Je vous parle souvent de positivité, qu’il faut rester positif quoi qu’il advienne. Mais on ne va pas se mentir entre nous. Etre positif, ça ne veut pas dire vivre au pays des Bisounours, être stupide et vide. Loin de là. Ca signifie juste que dans toutes situations, il y a quelque chose de bien à en tirer. Même si ce n’est pas facile à voir tous les jours. Et tout le monde a ces petits moments “down”, que ce soit vous, moi, Nelson Mandela ou Mère Theresa. Ca fait partie de la vie !

Aidez-moi à améliorer le blog

On a tous vécu quelque chose de négatif, que ça aille d’une rupture, un décès à une personne qui nous agresse verbalement en publique sans raison. Les situations ne sont pas pareilles mais dans tous les cas, il y a beaucoup de négativité dans chacune d’elles. Vous avez plusieurs manières de réagir à cette négativité qui vous arrive comme un boomerang.

#1 – Ne pas réagir

Je vais prendre le cas simple d’une personne très agressive en voiture, qui vous fait une queue de poisson et en plus de ça vous fait un geste particulièrement vulgaire. Ne mentez pas, nous avons tous vécu ça. Et même si on n’est pas le conducteur principal ! Bref. Vous devez apprendre à ne pas réagir. Ok, on a envie de hurler des insultes, de le rattraper, de faire une queue de poisson également, etc. Non. Qu’est-ce qu’il va se passer si vous réagissez ? Vous vous sentirez “bien” pendant 10 secondes, et puis quoi ? Vous continuerez de bouillir intérieurement. Sans compter que vous pouvez risquer votre vie en faisant des conneries juste par vengeance. Quoi qu’une personne dise ou fasse de négatif, apprenez à sortir le plus rapidement de cet environnement. Laissez la personne énervée faire ou dire ce qu’elle veut, mais ne rentrez pas dans son jeu, vous ne serez que perdant, croyez-moi.

#2 – Allez dormir

On dit souvent de ne pas aller dormir sur une dispute. Tout dépend des circonstances. Si votre partenaire ne vous a pas complimenté sur votre nouvelle coupe, mieux vaut simplement mettre le rancoeur de côté et aller dormir heureux. Si par contre la situation est un peu plus complexe, aller dormir. C’est la meilleure manière d’échapper le plus rapidement à une vague de négativité.

Le risque, c’est de prendre de mauvaises décisions parce que vous êtes énervé. Donc allez d’abord dormir, et le lendemain, vous verrez comment vous vous sentez. Le problème sera toujours là, mais vous n’aurez plus cette montagne de négativité qui vous entoure et qui empire la situation. Le fait d’aller dormir force votre cerveau à se mettre en pause. Même si ça n’arrange pas la situation, ça ne l’engrène pas. Le top serait d’agrémenter votre réveil de 10 minutes de méditation, ça vous rendra le plus grand service !

#3 – Dites non aux conversations négatives

Pour empêcher la négativité de vous atteindre, il n’y a pas de secret : supprimer toutes les conversations négatives. Imaginez que vous sortiez d’une rupture. Pleurez le temps qu’il vous faut, mais après, stop. Pas besoin de regarder Titanic en boucle ou d’écouter les playlists les plus tristes du monde. A part prolonger la peine, ça ne vous fera rien. Et quand je dis de ne pas avoir des conversations négatives, j’englobe les conversations autres que celles concernant la rupture.

Votre esprit se concentre sur ce que vous passez votre temps à faire. Je ne suis pas certaine que regarder de la télé-réalité où des gens crient en permanence, ou regarder des news vous annonçant encore la mort de centaines de personnes quelque part dans le monde, apporte grand chose. A part vous sentir mal, ça vous fait quoi ?

Votre zone de bien-être doit être près de gens qui vous tirent vers le haut et vous rapprochent de vos rêves. Et soyons honnête, ces gens là ne se trouvent pas au bar du coin à se mettre une mine. Vous les trouverez plutôt aux aurores à courir, dans des séminaires, à la salle de sport, etc. Bref, tous ces endroits qui de base vous tirent vers le haut tout simplement ! Evitez les gens qui n’ont que les ragots à la bouche, ou la critique facile. Ca ne vous apportera rien de bon.

#4 –  Restez concentré sur votre but

Afin de de rester éloigné de la négativité, assurez-vous de garder toujours en tête votre but initial. Vous le savez, les événements arrivent dans votre vie de manière imprévue. Certains sont positifs (yessss!), d’autres moins bons (nul…). Mais c’est comme conduire une voiture qui fait de l’aquaplanage : gardez toujours en vue l’endroit où vous voulez aller pendant que vous dérapez sinon vous irez dans le fossé. Alors oui, l’énergie sera peut-être plus proche de zéro certains jours, tandis que d’autres jours elle sera à fond ! Mais peu importe. L’important c’est d’avancer ! Gardez sous le coude des choses positives, qui vous remettent sur le droit chemin. Ca peut être un vision board (sur un tableau vous coller des images qui vous inspire et vous rappellent votre rêve), des citations, peu importe.

#5 – Sortez

Quand ça ne va pas, que vous expérimentez une vague de négativité, sortez. Non seulement l’air frais vous fera le plus grand bien, mais en observant les choses autour de nous, on remet en perspective. On n’oublie un peu trop facilement la chance que l’on a d’avoir certaines choses dans notre vie, on n’exprime aucune gratitude. Ca ne va pas ? Sortez, peut-être que simplement voir un ciel bleu vous rappellera que vous avez de la chance d’avoir une aussi belle journée, et des yeux pour l’observer.

Devenir insensible à la négativité, ça ne veut pas dire oublier. Ca veut juste dire qu’on accepte les choses comme elles viennent. Non, nous ne pouvons pas être heureux toute l’année, non, tout n’est pas rose en permanence. Mais on le sait et on avance ! Et parfois, juste aller faire un tour nous le rappelle.

Comment vous mettre à l'abri de la négativité
Metanoiada
Partager l'article :
  •  
  •  
  • 25
  •  
  •  
  •  

2 thoughts to “Comment vous mettre à l’abri de la négativité

  • Estelle

    Hello,
    Je suis d’accord à 100 % avec ton article, bien que j’avoue que de ne pas répondre en voiture est une attitude hyper compliquée à avoir 😉
    Quand à dire non aux conversations négatives je valide à 200 %, je crois même que c’est la base.
    Bises et merci pour ce partage
    Estelle

    Répondre
  • Héloïse Boissières

    Je suis bien d’accord avec toi !!

    Il y a aussi la leçon a tirer des choses qui est très importante pour ne pas rester enfermé dans un cercle vicieux …

    Il est bien trop mauvais de se laisser enfermer dans du négatif, ça pourri de l’intérieur.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les 5 minutes les plus utiles de ta journée

Passe ton test de personnalité et reçois ton guide personnalisé !