À plusieurs moments de ma vie, je me suis retrouvée dans un état de malaise, j’avais la tête en vrac. Je ne suis pas déprimée, mais j’ai ces sentiments associés à l’apathie et au manque de motivation. Je me sens molle, vide, déconnectée. Quand je suis dans cet état, je suis désagréable et je ressens le besoin de faire quelque chose pour m’aider.

Je me sens souvent comme ça lorsque j’ai énormément travaillé sur un projet et qu’il arrive enfin au bout. Je suis exténuée physiquement et mentalement. Et j’en suis à un point où je ne sais plus quoi faire ensuite.

C’est quoi avoir la tête en vrac ?

La première étape pour vous sortir d’un état de tête en vrac est de comprendre ce que c’est. Si vous ne savez pas à quoi vous avez affaire, comment sauriez-vous comment vous sortir du problème?

Il existe plusieurs explications pour cet état. Mais globalement, ce qui résonne pour moi, je dirais que c’est une tristesse temporaire. Se sentir triste mais ne pas savoir pourquoi. Ne pas avoir de motivation pour faire quoi que ce soit et être toujours fatigué. Comme si vous ratiez quelque chose mais que vous ne saviez pas quoi. Comme une petite phase de dépression qui dure seulement quelques jours ou semaines.

Il y a une science derrière cet état. En fait, il y a une science derrière nos états d’âme et nos sentiment. Ca ne sort pas de nul part. Si vous avez la tête en vrac, vous n’êtes pas fou. Il y a une explication chimique derrière cette manière de vous sentir.

Lorsque vous comprenez la science derrière vos états d’âme, vous êtes plus informé de comment sortir de cet état et plus vite surtout.

La chimie derrière nos états d’âme

Différents produits chimiques affectent nos états. Sydney Sprouse explique comment nous pouvons exploiter ces produits chimiques là où nous contrôlons davantage nos sentiments plutôt que de laisser nos sentiments nous contrôler :

“Les hormones et les neurotransmetteurs (ces messagers chimiques importants) travaillent dans le système limbique et dans le corps. Ils génèrent les émotions que vous ressentez tout au long de la journée. Ces composés agissent en tandem avec les événements de votre vie pour déclencher vos nombreux types d’humeur.”

#1 – Sérotonine

La sérotonine est une hormone et un neurotransmetteur qui nous aide à nous sentir relaxé, équilibré et qui contribue à notre bien-être et notre calme. Lorsque votre sérotonine est déséquilibrée, vous avez l’impression que tout va mal dans votre vie.

Lorsque votre corps manque de sérotonine, vous êtes plus susceptible de ressentir de la tristesse, léthargie et endormissement. Par contre, lorsque vous avez plein de sérotonine dans votre corps, vous êtes plus alerte, vif et dynamique.

Lorsque vous vous sentez apathique, faible en énergie ou émotif, vous devez augmenter votre taux de sérotonine. L’un des meilleurs moyens d’y parvenir est de tenir un journal. Ce simple fait de réfléchir à vos réalisations passées ou de penser à des souvenirs positifs produit de la sérotonine.

Cependant, l’ingrédient secret pour que la journalisation (l’écriture d’un journal) fonctionne, c’est que vous devez vous y engager régulièrement, sinon votre brouillard mental continuera à venir et restera beaucoup plus longtemps.

A lire aussi : Pourquoi chercher le bonheur vous rendra malheureux

#2 – Dopamine – Le sentiment de plaisir

La dopamine est le neurotransmetteur qui est relâché lorsqu’on ressent du plaisir. C’est un produit chimique qui nous fait ressentir comme si c’était notre anniversaire tous les jours. Et c’est très important pour nous aider à réguler nos réponses émotionnelles.

Si vous êtes resté en réunion toute la journée ou si vous avez eu une longue journée au bureau, vous allez vous sentir naze et épuisé. Plus on se sent comme ça, plus on se sent mou à propos de notre vie et notre état est mou aussi. C’est un signe que notre niveau de dopamine est faible et nous devons lui donner un coup de boost.

Ce produit chimique est essentiel puisque c’est celui qui nous donne le sentiment d’espoir. Il nous aide à combattre notre mauvaise humeur.

