Nous faisons tous ce que nous pensons nécessaire pour réussir, pour faire de notre mieux, pour faire une différence et prendre nos responsabilités. Mais lorsque la vie amène des problèmes, des obstacles sur notre chemin, il peut être facile de perdre notre enthousiasme, notre dynamisme et notre motivation pour continuer à s’améliorer.

C’est frustrant lorsque les progrès stagnent ou s’arrêtent. Ca arrive aux meilleurs d’entre nous. Personne n’est épargné.

C’est à ce moment-là que nous devons veiller à ne pas nous retrouver coincés dans le « piège de l’excuse ». Il s’agit d’un cycle mental dangereux que de nombreuses personnes activent involontairement et souvent inconsciemment dans leur esprit. Il est donc temps de prendre la responsabilité de ses actions.

Le cycle de l’excuse

Il s’agit d’un cycle difficile qui répète constamment les raisons de pourquoi ce n’est pas notre faute : c’est l’économie, c’est notre famille, c’est le timing. En gros, il s’agit d’une excuse que ton esprit peut justifier. Une fois que c’est en marche, tu dois dire aurevoir à tes espoirs et tes rêves parce que la liste ne finit jamais.

Mais la chose plus dangereuse que ton piège mental dise c’est « ce n’est pas ma responsabilité » et « je ne suis pas en contrôle de moi-même et de ma destinée« .

Comment faire pour nous sortir de ce cycle ? Il faut aborder les excuses de front.

Sortir du cycle pour prendre la responsabilité de ses actions

Il y a beaucoup de potentielles excuses que nous pouvons utiliser pour ne pas prendre la responsabilité de nos propres actions. Mais fait intéressant, la première excuse pour ne faire faire, être ou avoir ce qu’on veut dans la vie est composée de cinq mots : « Je n’ai pas le temps« . C’est la reine de toutes les excuses.

C’est la première excuse que j’entends dans mon audience. Chacun d’eux a dit: « Je n’ai pas assez de temps ! » C’était la raison qu’ils utilisaient pour ne pas aller à la salle de sport, ne pas développer leur entreprise, ne pas sortir ensemble pour rencontrer quelqu’un, ne pas partir en vacances ou rendre visite à leurs amis et à leur famille, et la liste est longue.

Nous devons tous accepter l’excuse du temps pour sortir une fois pour toutes du piège de l’excuse. Pour être en charge de ton attention et de ton énergie, tu dois suivre des étapes pour t’aider à prendre la responsabilité de ton temps.

Voici 3 étapes simples pour prendre la responsabilité de ton temps et de ta vie.

A lire aussi : Accro à la productivité : je n’ai pas assez de temps

Etape 1 : Vois le temps comme ton allier et non ton ennemi

Quand tu changes ta façon de voir les choses, ce que tu regardes change. »

—Wayne Dyer

La règle est simple : si tu vois le temps comme ton ennemi, comme une excuse, ça devient facile de le blâmer et de ne pas en prendre la responsabilité. Lorsque tu vois ton ami comme ton ami et que tu t’allies à lui, il t’aide à accomplir tes objectifs. Et tu peux finalement prendre la totale responsabilité pour tes actions.

Tu dois regarder ta relation avec le temps sous un jour nouveau et positif. Premièrement, tu dois te déprogrammer de la façon dont la société t’a appris à voir le temps.

Combien de fois as-tu entendu les choses suivantes ?

Mais qui te « permet » réellement de faire des choses ? Ce n’est pas le temps, c’est toi !

Reconnais que le temps ne prend pas les décisions. C’est toi qui les prends. Nous avons tous la même quantité de temps. Tout dépend de toi si t’utilises votre temps pour avancer vers tes objectifs ou pour te laisser distraire par des choses qui ne te profitent pas.

Une valeur inestimable

Le temps est une ressource d’une valeur inestimable. C’est probablement la chose qui a le plus de valeur dans ta vie.

