Les bonnes choses viennent dans des boîtes. Parfois, la couleur de la boîte nous fait saliver par anticipation. Du style une boîte bleue de chez Tiffany ou une boîte orange de chez Hermès. Ce sont des couleurs emblématiques qui amènent des attentes élevées. Parce que rien qu’en voyant la boîte, vous savez ce qui vous attend. Alors pourquoi voulons-nous sortir nous-même des boîtes ? Pourquoi voulons-nous sortir des cases de la société ?

Pour la même raison que les bracelets Tiffany et les écharpes Hermès sont apprécié et portés une fois sorti de la boîte. Ni l’un ni l’autre n’a pour but de rester dans la boîte à ternir et accumuler la poussière sans vivre sa vie.Nous ne sommes pas fait pour être dans une boîte. Elles nous limitent, nous rendent moins brillant dans tous les sens, moins développés, et finalement nous sommes moins la personne que nous devrions être.

Dans une boîte, non seulement nous sommes moins efficace et moins impactant, mais nous sommes aussi coincés. Les limites de la boîte limitent notre manière de nous voir nous-mêmes, la situation, les autres et l’avenir. Vivre dans une boîte nous rend petit, que ce soit dans notre point de vue ou dans notre manière de faire les choses. C’est difficile d’être créatif et impossible d’être notre propre personne, entière et magnifique à l’intérieur de la boîte. Les boîtes sont des lieux de détention, pas des espaces créatifs. Pour devenir nous-mêmes, nous devons toujours créer.

Alors, comment pouvons-nous sortir des cases ?

#1 – Pratiquez la conscience de soi et le courage intérieur

Avant de pouvoir sortir des cases, vous devez d’abord voir que vous êtes dans une. Ca semble simple, mais parfois nous sommes tellement pris dans les mêmes vieux schémas de penser et de faire des choses que nous oublions de nous arrêter et de regarder autour de nous. Juste pour prendre notre pouls.

Si vous n’êtes pas dans un groove qui résulte d’une danse fluide de votre but et de vos valeurs dans la vie quotidienne, vous êtes dans une boîte.

Voici le signe révélateur que vous êtes dans une boîte : vous souhaitez des résultats différents mais continuez à vivre les mêmes, vous vous sentez coincé et vous avez perdu votre étincelle.

Vous pouvez modifier certaines choses mineures, mais si votre relation et le résultat final de la chose que vous souhaitez changer ou créer restent les mêmes, alors ces murs ne tomberont pas de sitôt.

Soyez clair sur ce que vous voulez faire, regardez à long terme et regardez comment vous voulez y arriver. Le “quoi” et le “comment” sont tout autant important. Regarder à long terme permet d’être moins réactif et moins réfléchir et innovant. Lorsqu’on voit les choses avec du recul, notre planning et notre processus de décision a de la place pour permettre beaucoup de possibilités.

A lire aussi : Pourquoi la vie est compliquée pour vous ? 5 raisons

Se poser les bonnes questions pour sortir des cases

La possibilité est une question de curiosité et d’ouverture. Les deux conduisent à la flexibilité. Et aucune des deux n’est possible lorsque vous êtes coincé dans une boîte.

Vous pouvez vous poser ces questions :

Il s’agit de ce que vous voulez que votre héritage soit. Ce que vous voulez laisser derrière vous dans votre travail ou la façon dont vous évoluez dans vos journées et touchez les autres. Il s’agit d’honorer les choses qui font de vous qui vous êtes.

Lorsque vous êtes aligné avec votre objectif et vos valeurs, et agissez en ce sens, vous allez pouvoir sortir des cases. Aucune boîte ne peut vous retenir lorsque vous agissez avec intégrité et en étant aligné avec qui vous êtes.

#2 – Vérifiez les histoires que vous vous racontez

C’est plutôt facile de donner son opinion sur les raisons pour lesquelles nous ne pouvons pas ou pourquoi quelque chose ne fonctionne pas ou échouera. Soyez honnête avec vous-même. Admettez ce qui vous attend et le type d’aide dont vous avez besoin.

Faites attention de bien distinguer les faits de la fiction. Sinon c’est du rêve.

Rêver nous motive et nous apporte de nouvelles idées. Ca nous permet d’exciter nos émotions positives. Invitez-les les bras ouverts ! Créez des plans et des objectifs pour ces rêves. Et finalement, un objectif est un rêve avec une date butoire.

Pour vous aider à devenir le directeur de votre vie, assurez-vous que celui qui dirige votre vie est votre sage intérieur et non votre juge intérieur.

Vous allez voir assez rapidement la positivité versus la négativité de chacun. Le juge vous fatigue rapidement et le sentiment de possibilité s’en va. Le juge, c’est le directeur de la boîte dans laquelle vous êtes.

Le sage entre en jeu lorsque vous pratiquez l’empathie et la curiosité très importante.

Ne vous blâmez pas pour vous êtes mis dans une boîte. Même si ça fait un moment. Ou pour ce qui n’a pas fonctionner. Le juge ne sera que trop heureux de vous laisser vous livrer à ce genre d’autocritique.

Se poser les bonnes questions pour sortir des cases

Pour enflammer le sage par curiosité et sortir de la boîte, demandez :

Jouer est une autre manière de placer votre sage interne comme directeur. Il n’y a rien de mieux que de jouer pour encourager le sage à pointer le bout de son nez. Avec ça, il amènera un nouveau point de vue et vous permettra de stimuler la créativité et énergie.

Jouer n’a pas besoin d’être quelque chose de physique. C’est de faire quelque chose qui fait plaisir, qui a un élément de surprise et qui permet de ne pas voir le temps passer. Ca ne doit simplement pas être rédigé de manière trop stricte ou être lourd.

Pour ajouter une force supplémentaire à tout ce processus, faites quelque chose que vous n’avez pas fait depuis longtemps ou essayez quelque chose de nouveau. La nouveauté est comme un vent fort qui secoue les côtés de votre boîte et laisse entrer l’air frais. De plus, ce nouvel oxygène vous permettra de respirer plus profondément et vous apportera encore plus de rêves et d’actions.

A lire aussi : 12 tue-l’amour que vous ne devriez pas accepter

#3 – Soyez à l’aise avec l’expérimentation et l’échec

N’oubliez pas qu’être dans une boîte, c’est répéter ce qui ne fonctionne pas ! C’est pas un échec plus important que les échecs qui surviennent lorsque vous expérimentez des moyens de réaliser vos rêves ? Les échecs ne sont pas mauvais. Ce sont des diffuseurs d’informations.

Pour voir l’échec comme un allié, faites appel à votre sage. Cette partie empathique de vous-même ne vous donnera pas un sentiment négatif. Au contraire, le sage vous fera trouver le bon dans tout ce qui se déroule et vous encouragera à créer à partir de là.

Sortir des cases

Pour sortir des cases dans lesquelles vous êtes actuellement, vous allez commencer à vivre la vie par vos propres termes. Vous êtes libéré des croyances limites et des actions limitantes. Vous serez plus vous-même puisque vous ne serez pas retenu des habitudes et pratiques restrictives.

Qu’est-ce que votre sage (cette partie intuitive de vous) dit de ce que serait le premier pas à faire pour sortir de la boîte dans laquelle vous êtes coincé ?

Un peu de liberté en entraîne une autre. Chaque secousse fait partie de la révolution qui vous aidera à sortir complètement des cases. C’est une révolution pour provoquer votre évolution. Être votre moi évolué est la définition même de vivre la vie à vos conditions !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.