Comment apprendre et utiliser les compétences de la manière la plus efficace

Lorsqu’on parle d’apprendre quelque chose, il y a plusieurs autres compétences impliquées auxquelles on ne pense pas toujours. Par exemple : comment nous apprenons et comment nous retenons les choses par exemple. La manière principale de développer tes connaissances est d’utiliser les compétences.

Il y a plusieurs manières d’utiliser pour pratiquer et appliquer ce que tu as appris. Mais il y a quelques méthodes qui sont bien mieux que d’autres. Ici, on va parler des manières les plus intéressantes d’utiliser les compétences.

La pratique délibérée

On dit : « Il faut exactement 10.000 heures de pratiques pour être considéré comme un expert dans quelque chose ».

Au fur et à mesure des années, beaucoup de gens ont utilisé cette citation comme une mesure de « combien ils doivent travailler » sur quelque chose. Et bien qu’il y ait plusieurs point de vue à cette citation, elle représente une clé et souvent un concept un peu trop analysé : la pratique délibérée.

Anders Ericsson a été le premier à couvrir ce phénomène et l’a expliqué dans son livre : Peak: Secrets from the New Science of Expertise. Il a expliqué comment la pratique délibérée peut être exploitée et combien d’auteurs ont eu une mauvaise interprétation. Comme il l’explique, la pratique délibérée est la méthode pour surmonter les plateaux d’apprentissage avec des améliorations rapides continues.

👉 A lire aussi : 6 étapes pour construire de bonnes habitudes cette année

Comment faire pour utiliser les compétences

Une autre façon de voir les choses consiste à passer de la pratique naïve à la pratique délibérée. D’une manière générale, trois éléments clés sont nécessaires pour une pratique délibérée :

Voici quelques méthodes qui aident avec la pratique délibérée :

La répétition espacée

L’un des grands défauts de la pratique délibérée est le fait qu’il s’agit d’une niche dans la manière dont tu peux l’appliquer. Par exemple, tu ne peux pas utiliser une pratique délibérée pour améliorer tes étirements ou ton programme d’entraînement si tu n’as pas envie de te pousser dans ce domaine. Si tout ce que tu veux faire c’est te défouler ou t’étirer pour compenser une posture assises prolongée, c’est inutile. Par contre, si tu veux commencer à courir des marathons, c’est autre chose.

Si tu es dans ce cas, ce qui te convient plus serait les répétitions espacées. Les écoles négligent cette technique. Parmi de nombreuses autres techniques d’apprentissage bien sûr. Mais qui est très pertinente pour apprendre. En fait, c’est la méthode idéale pour conserver les informations, d’utiliser les compétences et grandir de manière significative à mesure que nous vieillissons.

Comme le dit le nom, faire des répétitions espacées consiste à aller chercher régulièrement certaines informations. Plus tu vas les chercher, moins tu auras besoin de les rafraîchir.

Mais un autre facteur contribuant à ça, est l’augmentation progressive de ces événements. Le livre Principles: Life and Work de Ray Dalio est l’un de mes préférés. Mais le simple fait de le lire une fois par mois ne me suffira sûrement pas pour retenir des passages. Si je voulais mémoriser l’intégralité du livre du début à la fin, je devrais le lire constamment et répéter quotidiennement les passages dans ma tête.

Lorsqu’il s’agit de pratiquer quelque chose de plus intéressant que de mémoriser les mots d’un livre, il y a deux choses clés à garder à l’esprit :

👉 A lire aussi : 7 questions étranges qui vous aident à trouver le but de votre vie

Comment faire pour utiliser les compétences

En gardant ces facteurs à l’esprit, pour utiliser la répétition espacée dans ta propre vie, il faut simplement suivre ces quatre étapes :

  1. Revois tes notes. Dans les 20 à 24h suivi la prise d’information, assure-toi que l’information est bien écrite et retenue. Durant le processus de rétention, tu vas vouloir lire tes notes et voir si tu peux t’en rappeler.
  2. Rappelle-toi les informations les jours suivants sans utiliser tes notes. Fais ça pendant les moments où ils ne se passent pas grand chose. Lorsque tu es simplement assis, que tu te promènes, ou que tu te relaxes en général. Tu peux également augmenter tonl efficacité grâce à des cartes mémoire ou en t’interrogeant sur des concepts.
  3. À partir de ce moment, toutes les 24 à 36 heures, rappelle-toi les informations au cours des prochains jours. Pas besoin que ça dure des heures. Rappelle-toi simplement la session et ce que tu as appris. À ce stade, vérifie tes notes, mais essayez de ne pas t’y fier tout le temps.
  4. Enfin, étudie à nouveau après plusieurs jours. Si tu étudies pour un test, assure-toi qu’il a été fait une semaine avant ça. Une semaine donne à ton cerveau suffisamment de temps pour retraiter les concepts.

Boucle de rétroaction

Une autre méthode populaire que j’utilise pour acquérir des compétences est une boucle de rétroaction. Cette méthode particulière est similaire à la pratique délibérée en ce sens que tu recherches des commentaires via un point de référence.

Cependant, la boucle de rétroaction prend un léger virage dans la mesure où tu es celui qui te donnera des commentaires.

