Comment prendre la responsabilité de ses actions et de sa vie

Table des matières

Comment prendre la responsabilité de ses actions et de sa vie

En ce qui concerne notre réussite, on fait de notre mieux. On travaille pour, on essaie de faire la différence et de prendre en main nos différentes responsabilités. Mais malheureusement (ou heureusement sinon bonjour l’ennui), la vie n’est pas lisse. Et avec elle, viens son lot de problèmes, obstacles. Et on peut facilement perdre notre motivation, l’envie, ou notre rage d’avancer. Sans plus avoir envie de nous améliorer.

Pour l’avoir vécu à peu près un millier de fois, c’est ultra frustrant lorsque nos progrès stagnent ou s’arrêtent. Et ça arrive à tout le monde ! Pas uniquement à certaines personnes. Même à Elon Musk 🙂 Et quand ça arrive, il faut éviter de tomber dans les excuses et rester objectif (ce qui est relativement difficile). Il est important de prendre la responsabilité de nos actions. Car je tiens à rappeler un truc très important : tu n’es jamais responsable de ce qui t’arrive (d’un point de vue extérieur) mais tu es responsable de ta manière d’y réagir.

Le cycle de l’excuse

L’excuse c’est comme une roue de hamster qui tourne sans fin. C’est pas notre faute, c’est à cause de l’économie, de la météo, du timing, des carottes, etc. C’est la porte ouverte à tout en fait ! Et ce n’est finalement qu’une excuse trouvée pour justifier notre mauvais comportement ou nos mauvais résultats.

C’est la chose la plus dangereuse qui soit. Se dire que ce n’est pas ta responsabilité, finalement c’est approuver le fait que tu subisses la vie et que tu n’es pas en contrôle de ta destinée et de ta propre personne. Mais comment faire alors pour sortir de ce mauvais cycle ?

Sortir du cycle pour prendre la responsabilité de ses actions

Il y a tellement d’excuses possibles et imaginables qui peuvent être trouvées pour ne pas prendre la responsabilité de nos actions. C’est vraiment le domaine où il y a le plus de créativité. Mais globalement, la première excuse qui sort c’est « Je n’ai pas le temps ». Elle est tellement courante qu’elle détrône toutes les autres excuses.

Et cette excuse sert à tout : ne pas aller à la salle de sport, ne pas créer l’entreprise dont ils rêvent, ne pas partir en vacances, ne pas voir les gens qui comptent, etc. La vérité, c’est que cette excuse n’existe pas. On a tous le même laps de temps dans une journée. Il faut juste reconnaître que c’est une question de priorité, pas de manque de temps. Et si tu veux changer ça, alors j’ai trois étapes à suivre pour toi :

👉 A lire aussi : Accro à la productivité : je n’ai pas assez de temps

Etape 1 : Le temps est ton allier, pas ton ennemi

SI NOUS CHANGEONS NOTRE FAÇON DE VOIR LES CHOSES, LES CHOSES VONT CHANGER!. »

—Wayne Dyer

Si tu vois le temps comme ton ennemi, ça va être extrêmement facile de tout lui mettre sur le dos. Et donc de rejeter ta responsabilité. Alors que lorsque tu te mets à le considérer comme un allier, bizarrement, il va devenir incroyable pour t’aider à accomplir tes objectifs. Et tu seras en mesure de prendre la responsabilité totale de tes actions.

Ta relation avec le temps doit changer. Tout d’abord, il faut déprogrammer ce que la société nous a inculquer depuis notre tendre enfance. Combien de fois as-tu entendu des gens dire ces choses-là :

  • Lorsque j’aurai le temps
  • Si le temps le permet
  • Où est parti le temps ?
  • Où je vais bien pouvoir trouver le temps ?
  • Je n’ai pas assez de temps dans une journée

Mine de rien, le fait d’avoir grandi en entendant ce genre de choses que ce soit chez tes parents, tes enseignants, etc., ça a façonné ton cerveau d’une certaine manière. Et tu as adopté cette manière de penser. Mais que les choses, ce n’est pas grâce au temps que les choses « se font », c’est toi qui agit et qui décide.

