Nous nous sommes tous un jour retrouvés à devoir prendre une décision importante. Ca peut être de divorcer ou non pour certain, de quitter son travail ou non pour d’autres, ou encore de déménager à l’autre bout du monde ou non. Et comment faites-vous face à une grande décision à prendre ? Une décision qui peut changer beaucoup de choses ? Optez-vous pour la route du milieu? Sacrifiez-vous vos besoins pour les autres ? Choisissez-vous au hasard une option et espérez-vous le meilleur? Ou encore, repoussez-vous la décision et espérez que tout va se régler ? Aujourd’hui, je partage mes trois meilleures méthodes de prise de décision pour sortir de tout dilemme.

Aidez-moi à améliorer le blog

Méthode 1 : Avance rapide

Pour autant que vous ne soyez pas trop jeunes, vous avez forcément dû expérimenter les cassettes vidéo. Vous le connaissez ce petit bouton qui vous permettait d’avancer très rapidement jusqu’à un moment précis du film. Et bien c’est pareil. Imaginez que vous puissiez avancer dans le futur, dans un an, cinq ou même dix ans. L’intérêt est tout d’abord de vous extraire du piège que vous vivez actuellement. Quand vous devez prendre une décision, votre vision peut être faussée et ça vous empêche de voir objectivement toutes les options possibles. Par contre avec un regard porté sur le futur, vous pouvez évaluer d’un point de vue plus détaché. Ce qui semble important maintenant peut être sans importance à long terme. De même, ce qui semble sans importance maintenant peut en fait être très important à long terme.

Comment utiliser cette méthode

Pensez à une décision à laquelle vous faites face maintenant qu’elle soit petite ou une grande. Cela peut concerner n’importe quel domaine de votre vie. Prenez le temps d’écrire les options envisagées pour ce problème. Ensuite, appliquez cette tactique :

  1. Imaginez que vous preniez la première option. Comment serait votre vie dans un an ? Et dans trois ans ? Cinq ans ? 10 ans
  2. Que diriez-vous de la seconde option? Avancez vous-même d’un, trois, cinq et dix ans dans le futur.
  3. Et la troisième ? Répétez la projection pour vos options restantes.
  4. Dans quel scénario voulez-vous être ? C’est l’option qui vous conviendra.

Exemple : Quitter son travail

Récemment, j’ai pris la décision de quitter mon travail pour réaliser un rêve. J’ai toujours dit que je voulais créer ma société, sans oser (parce que c’est clairement un problème de peur) me lancer. Je me disais que je ferais ça dans 10 ans, 15 ans, pour repousser. Et je trouvais des excuses pour ne pas le faire. Mon dilemme n’était pas entre rester dans une grande entreprise et poursuivre ma passion. Je savais déjà que je voulais poursuivre ma passion. J’étais en conflit entre :

  1. Quitter tout de suite pour poursuivre ma passion
  2. Continuer de travailler pendant quelques années de plus avant de quitter, pour économiser

L’option 1 m’apporterait l’accomplissement parce que je pourrais poursuivre ma passion tout de suite. L’option 2 me donnerait un plus grand tampon d’épargne. Au départ, je ne pouvais pas décider parce que les deux options avaient leurs avantages et leurs inconvénients. Chacun semblait être un chemin viable. Donc j’ai opté pour la solution facile pendant quelques années : la solution 2. Comme je pesais régulièrement les deux options entre elles, un jour je me suis mentalement expédiée cinq ans dans le futur : “Où veux-tu être dans cinq ans?”.

La réponse m’a littéralement frappée : “Quitter tout de suite et poursuivre ma passion”. Il n’y avait même pas un moment de doute. C’était tellement clair ce que je devais faire. Pourquoi ? Parce que même si je devais poursuivre ma passion et faire peu de progrès après 1 ou 2 ans, je ferais encore plus de progrès que si je continuais dans mon travail actuel. Mon travail actuel n’allait pas me rapprocher de mes rêves. Travailler une journée supplémentaire dans mon travail signifiait reporter ma passion à demain et donc retarder mes rêves.

A lire aussi : ET SI ON DÉPASSAIT NOS PEURS ?