Imagines ton temps total sur terre comme un milliard d’euros. Il t’appartient ce milliard. Tu peux faire ce que tu veux avec. Il peut t’acheter ce que tu veux dans la vie. Mais il peut aussi vous être volé et vidé. Tu dois choisis comment l’utiliser. Tu dois le diriger. Vous devez vous assurer qu’il est dépensé pour ce qui compte pour toi parce que personne d’autre ne le fera. Tout le monde essaiera simplement de te le prendre.

Ton temps n’appartient qu’à toi. Et c’est ta responsabilité. Ton temps vient de toi, il fait partie de toi, et tu ne t’en sépares pas. C’est un cadeau naturel de ta vie. Une ressource d’une valeur inestimable qui est là pour toi afin de devenir la meilleure version de toi-même. Eprouves de la reconnaissance pour ton temps et chéris-le. Et fais attention à quoi il est utilisé.

Lorsque tu arrêtes de te battre avec le temps et que tu prends la responsabilité de ton temps, tu retrouves ton énergie. Tu vogues sur ta journée et de nouvelles opportunités se présentent naturellement à toi. Le temps devient ton allié et ton ami. Il est de ton côté pour te soutenir dans tout ce que tu fais.

“Le temps n’est pas une chose, c’est une relation.” 

—Steven Griffith

Prends une décision une bonne fois pour toute pour reconnaître que le temps est là pour toi et est de ton côté pour t’aider à être à ton meilleur. On a tous la même quantité de temps. Ce que tu en fais dépend de toi, et uniquement toi !

A lire aussi : Help ! Je suis tout le temps fatigué

Étape 2 : Suis un régime « excuse du temps »

Voici comment prendre totalement le contrôle de ton temps : arrête d’utiliser l’excuse du temps comme la raison pour laquelle tu ne fais pas, n’es pas ou n’as pas ce que tu veux dans la vie.

Essaies de te dire : « Je suis 100% responsable de mon temps. Je le possède, je le contrôle et il vient de moi !« 

A partir de maintenant du es au régime « excuse du temps« . Lorsque tu veux te remettre en forme, tu te mets au régime en éliminant les aliments qui t’empêche de t’améliorer. C’est la même chose qui va se passer lorsque tu veux reprendre le contrôle de ton temps. Pour diminuer le temps perdu dans les distractions, tu dois éliminer les pensées toxiques qui empêche ta réussite et ta responsabilité personnelle.

Commences à choisir ce que tu veux faire avec ton temps. Rappelles-toi chaque jour que c’est ton temps, et tu as le pouvoir de faire ce que tu veux vraiment avec.

Ce à quoi nous choisissons de dire oui et non, et ce que nous décidons de faire détermine quand et où nous utilisons notre temps. Lorsque nous croyons que le temps est hors de nous et nous contrôle, nous vivons dans un état constant de pénurie et de victimisation sans même nous en rendre compte.

L’excuse de temps

Après avoir travaillé avec des milliers de personnes, j’ai vu chaque version d’une excuse de temps offerte comme la principale raison pour laquelle les gens ne trouvent pas le succès, le bonheur et la réalisation qu’ils désirent. Cette pensée erronée répandue est la raison exacte pour laquelle les gens luttent, sont bloqués ou bloqués.

Le temps n’est jamais à blâmer. Ce sont tes choix et tes priorités avec le temps. Nous pouvons toujours créer ou trouver le moment où quelque chose est notre priorité absolue. Il suffit de se casser un os et tout d’un coup, tu as tout le temps d’aller chez le médecin et de le faire réparer.

C’est vraiment une question de choix. Si tu entends l’excuse de ne pas avoir assez de temps dans ton esprit, débarrasses-toi-en et choisis d’être responsable de ton temps !

A lire aussi : 7 conseils pour mettre les connaissances en action

Étape 3 : Utilisez l’auto-compassion au quotidien

Cette dernière étape semble contre intuitivement. Mais il est essentiel de prendre la responsabilité de tes actions. Prends un instant pour être reconnaissant de toi-même.

