Nous savons tous que la junk food n’est pas saine. Mais pour autant, on en a quand même envie. L’épidémie d’obésité a mis en évidence les dangers de la consommation d’aliments riches en graisse et en sucre. Ça amène aux maladies cardiaques, l’hypertension artérielle, le diabète, etc. dû à la surconsommation de malbouffe.

Aidez-moi à améliorer le blog

Donc pourquoi nous avons envie d’aliments qui sont si mauvais pour nous ? Des recherches scientifiques ont montré que c’est dû à deux facteurs :

  1. La sensation de la nourriture y compris le goût, l’odeur et souvent la texture dans la bouche. Les entreprises iront au-delà des attentes pour trouver le niveau parfait de croquant, douceur et pétillant. Tout ça pour propulser notre cerveau au paradis de la malbouffe et nous pousser à acheter encore et encore.
  2. La combinaison parfaite de sucre, graisse et sel. Le bon mélange de produits chimiques va exciter votre cerveau qui en voudra plus. D’où la qualité (ou défaut plutôt) qu’a la malbouffe.

Mettez fin à vos mauvaises habitudes alimentaires

Si vous mangez de la malbouffe quotidiennement (soda, bonbons, chips, chocolat sucré, ou n’importe quel autre truc), il y a des manières efficaces d’arrêter et de vous réorienter vers un alimentation plus saine.

#1 – La règle des 5 ingrédients

C’est un bon moyen de filtrer les aliments transformés des aliments plus sains. Quoi que vous mangiez, assurez-vous que l’aliment ne contient pas plus de cinq ingrédients. Vérifiez soigneusement les étiquettes et éliminez tout ce qui contient une longue liste d’ingrédients, surtout si vous n’en avez jamais entendu parler !

Pensez à cuisiner votre propre version d’un plat préparé afin de savoir exactement ce qu’il contient et d’éviter les ingrédients riches en sucre et en gras.

#2 – Apprenez à connaître vos aliments déclencheurs

Nous avons tous nos aliments traîtres, ceux dont nous ne pouvons pas nous passer. Et souvent en grosse quantité. Le problème, c’est que ça peut nous amener sur une pente glissante, d’en vouloir de plus en plus. Lorsque nous savons que nos aliments déclencheurs sont à la maison, nous savons qu’ils attendent que nous les mangions. Et en raison de notre dépendance à la malbouffe, il est encore plus difficile de résister car elles sont présentes.

A lire aussi : ARRÊTEZ ABSOLUMENT DE CROIRE CES 8 MYTHES ALIMENTAIRES !

Assurez-vous d’identifier vos envies. Et faites un effort pour ne pas acheter ces aliments pour les garder hors de la maison. S’ils ne sont pas chez vous, vous ne pouvez pas les manger !

#3 – La règle des 3 couleurs

Une autre tactique que vous pouvez utiliser est la règle des trois couleurs. Une étude a montré que trois aliments dans l’assiette et trois couleurs différentes (les M&Ms ne comptent pas !) incitent les enfants à plus vouloir manger ce qu’ils voient. Plus votre nourriture contient de couleurs naturelles, mieux c’est. Par conséquent, au lieu d’atteindre la barre de chocolat, choisissez des noix mélangées ou une assiette de fruits colorée pour obtenir plus de variété et donc plus de nutriments dans votre alimentation. C’est particulièrement utile lorsque vous grignotez, car c’est là qu’une grande partie de nos calories est absorbée sans réfléchir.

#4 – Changez votre routine

Il est très facile de se mettre à grignoter de la malbouffe. Nous pouvons nous habituer à avoir ce sac de chips à 11h pour nous accompagner ou une barre de chocolat à 15h pour garder notre énergie. Briser ces petites habitudes est la clé pour réduire nos envies de dépendance. Lorsque vous ressentez le besoin de prendre votre collation malsaine habituelle, allez faire une promenade de cinq minutes ou faites quelque chose de différent qui vous distrayera d’aller rendre visite à un distributeur automatique.

Il faut habituellement environ 30 jours pour établir une nouvelle habitude. Donc persévérez et vous remarquerez bientôt que vos envies cessent.

#5 – Positionnez stratégiquement la bonne nourriture

Avoir des options plus saines en vue directe entraînera votre cerveau à les préférer à la malbouffe. Placez donc les aliments les plus sains à l’avant et au centre de votre réfrigérateur de manière à ce que, lorsque vous l’ouvrez, ce soit la première option. Gardez un bol de fruits sur les comptoirs pour qu’ils soient facilement accessibles. Préparez quelques en-cas à l’avance, tels que l’houmous et les carottes crues, de manière à ce que vous ayez des options rapides et faciles à atteindre lorsque vous avez besoin de ce repas.

A lire aussi : 6 STRATÉGIES POUR CONTRÔLER L’APPÉTIT ET ARRÊTER DE TROP MANGER

Il est important de créer des habitudes pour vaincre nos fringales et nos addictions à la malbouffe. Faire de l’alimentation saine un mode de vie et créer un état d’esprit où la malbouffe occasionnelle est un régal plutôt qu’un mode de vie est la clé de notre santé, de notre bonheur et de notre bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les 5 minutes les plus utiles de ta journée

Passe ton test de personnalité et reçois ton guide personnalisé !