Méthode 2 : Vision idéale

Pour sortir de votre problème actuel, vous devez adopter un état d’esprit différent : l’esprit de quelqu’un qui a atteint votre objectif idéal. Cela nous amène à la méthode de vision idéale.

Comment utiliser cette méthode

Pour le dilemme auquel vous faites face :

  • Quelle est votre vision idéale pour ce domaine de votre vie ? Par exemple, si vous envisagez deux options d’emploi, quelle est votre vision idéale pour votre carrière ? Si vous envisagez d’épouser quelqu’un, quelle est votre vision idéale dans le domaine des relations ?
  • Quelle option vous amène à votre vision idéale ?

Exemple : rester mariés ou divorcer

Disons que vous êtes mariés depuis 10 ans. Alors que vous avez perdu tout désir d’être avec lui/elle, vous avez peur de demander le divorce. Peut-être que vous avez peur d’être seul, des stigmates sociaux, de l’inconnu, ou encore de traiter des frais juridiques, de passer par le processus de divorce, de faire face à la vie de divorcé, etc.

Demandez-vous :

  • Quelle est ma vision idéale dans le domaine de l’amour ?
  • Quelle option m’amène à ma vision idéale ?

Peut-être que votre vision idéale est d’être avec quelqu’un qui vous comprend, qui vous aime et avec qui vous voulez passer le restant de votre vie. En regardant vos options, quelle option vous y amènerait ?

  1. Restez avec votre partenaire, avec une relation statu quo.
  2. Divorcer. Cela peut ou non vous amener à votre vision. Si vous divorcez, vous pouvez rester célibataire et ne rencontrer personne de convenable. D’un autre côté, vous pouvez rencontrer quelqu’un de nouveau. Quelqu’un de plus compatible.
  3. Essayer une dernière fois pour arranger les choses. Parlez avec votre partenaire et dites-lui tout ce que vous avez sur le coeur. Allez voir un conseillé marital, sortez de votre routine, etc.

Comme vous pouvez le voir, il n’y a pas de réponse claire. Un mariage implique une autre personne, et nous ne pouvons jamais savoir comment les autres vont se comporter ou contrôler leur comportement. Cependant, lorsque vous connaissez votre vision, vous pouvez prendre des mesures pour pousser les choses vers votre scénario idéal. Vous pouvez parler de cette vision à votre partenaire et le faire participer. La méthode de vision idéale aide parce qu’elle vous sort de votre situation. Au lieu d’être enfermé dans vos limites, vous pensez à ce que vous voulez. Cela vous aide à vous concentrer sur vos désirs et à trouver le chemin pour y arriver.

Méthode 3 : Pour ou contre

La dernière méthode, de loin la plus utilisée, est la méthode d’analyse pour ou contre. Ca vous aide lorsque vous avez quelques options qui sont similaires (ou très différentes) les unes des autres, et vous devez en choisir une. Ici, vous évaluez chaque option et choisissez celle qui correspond le mieux à vos critères.

Comment utiliser cette méthode

  1. Identifiez les meilleures options pour ce dilemme.
  2. Faites une analyse détaillée des avantages et inconvénients pour chaque option.
  3. Identifiez vos deux ou trois premiers critères.
  4. Choisissez le choix qui correspond le mieux à ces critères.

Exemple : Déménagement radical

J’insiste sur le radical parce que déménager dans la même rue, ça ne compte pas. Imaginez que vous souhaitiez vous installer bien loin.

En utilisant cette méthode, demandez-vous:

  • Les meilleurs endroits où je veux aller, où j’ai de bonnes perspectives de carrière ?
  • Les avantages / inconvénients de chaque lieu ?
  • Mes 2 ou 3 premiers objectifs dans cette prochaine vie ?
  • Le choix correspond le mieux à ces objectifs ?

Si vous souhaitez travailler chez Google à Madagascar par exemple, vous allez vite rayer cette option tout simplement parce qu’il n’y a pas d’offres là-bas chez Google. Les avantages et inconvénients que vous pouvez trouver à un pays dépendent des préférences individuelles, mais certaines considérations comprennent le coût de la vie, style de vie, qualité des soins de santé, qualité de l’éducation (si vous avez des enfants), la culture, la météo, etc.