Tu vois, prendre la responsabilité de ton temps, comment il est utilisé, et tout ce que tu fais ou n’accomplis pas est une pression énorme. Tu ne vas pas toujours réussite parfaitement chaque tâche. Donc, si tu commences à constamment te dire des choses négatives comme « Je ne fais pas assez bien« , tu vas perdre ta motivation et les excuses vont prendre de l’importance.

Le renforcement positif est essentiel pour reprogrammer ton esprit qui est aujourd’hui plein d’excuses pour devenir plein de motivation et de solutions.

Voici une astuce que tu peu faire sur toi-même : si tu crois et tu sais que tu seras plus souvent battu lorsque tu « fonces » et que tu ne réussis pas, alors avec le temps, tu seras plus susceptible de trouver des excuses, de retarder, de te retenir ou de ne pas y aller du tout.

Prendre la responsabilité de ces actions

Mais pour réussir, pour prendre la responsabilité de tes actions, tu dois vouloir prendre les risques et être ok avec l’idée de l’échec. C’est la seule manière de te pousser à un autre niveau et d’atteindre ton prochain niveau de croissance personnelle. Tu dois être stable pour pouvoir te relever lorsque tu es mis à terre.

La recherche montre que lorsqu’on est gentil avec nous-même et qu’on se montre de la compassion, il nous permet de mieux performer en nous donnant des attentes saines. La compassion de toi-même augmente ton bien-être et ta capacité à prendre des risques. En étant gentil, tu va devenir plus responsable de tes actions. Celles qui sont bonnes comme celles qui sont mauvaises.

L’auto-compassion est le moyen ultime d’assumer sa propre responsabilité. C’est être là pour toi-même face à l’adversité, aux obstacles et aux défis afin que tu puisses continuer. Le simple fait que tu veuilles assumer la responsabilité de tes actes est une raison suffisante pour te féliciter émotionnellement.

Une fois que tu te montres de la compassion envers toi-mêmes et que tu réponds à tes besoins mentaux et émotionnels, tu peux être dans un espace positif et réceptif pour te réengager et apprendre de l’adversité. Mais aussi pour intégrer de nouvelles leçons, ajuster tes stratégies et tactiques, assumer l’entière responsabilité de tes actions. Et atteindre tes objectifs avec un niveau encore plus élevé de confiance, de résilience, de puissance et d’outils pour réussir.

A lire aussi : Comment sortir des cases et vivre ta vie comme tu veux

Prendre la responsabilité de ses actions

Lorsque tu tombez dans le « piège de l’excuse » avec la conviction que « je n’ai pas assez de temps », dans lequel nos appareils connectés 24h/24 et 7j/7 et nos modes de vie nous poussent inconsciemment, tu as une combinaison super toxique de pièges mentaux qui t’empêchent d’atteindre de tes objectifs et rêves.

Les excuses justifient les échecs des gens dans leur esprit et leur disent d’abandonner. Un manque d’auto-compassion leur dit qu’ils ne peuvent pas le faire. Avec suffisamment de temps et de revers, ils peuvent commencer à y croire. Ils peuvent même vouloir y croire parce que cela les tire d’affaire et leur permet d’être à l’aise avec leur manque de succès. Mais ce n’est pas toi.

Tu veux prendre la responsabilité pour tes actions et tu veux prendre ta destinée entre tes mains.

Tu as fait le choix d’être en charge de ta vie, d’arrêter toutes les excuses (particulièrement les excuses de temps). Mais aussi d’avoir de la compassion envers toi-même d’une manière qui remet le choix et la responsabilité entre tes mains. Avec ces 3 étapes, tu peux déprogrammer ton esprit du sentiment d’impuissance à l’expérience d’une autonomie totale.

Je suis 100% responsable de mon temps. Je le possède, je le contrôle, et il vient de moi ! 

—Steven Griffith, The Time Cleanse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.