Les drishtis se sont les endroits où on pose le regard durant une séance de yoga. Ca peut paraître bizarre mais selon l’endroit où est posé le regard, la vision, la santé et la concentration sont affectés. Ca aide également à canaliser les pensées. Pour chacune des postures, un drishti lui est associé. Je vous propose des découvrir les 9 principaux.

Aidez-moi à améliorer le blog

#1 – Nasagra Drishti

C’est le nom du drishti qui pose le regard simplement sur le bout de son nez. On va l’utiliser dans des postures comme Sirsasana (la posture sur la tête), ou encore pour la roue (Chakrâsana).

Egalement en méditation, on adopte nasagra drishti avec les yeux fermés. Le but de regarder le bout de son nez est de faire travailler les muscles des yeux.

A lire aussi : 5 POSTURES DE YOGA QUE J’ADORE (ET 5 QUE JE DÉTESTE)

#2 – Urdhva

Il s’agit ici de poser son regard vers le ciel. On utilise souvent ce drishti pour aider à maintenir l’équilibre de la posture. De plus, ça donne du courage !

On va utiliser ce drishti dans la posture de la demi-lune vers l’arrière par exemple.

#3 – Brhumadhye

On regarde ici vers son troisième oeil, entre les deux yeux. On louche un peu en fait. Comme si on regardait le haut du nez. C’est le regard qu’on prend habituellement en méditation, avec les yeux fermés ou à moitié. En regardant vers son 3e oeil, on se connecte à son intuition, son imagination.

#4 – Nabhi chakra drishti

Il s’agit du regard vers le nombril, soit le chakra manipura. C’est typiquement le regard que l’on va prendre lors de la posture du chien inversé (adho mukha svanasana).

A lire aussi : LES CHAKRAS, UN TRUC DE BOBOS ALLUMÉS ?

Il permet de se connecter à son pouvoir intérieur et sa volonté personnelle.

#5 – Angusthamadhye

Dans ce drishti, on regarde ses pouces. C’est le premier drishti, lors de la salutation du soleil : on lève les mains vers le haut. Regarder ses pouces permet de prendre plus conscience de son corps dans la posture que l’on est en train de pratique.

#6 – Hastagra drishti

C’est le regard posé sur le bout des mains, et particulièrement le bout du majeur. On va retrouver ce drishti par exemple dans la posture du triangle.

#7 – Padayoragre

Ici, on va regarder son gros orteil. C’est typiquement dans la posture de la pince qu’on va adopter ce regard. Le fait de regarder son gros orteil, soit droit devant soi, va aider à s’éteindre au maximum et allonger la colonne vertébrale.

A lire aussi : EQUILIBREZ VOS CHAKRAS AVEC LE YOGA

#8 – Parsva

Le parsva drishti peut être à gauche ou à droite. On va l’adopter dans les postures comme les torsions. En posant le regard sur l’infini, on invite le corps à s’orienter dans la direction.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les 5 minutes les plus utiles de ta journée

Passe ton test de personnalité et reçois ton guide personnalisé !