Durant la grossesse, vous avez envie de rester en forme et de choisir le meilleur pour votre bébé. Le yoga prénatal est une manière merveilleuse de faire les deux. Le yoga offre une opportunité de ralentir et de créer une connexion avec votre bébé pendant que votre corps se transforme. Que vous soyez un novice du yoga ou que vous êtes déjà pratiquant, vous pouvez profiter des avantages du yoga pendant la grossesse.

Aidez-moi à améliorer le blog

Ce que le yoga prénatal peut faire pour vous

Lorsque vous êtes enceinte, vous pouvez avoir l’impression de temps en temps que votre corps a été envahi par un alien. Toutes les choses que vous pensiez connaître à propos de vous-même peut être jeté à la poubelle tandis que votre corps fait un travail merveilleux. Un changement qui est hors de votre contrôle peut vous donner l’impression de ne plus être vous-même.

Dans le yoga, nous disons souvent que notre corps est différent à chaque fois qu’on monte sur le tapis. Vous travaillez pour accepter ce changement constant. Durant la grossesse, c’est doublement vrai. Le yoga vous aide à vous reconnecter avec votre corps et apprécier le voyage.

Les classes de yoga prénatal sont une superbe manière de vous préparer à l’accouchement et de profiter de la compagnie d’autres femmes enceintes. Ce qui favorise un sentiment de communauté qui n’est pas à prendre à la légère. Beaucoup de nouvelles mamans trouvent du soutien et de la compagnie dans ces cours.

Prendre en considération la sécurité

Il ya peu d’études qui ont été faites sur le yoga durant la grossesse. Mais il est généralement considéré comme sûr et bénéfique pour la plupart des femmes enceintes et leurs bébés.

A lire aussi : 11 MANIÈRES DE METTRE PLUS DE YOGA DANS VOTRE VIE

Si votre grossesse est considérée comme étant à risque ou que vous avez d’autres complications, parlez-en à votre médecin avant de commencer le yoga. Même si vous n’avez pas de problèmes particuliers, il faudra adapter votre pratique de yoga au fur et à mesure de la croissance de votre enfant.

Votre corps produit des hormones appelées relaxines tout au long de la grossesse qui aident à faire de la place pour votre bébé qui grandit et préparer à l’accouchement. La présence de relaxine peut vous faire sentir plus souple qu’habituellement. Mais faites attention à ne pas pousser trop loin. Il est également possible que vous déstabilisiez vos articulations et ligaments à ce moment-là.

Le plus grand danger pour les yoginis enceintes est de tomber. Du coup, minimisez ce risque. Surtout lorsque votre ventre commence à être proéminent, faites attention aux postures d’équilibre. Si vous sentez que certains pranayama (le souffle) vous fait perdre connaissance, oubliez les. Egalement, pour le bikram yoga qui se pratique dans un environnement chaud, il vaut mieux qu’il soit mis de côté.

Le yoga durant le premier trimestre

Pour le premier trimestre, les changements dans les postures sont minimaux parce que la taille de votre vente n’est pas encore un problème. Le plus important est de s’habituer à votre corps. Vous pouvez vous sentir fatiguée, nauséeuse. Allez autorisez-vous à aller doucement si c’est le cas.

A lire aussi : 6 POSTURES DE YOGA POUR FAIRE S’ENVOLER LE MAL DE DOS

La plupart des femmes qui prennent déjà des cours de yoga peuvent continuer avec leurs routines habituelles. Mais il est tout de même préférable de préciser au professeur que vous êtes enceinte. Si vous faites du yoga pour la première fois, c’est une bonne idée de commencer par des cours de yoga prénatal.

Le yoga durant le second trimestre

Le second trimestre est le moment idéal de commencer le yoga prénatal. Vous avez probablement dépassé vos nausées matinales si vous les avez subies. Votre ventre commence à sortir, donc vous avez besoin de postures adaptées de de conseils.

Au fur et à mesure que votre utérus se dilate, il est temps d’arrêter de faire les postures qui vous demandent de vous coucher sur le ventre. Egalement, évitez les torsions qui ne sont pas très confortables à ce moment-là.

Le yoga durant le troisième trimestre

Durant le troisième trimestre, votre ventre devient un facteur important. Il demande plus d’adaptations.

Une position plus large vous rend plus stable. Ce qui aide car vous voulez éviter tout ce qui pourrait vous faire tomber. Pour cette raison, les inversions sont déconseillées à ce point de la grossesse.

