés pour appliquer l’écoute active

#1 – Etre attentif et détendu

C’est probablement la partie la plus importante dans l’écoute active. C’est d’être présent. Sois présent et dans le moment avec la personne que tu écoutes. Suis ses mots et ses pensées pour pouvoir reconstruire l’image au mieux. Fais de ton max pour bloquer les distractions, que ce soit le bruit de la rue ou les pensées internes.

Tu ne veux pas être attentif au point de fixer la personne sans cligner des yeux. C’est plutôt flippant comme attitude. Tempère ton attention avec le fait d’être détendu. Ca aidera la personne en face à se sentir plus à l’aise.

Et en parlant de fixer la personne en face …

👉 A lire aussi : 12 habitudes simples pour arrêter enfin de se prendre la tête

#2 – Maintenir un contact oculaire et faire face à l’autre personne

Tu vas vouloir garder le contact visuel avec la personne qui parle et lui faire face physiquement.

A nouveau, un contact visuel régulier ne signifie pas qu’il faut fixer directement la personne sans cliquer des yeux. Ca signifie, en général, que tu gardes le regard concentré sur la personne et ses yeux.

Tu ne veux pas que tes yeux aillent vers l’écran de ton portable ou ordinateur. Ca te déconcentre.

Tu vas vouloir également faire face physiquement à l’autre personne la plupart du temps. C’est un moyen de communication non verbal pour montrer qu’on accorde de l’attention à la personne et qu’on l’écoute.

#3 – Ecouter et peindre l’image globale

Tandis que tu écoutes activement, permets à ton esprit de peindre l’image mentale de ce qu’on te raconte.

Lorsque tu combines l’écoute active avec un esprit qui crée une image mentale, ça va te permettre de gagner en clarté sur ce qui est dit. Mais également ça va créer une impression plus permanente de ce que la personne dit dans ton esprit.

#4 – Ne pas interrompre

Une des manières les plus sures de créer une communication instable c’est d’interrompre.

Pense à la dernière fois que tu t’es disputé avec quelqu’un et que vous ne faisiez que de vous interrompre. Aucun de vous n’a pu clairement exprimer ce qui l’embêtait.

Il s’agit du même concept ici. N’interromps pas l’autre personne pendant qu’elle parle. Ca envoie un message disant que tu n’en as rien à faire de ce qu’elle dit. Et que tu penses qu’uniquement ce que tu as à dire est plus important que ce que l’autre dit.

En parlant du fait d’attendre ton tour pour parler…

👉 A lire aussi : 16 façons simples de vous aimer à nouveau

#5 – Poser des questions pour clarifier et comprendre

Lorsque la personne à laquelle tu parles arrêter de parler et indique qu’elle attend un retour, il faut utiliser les bons mots. Ceux qui auront un bon effet. L’objectif ici est de clarifier les questions qui vous aideront à comprendre totalement ce que la personne dit.

A nouveau, attends jusqu’à ce que la personne arrête de parler avant de poser tes questions. N’interromps pas pour ajouter ton point de vue ou pour poser des questions hors sujet. Poser des questions tangeantielles peut littéralement t’éloigner du sujet de conversation principal.

Nous voyons tous ce qui arrive en permanence dans les conversations de tous les jours. Quelqu’un nous parle d’un voyage qu’il a fait et parle en vitesse d’un restaurant où il a mangé. Quelqu’un d’autre pose des question sur ce restaurant et BOUM, la conversation tourne finalement autour des restaurants en général.

Ne sois pas cette personne.

#6 – Garder l’esprit ouvert

Une autre des 7 clés de l’écoute active est de garder un esprit ouvert. Il est important d’écouter avec un esprit impartial et de ne pas juger mentalement la personne qui te parle.

Pour totalement entendre quelqu’un et lui donner une chance de partager pleinement ce dont il ou elle parle, tu dois garder un esprit ouvert. Si la personne dit quelque chose qui te fait réfléchir ou qui soulève des inquiétudes, garde-le pour toi pour le moment.

L’écoute ce n’est pas la partie où on va former des jugements ou d’avoir des suppositions basées sur ce que la personne vient de dire. Garde ton esprit ouvert pour leur permettre de parler librement et pour toi d’écouter pleinement.

👉 A lire aussi : 6 façons qu’à votre langage corporel d’affecter votre façon de penser

#7 – Essayer de ressentir ce que l’autre personne ressent

Maintenant on arrive à la partie où on va éprouver de l’empathie avec la personne qui parle. Fais de ton mieux pour te mettre à sa place et de voir la situation de son point de vue.

Pour avoir une bonne compréhension, tu vas avoir besoin de faire de ton mieux pour te mettre dans un état d’esprit aussi proche que la personne qui te parle. Ce n’est pas facile et oui, ça demande du travail.

Si tu es arrivé au point où tu te sens heureux quand ils semblent heureux ou tristes quand ils le sont, tu as fait un excellent travail pour vraiment comprendre ce qu’ils te disent au point de ressentir la même chose.

Pratiquer l’écoute active

Pour rappel : l’écoute c’est 50% de la communication.

Etre une personne qui pratique l’écoute active demande de la pratique et du travail. Mais ça en vaut la peine. Tu vas gagner en clarté dans tes interactions avec les autres personnes. Et tu vas ressentir les bienfaits dans ta vie personnelle et professionnelle.

Imagine avoir une communication claire avec toutes les personnes dans tous les domaines de ta vie. Ca a l’air sympa, non ?

Assure-toi d’utiliser ces 7 clés d’écoute active pour fortement améliorer ta communication et tes relations avec les autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.