Ce n’est pas le temps qui prend les décisions. C’est toi. Et comme je te l’ai dit, on a tous la même quantité de temps dans une journée. Que ce soit toi, moi, Beyoncé, Elon Musk, et même Jeffrey Dahmer. Bizarrement pourtant, on a des vies assez différentes, avec finalement, les mêmes possibilités en terme de temps. C’est toi qui choisit comment tu utilises ton temps. Tu peux l’utiliser pour t’amuser, ou pour avancer vers tes objectifs.

Une valeur inestimable

Le temps est une ressource d’une valeur inestimable. C’est la chose qui a le plus de valeur dans ta vie. L’amour, l’argent, les jobs, ça va, ça vient. Mais le temps, c’est la seule chose que tu ne récupéreras jamais. Imagine qu’à ta naissance, tu reçoives un milliard d’euros pour toute ta vie. C’est à toi, et tu peux en disposer comme tu veux. Tu peux acheter ce que tu veux : le faire fructifier ou le jeter par les fenêtres. Tu peux aussi laisser des gens le voler ou te vider ton compte en banque.

Dans tous les cas, c’est toi qui choisis comment l’utiliser. Et c’est à toi de mener ta barque. Il faut que tu le dépenses pour ce qui compte pour toi. Parce que crois-moi que personne d’autre ne dépensera son milliard pour toi. Mais par contre, tout le monde essaiera de te le prendre, ou tout du moins une partie.

Tu es responsable de ton temps. Il t’est donné à ta naissance, si ce n’est que tu n’en connais pas la quantité en avance. Alors utilise-le à bon escient et surtout, apprends à être reconnaissant pour le temps qu’il t’est donné de vivre sur Terre.

En prenant la responsabilité de ton temps et surtout de son utilisation, tu vas retrouver une nouvelle énergie. Bizarrement (ou pas justement), tu auras plus de facilité à avancer dans ta vie, et tu auras plein de nouvelles opportunités qui t’arriveront. Le temps devient ton ami, et il te soutient dans tout ce que tu veux entreprendre.

Lorsque tu arrêtes de te battre avec le temps et que tu prends la responsabilité de ton temps, tu retrouves ton énergie. Tu vogues sur ta journée et de nouvelles opportunités se présentent naturellement à toi. Le temps devient ton allié et ton ami. Il est de ton côté pour te soutenir dans tout ce que tu fais.

👉 A lire aussi : Help ! Je suis tout le temps fatigué

Étape 2 : Suis un « régime » pour te défaire de cette excuse

Pour prendre le contrôle de ta vie, arrête d’utiliser le temps comme excuse pour les choses que tu ne fais pas, pour ce que tu n’es pas ou encore pour ce que tu n’as pas dans la vie.

Mets-toi au régime de cette excuse. En général, lorsque tu veux suivre un régime quelconque, tu vas éliminer certains aliments (je parle bien de régime et pas de rééquilibrage alimentaire ou autre). Et bien c’est la même chose qu’il va se passer ici. Pour diminuer le temps perdu dans les distractions, il faut déjà éliminer le temps perdu dans les mauvaises pensées citées précédemment. Car ce sont elles qui empêchent ta réussite et la prise de ta responsabilité personnelle.

Que veux-tu faire de ton temps ? Prends le temps de te poser et y réfléchir. C’est ton temps et tu as le droit d’en disposer comme tu veux. C’est toi qui choisit ce à quoi tu acceptes de donner ton temps ou non. Et quand tu penses que tu n’es pas maître du temps, tu vas prendre une position de victime au final sans t’en rendre compte.

L’excuse de temps

J’ai travaillé avec énormément de personne, et j’en ai vu des fois où l’excuse du temps était utilisée. Ca peut être pour justifier le manque de bonheur, de réussite, de réalisation d’objectifs, etc. Et en fait, c’est tellement rentré dans la norme comme excuse que les gens ne s’en rendent même plus compte. Et ils luttent et se bloquent tout seuls pour rien.