A lire aussi : 5 MANIÈRES D’INTÉGRER LE YOGA DANS VOTRE JOURNÉE DÉBORDANTE

Une étude datant de 2015 a été la première a surveillé le foetus durant les postures de yoga pendant le troisième trimestre. Ils n’ont trouvé aucune preuve de détresse foetale dans les 26 postures essayées, incluant le chien tête en bas et le savasana. Cependant, ces postures peuvent sembler inconfortables à un certain moment. Si c’est le cas, pas de soucis, évitez de les faire.

Si vous êtes nouveau dans le yoga

Beaucoup de femmes qui n’ont jamais fait de yoga avant trouvent que c’est la forme idéale d’exercice durant leur grossesse. Et même après. Lorsque vous cherchez un cours, cherchez “yoga prénatal”. Les professeurs seront les meilleurs pour vous aider de manière appropriée.

Si vous allez régulièrement en cours, soyez sûre de dire au professeur que vous êtes enceinte. Certaines femmes ont la possibilité de prendre le cours de yoga prénatal uniquement pendant le troisième trimestre. Vous allez tout de même bénéficier du cours si c’est votre cas. Mais plus vous commencez tôt durant votre grossesse, mieux c’est.

Si vous avez une expérience dans le yoga

Les adeptes du yoga seront heureux de savoir qu’ils peuvent continuer la pratique du yoga pendant leur grossesse. Vous pouvez continuer de suivre les cours normaux pour autant que vous vous sentiez confortable. Mais, encore une fois, assurez-vous de prévenir le professeur. Ne vous sentez jamais obligé de pratiquer à la même intensité qu’avant la grossesse.

A lire aussi : 11 POSTURES DE YOGA POUR DÉTENDRE INSTANTANÉMENT

Et si vous pratiquiez à la main, commencez par faire des salutations au soleil adaptées aux femmes enceintes. Au lieu d’aller toucher vos pieds en vous penchant en avant, faites un squat. Ca peut être une bonne idée de suivre des cours de yoga prénatal pour rencontrer d’autres femmes enceintes et d’en apprendre plus sur l’accouchement.

Top 5 des postures prénatales

Il y a beaucoup de postures de yoga qui sont confortables et sûres à faire durant les neuf mois de votre grossesse. Ces cinq-ci peuvent être incorporée dans votre pratique de yoga :

  1. Posture du chat/vache. C’est une superbe manière de réveiller votre colonne vertébrale. Ca aide également votre bébé à être dans une meilleure position à l’accouchement.
  2. Posture de la charnière. Un étirement de vos flancs qui aide à faire un peu plus de place dans votre abdomen déjà bien rempli.
  3. Guerrier 2. Une posture debout qui renforce vos jambes et ouvre vos hanches.
  4. Posture du papillon. Une posture qui ouvre les hanches gentiment et étire l’intérieur des cuisses. Utilisez des blocs sous chaque genou si nécessaire.
  5. Les jambes sur le mur. Un antidote aux chevilles et pieds gonflés.

Le yoga après votre grossesse

Après avoir accouché, vous allez peut-être vouloir reprendre votre pratique de yoga. Les médecins recommandent généralement d’attendre six semaines pour un accouchement par voie naturelle et plus pour une césarienne.

Lorsque vous avez eu le feu vert de votre médecin, vous pouvez suivre des cours de yoga postpartum. Ca peut être pour vous seule ou pour vous et votre bébé. Certaines postures aident les femmes qui allaitent à diminuer les douleurs dans le dos et le cou.

A lire aussi : 5 ASTUCES POUR PRATIQUER LA MÉDITATION EN MARCHANT

La grossesse peut être un moment spécial et excitant. Mais c’est aussi un peu mystérieux. Le yoga vous donne les outils pour ralentir et apprécier l’expérience en acceptant et respectant les choses incroyables que fait votre corps.

Lier des liens avec d’autres femmes enceintes est un autre réel bénéfice de prendre des cours de yoga prénatal. Même si vous avez un partenaire dans votre grossesse, cette personne ne suit pas les mêmes changements physiques que vous. Joindre une communauté de femmes enceintes est une bonne chose à faire.

Partager l'article :
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les 5 minutes les plus utiles de ta journée

Passe ton test de personnalité et reçois ton guide personnalisé !