Une autre façon de l’expliquer est que c’est le processus par lequel un apprenant apprécie les informations sur ses performances et les exploite pour optimiser la qualité de ses méthodes ou de son style d’apprentissage.

Comment faire pour utiliser les compétences

Créer une boucle de rétroaction pour tes activités d’apprentissage est simple si tu suis ce processus en 6 étapes :

  1. Tout d’abord, établis des objectifs et des résultats précis, des objectifs au niveau de compétences souhaitées et au moment où tu souhaites utiliser les compétences dans ce domaine.
  2. Deuxièmement, commence par les bases des principes avant de te lancer dans des défis plus importants. La simple information crée la base et devient un élément crucial pour relever de plus grands défis.
  3. Troisièmement, teste-toi. Pour voir si tu apprends ou perds du temps, tu devrais trouver un moyen de te tester. Ca peut passer par des discussions approfondies sur le sujet ou par une sorte de test en ligne. S’il s’agit d’une compétence que tu peux appliquer, tu peux la baser sur le nombre d’avis positifs sur un poste qui exige cette compétence ou sur l’efficacité de l’exécution de la tâche maintenant par rapport à avant que tu aies commencé.
  4. Quatrièmement, enseigne aux autres. Si tout se passe bien, améliore la compétence en l’enseignant aux autres. Même si tu t’améliores avec le temps, enseigner aux gens maintenant est une autre façon de renforcer les concepts et d’obtenir de nouvelles perspectives.
  5. Cinquièmement, réfléchis. L’auto-réflexion est le moyen ultime d’obtenir des commentaires car tu peux regarder tes progrès et faire des auto-évaluations. Progresse-tu suffisamment? Tu es satisfait des résultats ? Si la réponse est non, demande-toi comment tu peux atteindre un objectif ou une compétence plus élevé.
  6. Enfin, recherche un mentor. Même tu peux utiliser la boucle de rétroaction, avoir un guide peut t’aider à être un meilleur étudiant. C’est une nouvelle perspective qui peut te permettre de saisir les concepts plus rapidement.

👉 A lire aussi : Quelles méthodes de développement personnel peuvent nous aider à dépasser nos phobies

Enseigner ce qu’on apprend

Bien que ces méthodes ci-dessus soient merveilleuses pour apprendre et utilise les compétences, je suis également une grande fan de l’apprentissage par l’enseignement. Plusieurs études tournent autour de cette méthode comme moyen de retenir les informations. Mais aussi de comprendre les concepts et, finalement, d’être meilleur dans la compétence ou le sujet.

Une étude qui me vient à l’esprit est celle où les chercheurs ont découvert que l’enseignement améliore l’apprentissage de l’enseignant car il oblige l’enseignant à récupérer des informations à partir de matières déjà étudiées.

Ca a beaucoup de sens car je fais souvent des recherches pour ces articles. Même si je connais bien le sujet sur lequel j’écris, je m’efforce toujours de faire des recherches sur ces sujets. De nouvelles informations remontent constamment à la surface et à partir de là, tu pourrais apprendre de nouvelles choses.

Lorsqu’il s’agit d’utiliser les compétences de manière efficace en utilisant ça, tu dois simplement créer une atmosphère d’enseignement. Certaines choses qui me viennent à l’esprit sont des choses comme :

Chercher de l’aide

La dernière manière d’améliorer ton efficacité pour utiliser les compétences est de chercher de l’aide. Ca peut être très difficile à faire car nous pensons que lorsque nous avons besoin d’aide, ça signifie que quelque chose ne va pas ou est cassé.

Dans ce cas, chercher de l’aide pour améliorer et utiliser les compétences signifie que nous sommes brisés ou que nous nous trompons. La plupart des gens ne veulent jamais admettre ça et le voir comme négatif, et ils pensent que chercher de l’aide est un signe de faiblesse.

En réalité, c’est l’opposé.

Je suis arrivé à ce stade de ma vie en tendant la main à d’autres personnes. Mais aussi en faisant des choses que je ne ferais pas normalement. Je me suis remise à la lecture et j’ai commencé à lire des livres de développement personnel. Ils m’ont donné des leçons précieuses que je pourrais appliquer dans ma propre vie.

Dans cet esprit, je vois la recherche d’aide comme un signe de force dans la mesure où tu acceptes tes faiblesses et fais quelque chose pour y remédier. Ces changements prendront du temps. Mais en demandant de l’aide, tu accélères le processus en fonction de la rapidité avec laquelle ces changements et améliorations se produisent.

À l’instar de la boucle de rétroaction, tu es en mesure d’obtenir de nouvelles perspectives. Mais aussi d’informations auxquelles tu n’aurais pas pensé autrement. Il ne faut donc pas que tu aies peur de chercher de l’aide de différentes manières.

👉 A lire aussi : Comment vous mettre à l’abri de la négativité

Utiliser les compétences

Tant que tu es prêt à mettre en pratique tes compétences, tu disposes de plusieurs systèmes que tu peux exploiter. Ca te permettra d’améliorer l’efficacité de l’apprentissage et de la croissance dans tous les domaines de ton choix. Les appliquer sera difficile au début. Mais si tu es suffisamment passionné par l’amélioration de toi-même dans des domaines particuliers, ce sont de bonnes améliorations à considérer.

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.