Il s’agit de tes priorités. Bizarrement, tu n’as jamais le temps d’aller chez le dentiste mais te vient une carie et bim, tu trouves le temps. Dingue quand même. C’est ton choix de priorités. Alors soit tu changes tes priorités si elles ne te conviennent pas, soit tu le reconnais au moins et admets que non, ce n’est pas ta priorité face à telle ou telle autre chose.

👉 A lire aussi : 7 conseils pour mettre les connaissances en action

Étape 3 : Utilisez l’auto-compassion au quotidien

La dernière étape peut paraître contre-intuitive mais pour autant, elle est importante. Il faut que tu prennes la responsabilité de tes actions. Et pour ça, il faut que tu sois reconnaissant de toi-même.

Il faut que tu prennes conscience que non, tu n’es pas capable de faire tout ce que tu voudrais faire tout le temps. C’est une pression énorme que tu te mets toi-même. Et chaque tâche ne sera pas parfaitement réalisée non plus. Donc si en plus tu te mets une pression supplémentaire en te disant que tu n’arriveras jamais à faire les choses correctement, forcément, ta motivation va s’envoler. Et c’est la porte ouverte aux excuses parce que le cerveau se met en mode défense tout simplement.

Il faut que tu pratiques le renforcement positif pour pouvoir reprendre le contrôle de ton esprit à ce propos.

Prendre la responsabilité de ses actions

Prendre la responsabilité de ses actions signifie également accepter le fait que l’échec fasse partie du processus. Pour pouvoir avancer et arriver à un niveau supérieur, il faut que tu échoues, que tu réessaies, que tu essaies plusieurs chemins et voies différents. Si tu tombes et que tu n’acceptes pas ou ne sais pas comment te relever, ça va être compliqué dans la vie pour toi. Au fur et à mesure de tes chutes, tu trouveras ton équilibre et tombera de moins en moins souvent.

Les études ont montré que faire preuve de compassion envers soi-même et de gentillesse envers soi nous permet d’avoir de meilleures performances. La raison est tout simplement que nous avons alors des attentes saines dans ce cas de figure. Sans compter le bien-être que ça nous apporte. On va alors prendre la responsabilité de nos actions. Et ce qu’elles soient bonnes ou mauvaises à vrai dire.

Le fait de faire preuve de compassion envers soi-même c’est le fait d’être présent pour soi. On se présente comme notre propre meilleur ami que ce soit dans les obstacles, l’adversité, ou encore face aux défis. Tu vas ensuite te mettre dans un environnement positif pour apprendre les leçons, ajuster tes stratégies et tactiques, etc. et donc te permettre d’atteindre des niveaux encore plus élevés. Et je ne parle même pas de ta confiance et ta résilience qui vont faire un bon énorme.

👉 A lire aussi : Comment sortir des cases et vivre ta vie comme tu veux

Prendre la responsabilité de ses actions

Lorsque tu tombes dans le « je n’ai pas assez de temps » alors qu’on a finalement aujourd’hui des distractions tout le temps et tous les jours avec nos téléphones, on tombe très facilement dans nos pièges mentaux. Et ceux-ci nous empêchent d’atteindre nos objectifs.

Les excuses ont tendance à justifier l’échec. L’échec n’est pas grave. Au contraire ! Il nous permet d’avance et de nous améliorer. Il fait partie du processus. Et on doit s’en réjouir tout autant que la réussite. Par contre, le problème des excuses c’est qu’elles ne font pas que justifier l’échec. Elles invitent à l’abandon. C’est un manque d’auto-compassion qui sous-entend qu’on n’est pas capable de le faire.

Donc si tu veux commencer à prendre la responsabilité de tes actions et reprendre ta vie en main, tu le peux. C’est ton choix. Tu peux arrêter dès maintenant de te noyer dans les excuses. Et avoir plus de compassions envers toi-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.