Au fur et à mesure que vous faites cette analyse, vous en apprendrez davantage sur les critères importants pour vous. Vous décidez que la qualité des soins de santé, le style de vie et la culture sont les plus importants pour vous par exemple. Vous choisissez ensuite le choix qui correspond le mieux à ces critères.

Finalement, n’oubliez pas qu’il s’agit de votre vie. Faites des choix qui vous rapprocherons toujours plus de votre vie idéale, de ce qui vous rend heureux. Un bon choix ne devrait pas vous apporter de regrets. Et il faut parfois être égoïste pour prendre ces décisions quelles qu’elles soient. Reporter votre bonheur ne sera jamais une solution.

A lire aussi : 6 RAISONS POUR LESQUELLES L’ÉCHEC EST AUSSI IMPORTANT QUE LA RÉUSSITE

Vous avez déjà utilisé une de ces méthodes pour prendre une décision importante ? Quelle est la dernière décision importante que vous ayez dû prendre ?

PS : C’était mon moment Friends. J’adore Friends.

Comment prendre des décisions difficiles : 3 méthodes
Metanoiada

23 thoughts to “Comment prendre des décisions difficiles : 3 méthodes

  • Vanessa Bulles de Plume

    Etant en plein questionnement sur plusieurs points, j’avoue que ton article est bien utile!

    Il n’est pas toujours aisé de prendre une décision alors même si on sait qu’il faut peser le pour et le contre, voir les choses écrites permet de se recentrer.

    Merci pour cet éclairage !

    Répondre
  • NatieAK

    Toutes décisions amenant à un grand bouleversement demande une réflexion importante. C’est loin d’être facile à prendre car comme tu le dis, la peur de l’inconnu empêche bien souvent d’avancer. Il faut tout te fois parfois oser pour avancer plus vite.

    Répondre
  • FNFH

    Ma plus grande décision a été de partir seule avec mes 6 enfants à 350 km de ma famille et je ne regrette pas du tout 🙂

    Répondre
    • Sophie

      Et j’approuve à 1000% ce choix ! Je trouve que cette expérience est incroyable 🙂

      Répondre
  • Serena

    Coucou,
    Quitter son travail et réaliser ses rêves c’est top, suivre sa passion c’est essentiel mais c’est pas toujours simple car parfois une passion ne paie pas le loyer ahah ! Mais oser c’est pas évident non plus car on a souvent peur qu’on nous juge. En tout cas c’est clair qu’il faut essayer de faire ce qui nous semble le mieux pour nous car c’est notre vie comme tu le dis si bien 🙂
    Des bisous !

    Répondre
  • Claire

    Hello 🙂
    C’est vrai que j’utilise souvent la méthode “Pour ou Contre”, peut-être un peu trop d’ailleurs ^^

    Répondre
  • Les tests de sevy

    On a parfois besoin d’un petit coup de pouce pour prendre de grandes décisions

    Répondre
  • MllexCeline

    Hello
    Personnellement je suis du genre à foncer et à réfléchir par la suite. Ce qui n’est pas toujours une bonne chose.
    XoXo

    Répondre
  • jessica

    Et si cela été si facile…..

    Répondre
  • Charlotte Martinet

    Salut ! Je me retrouve pas mal dans ton article, on est souvent amené à faire des choix difficiles qu’on a toujours peur de regretter ! En ce moment j’ai envie d’une reconversion professionnel et je suis en plein questionnement , je le fais, je le fais pas ?? Galère, mais je crois que je vais me lancer !

    Répondre
    • Sophie

      Fais le, fais le, fais le ! C’est typiquement le genre de décision que tu ne regretteras jamais 🙂 Si tu ne le fais pas en revanche, tu te demanderas toujours ce que tu serais devenue si tu l’avais fait. Et puis tu peux toujours revenir si ça ne te plait pas 🙂 A 100% ici je te dis de foncer!

      Répondre
  • Girls n Nantes Eva

    J’adore Friends (oui désolée c’est hors sujet hein)
    sinon c est une chouette méthode pour aider à se poser les questions, moi j’avoue que j’ai tendance à foncer comme une brute et c est pas toujours bon !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les 5 minutes les plus utiles de ta journée

Passe ton test de personnalité et reçois ton guide personnalisé !