Je suis une fille qui adore voyager. J’aime découvrir, rencontrer. J’essaie de faire au minimum un nouveau pays par an. C’est une réelle passion qui me touche au plus profond de mon coeur. Il y a quelque chose dans le processus de découverte et d’exploration du voyage que j’adore. Ce n’est pas nécessairement découvrir de nouvelles merveilles. Mais c’est également le fait de me découvrir encore plus. Pour ma part, en voyageant à l’étranger, je découvre de nouvelles perspectives sur ma vie, mes valeurs et mes buts que je pouvais ne pas avoir avant.

Aidez-moi à améliorer le blog

Bon, si vous n’êtes pas un “voyageur”, n’abandonnez pas ici l’article et ce que j’ai à vous dire. Parce que ce dont je voudrais parler aujourd’hui n’est pas valable uniquement pour ceux qui partent à l’autre bout du monde. Il est également valable pour ceux et celles qui partent une semaine par an à l’étranger. Et même pour ceux qui adorent les citytrips uniquement. Si vous avez pris ne serait-ce que des vacances ailleurs et que vous vous inquiétez pour le “trop manger” et les conséquences, l’article est pour vous.

La plupart des gens autour de moi qui font un minimum attention à leur alimentation ont cette crainte parfois que ces vacances deviennent “hors contrôle”. Ils ont peur de prendre du poids et de ne pas manger sainement.

A lire aussi : COMMENT MANGER SAINEMENT QUAND ON VOYAGE ?

La peur du voyage

Et je peux totalement comprendre le point de vue. Pour certaines personnes qui ont pour habitude la routine et le contrôle, les vacances sont à l’opposé. Pas d’horaire, pas de plans et aucun contrôle. Et cela peut être très anxiogène pour ceux qui sont habitués et qui sont à l’aise avec le fait de maîtriser leur vie. Pour d’autres, les vacances sont plutôt le moment de sortir des habitudes et de profiter à 100%. C’est la semaine ou le weekend où ils ont l’intention de relâcher la pression. Et au cas où vous êtes dans un régime stricte, vous allez vouloir vous rebeller pendant ces vacances. C’est malheureusement ce que fait le régime : ça crée le cycle restriction/gavage qui amène bien souvent à de la honte et/ou de la culpabilité.

Et si vous pouviez casser ce cycle ? Si vous pouviez changer votre manière d’agir à l’approche de voyages ? Que se passerait-il si vous pouviez vous libérer de l’alimentation durant vos vacances et réellement apprécier l’expérience ? Au lieu de vous inquiétez de ce que sera votre prochain repas en fait. La bonne nouvelle, c’est que vous le pouvez. Et je vais vous partager quelques petits tuyaux qui peuvent être utiles.

#1 – Mettez le plaisir en premier

Les vacances sont sensées être un moment de liberté mais malheureusement dans notre société nous avons mis un stigma négatif sur le fait de chercher du plaisir et de se relâcher. Mais le fait de prendre soin de soi, de profiter et se faire plaisir n’est pas égoïste. D’ailleurs, c’est plutôt le contraire. En apportant des expériences plaisir dans votre vie, vous êtes capable de remplir votre propre puits et d’être la meilleure version de vous-même pour les autres. Donc, autorisez-vous de mettre le plaisir en premier durant vos vacances. Dormez. Faites une longue sieste. Prenez soin de vous esthétiquement parlant. Et quand vous décidez de ce que vous allez manger, choisissez ce que vous avez réellement envie de manger. Laissez le plaisir et la satisfaction guider votre choix de nourriture en vacances.

#2 – Laissez-vous tenter par les spécialités locales

Tous les endroits où vous allé sont connus pour un certain type de cuisine. Pour la plupart en tout cas… Ca fait partie de l’expérience découverte d’aller déguster la cuisine locale. Donc autorisez-vous à découvrir de nouvelles cuisines, même s’il s’agit d’aliment que vous ne vous autoriseriez pas nécessairement à la maison. Et écoute votre corps. Vous pourriez découvrir après quelques jours qu’après avoir manger la nourriture locale, votre corps va vous réclamer d’autres types de nourriture. Par exemple, vous pourriez être quelqu’un de très sucrée et partir dans un pays où la spécialité est le salé et les encas salés. Et craquer à fond.

A lire aussi : POURQUOI LE VOYAGE EN SOLITAIRE VOUS TRANSFORME

#3 – Faites confiance à votre corps

Pour beaucoup de gens, la confiance en son corps et au fait qu’il sache ce dont il a besoin, est partie. Et quand il y a un manque de confiance, ça peut être difficile de se donner la permission de manger toute la nourriture qu’on veut. Voyez si vous pouvez trouver du réconfort dans le fait que nos corps travaillent très dur pour nous maintenir à notre poids idéal. Un voyage ou des vacances ne vont pas avoir un gros impact sur votre poids ou votre santé.

Faites confiance à votre corps, il vous dira ce qu’il veut manger. Posez-vous simplement la question “Qu’est-ce que je veux manger maintenant ?”. Etes-vous plutôt dans un mood sucré, épicé, salé ? Vous avez envie de quelque chose de chaud, froid ? Quelque chose d’onctueux, crémeux ou croquant ? Votre corps vous dira ce dont vous avez envie si vous l’écoutez et que vous lui faites confiance. Si vous avez du mal à vous connecter avec votre corps, utilisez les temps morts de vos vacances pour faire un peu d’activités en pleine conscience qui peuvent aider à renforcer le lien. Ca peut être du yoga, des respirations profondes ou de la méditation.

Si la nutrition intuitive est une nouveauté pour vous, donnez-vous un peu de compassion et de patience à travers ce parcours. Attendez-vous à ce que ce soit difficile au début. Et si vous remarqué quelques pensées “régimes” pendant vos voyages, reconnaissez-les pour ce qu’elles sont. Ce ne sont finalement que des pensées et non des faits. Essayez ensuite de les transformer en pensées plus neutres ou positives. Le processus n’est pas simple mais ça en vaut clairement la peine.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 thoughts to “Comment manger intuitivement en voyage

  • Anais

    Personnellement, quand je suis en voyage, j’alterne entre des repas au resto et des repas sur le pouce ou bien dans la location (si j’ai pris un appart) pour que ce soit plus économique pour le porte monnaie mais aussi pour les calories ! En général ça marche bien. En plus en voyage je marche bcp donc finalement je me dépense plus !

    Répondre
  • Ornella

    J’adore voyager aussi mais j’avoue que l’empreinte carbone que je laisse derrière moi me soucie de plus en plus.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les 5 minutes les plus utiles de ta journée

Passe ton test de personnalité et reçois ton guide personnalisé !