Pour booster le niveau de dopamine, vous devez créer du plaisir pour votre esprit et votre corps. Il y a beaucoup de manière de faire ça. Vous pouvez vous dorloter, planifier des vacances, créer une liste de choses à faire, retrouver de vieux amis ou renouer avec des amis que vous n’avez pas vus depuis un moment.

La clé pour booster votre niveau de dopamine est de vous activer. Si vous ne faites rien et n’essayez pas de nouvelles choses, ce produit chimique très important ne pourra pas vous aider à combattre vos mauvais moments.

#3 – Oxytocine – Le sentiment d’amour

Sydney Sprouse a dit : “L’oxytocine crée un sentiment d’amour et de confiance. C’est de là que vient le nom d’ “hormone de l’amour”. La présence de cette hormone dans vote sang vous aide à former un attachement émotionnel à ceux que vous aimez (amis, famille, animaux, etc.).”

L’ocytocine est l’hormone de l’amour qui nous fait ressentir l’amour et la connexion. L’ocytocine est cruciale pour comprendre nos états puisque notre esprit et notre corps fonctionnent ensemble, en connexion.

Si vous vous sentez déconnecté et seul, alors c’est que votre niveau d’ocytocine est bas. Et vous avez besoin de le réactiver. La meilleure manière pour ça c’est d’appeler votre réseau. Vous avez un ami qui est à l’écoute ? Ou un membre de votre famille qui vous fait rire ? Ce sont des personnes qui vont vous aider à booster votre niveau d’ocytocine à un haut niveau.

Comment ne pas abandonner au moment le plus difficile ?

#4 – Endorphines – Le sentiment d’excitation

Les endorphines sont des produits chimiques importants qui nous aident à gérer notre niveau d’anxiété, de stress et de douleur physique. Les endorphines sont pompées dans notre corps lorsque nous sommes actifs. C’est la raison pour laquelle aller courir ou faire de l’exercice nous fait nous sentir euphoriques ou comme si nous étions sur une bonne voie.

La meilleure manière de booster les endorphines c’est de s’activer et faire de l’exercice. Faites n’importe quelle activité qui va faire battre votre coeur et circuler votre sang.

Faites attention à la cortisol : l’hormone du stress

Pour comprendre comment la cortisol affecte nos humeurs, nous devons comprendre le stress. Tous les types de stress ne sont pas mauvais pour nous. En fait, le bon stress (Eustress) nous garde alerte, concentré sur nos objectifs, et déterminé. Cependant, le problème est que nous pouvons laisser le mauvais stress (la détresse) prendre le contrôle de nos vies. C’est là qu’arrive la cortisol et qu’elle a une grande influence sur nos humeurs et comment nous nous sentons.

Le déclencheurs du mauvais stress varie selon chacun : des mauvaises relations, une perte de travail, etc. Avec l’augmentation du niveau de stress dans notre travail, les sentiments d’inquiétude, tension et anxiété accompagnent une augmentation du niveau de cortisol.

Il existe plusieurs manières de contrôler notre niveau de cortisol. Mais l’exercice et les connexions avec les autres sont de loin les plus efficaces. Ces activités peuvent combattre l’anxiété et la fatigue causées par la détresse et vous aidez à aller de l’avant.

Il y a d’autres produits chimiques et hormones qui peuvent influencer votre changement d’humeur. Mais j’ai sélectionné les produits chimiques clés. Ceux qui ont le plus d’impact sur votre ressenti quotidien. Cependant, si vous souhaitez sortir de votre brouillard mental rapidement, voici trois choses que vous pouvez faire instantanément :

A lire aussi : Pourquoi les gens avec des routines matinales sont plus productifs (et comment vous pouvez commencer la vôtre)

Arrêter d’avoir la tête en vrac

Nous pouvons nous empêcher d’avoir la tête en vrac mais nous pouvons puiser dans notre pouvoir de choisir et agir pour amener nos sentiments et nos pensées dans un état d’esprit plus positif et optimiste.

Plus nous connaissons les causes de notre tête en vrac, plus ce sera facile de choisir quoi faire pour en sortir.

Vous n’êtes pas victime du monde, mais plutôt le maître de votre propre destinée. Ce sont nos choix et nos décisions qui déterminent notre destinée.” Roy T Bennett

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.