Comment améliorer son intelligence visuo-spatiale

Table des matières

Comment améliorer son intelligence visuo-spatiale

Quand je pense à l’intelligence visuo-spatiale, je pense à un test d’aptitude que j’ai passé au lycée où j’ai dû analyser différentes formes et déterminer à quoi elles ressembleraient si elles étaient tournées de cette façon ou d’une autre. Je n’y ai pas beaucoup réfléchi à l’époque, mais les compétences visuo-spatiales sont de plus en plus importantes dans le monde d’aujourd’hui.

La théorie des intelligences multiples d’Howard Gardner

L’intelligence visuo-spatiale est une des multiple intelligences d’Howard Gardner. La théorie de Gardner élargit ce que nous considérons comme l’intelligence. Au lieu de se limiter à l’intelligence académique ou à l’intelligence « du livre« , la théorie de Gardner sur les intelligences multiples laisse la place aux gens d’exceller dans d’autres domaines.

Les multiples intelligences de Garder inclus les intelligences musicales, verbales-linguistiques, logico-mathématiques, corporelles-kinesthésiques, interpersonnelles, intrapersonnelles, naturalistes, existentielles et visuo-spatiales.

L’intelligence visuo-spatiale

L’intelligence visuo-spatiale est la capacité de visualiser les positions des objets, les formes, les mouvements et leur relation avec les autres objets. Pour comprendre l’intelligence visuo-spatiale, il faut penser à deux choses. Tout d’abord, pour ce test d’aptitude que j’ai passé au lycée. Je devais retourner mentalement des objets et les déplacer pour pouvoir obtenir les bonnes questions du test.

Ensuite, il faut penser aux meubles Ikea. Rien ne me fait plus penser à l’intelligence visuo-spatiale (ou à son absence) comme l’assemblage de certains meubles Ikea. Lors de l’achat de mes premiers meubles, rien que dans le magasin Ikea, je pouvais déjà voir exactement où allaient se mettre les meubles pour s’intégrer parfaitement dans l’appartement.

C’est ça l’intelligence visuo-spatiale : être capable d’imaginer mentalement à quoi ressembleront les objets lorsqu’ils seront déplacés et comment ça va modifier leur relation avec les autres objets.

👉 A lire aussi : Les 15 rituels des personnes qui réussissent dans la vie

Comment améliorer ses compétences visuo-spatiale ?

Penser aux compétences visuo-spatiales comme intelligence peut te donner l’impression que c’est quelque chose d’inné. Soit tu es né avec, soit non. Mais ce n’est pas du tout vrai.

Je suis un grand fan de la théorie de l’état d’esprit de Carol Dweck, et je pense que c’est un excellent moyen de penser également aux compétences visuo-spatiales. Un état d’esprit de croissance, c’est lorsque tu penses que tes compétences et tes capacités sont malléables, que tu peux t’améliorer au fil du temps en t’entraînant.

D’un autre côté, l’état d’esprit fixe est lorsque tu penses que tes compétences et capacités (comme l’intelligence visuo-spatiale) sont fixes. Que tu sois soit né avec, soit non.

C’est important bien sûr d’avoir un état d’esprit de croissance lorsqu’on parle des compétences visuo-spatiales. Il y des exercices et des activités que tu peux faire tous les jours pour améliorer ta capacité de visualiser les objets, leurs relations avec les autres objets, et leurs positions dans l’espace.

#1 – Bouger son corps

Une manière d’améliorer son intelligence visuo-spatiale, est de bouger ton corps. Ce qui est finalement un objet comme un autre.

L’intelligence visuo-spatiale inclut le fait d’être capable de visualiser la relation de ton corps avec d’autres objets dans l’espace. Ainsi, les mouvements qui nécessitent ce type d’intelligence corporelle peuvent renforcer tes compétences visuo-spatiales. Pense à la danse et aux arts martiaux. Si tu dois forcer ton cerveau pour déterminer quel pied va où, alors tu renforces probablement tes compétences visuo-spatiales ainsi que ton corps.

Tu peux également faire attention à la forme des objets, leur taille et leurs relations avec les autres objets, en vous promenant. Qu’y a-t-il en arrière-plan ? Qu’y a-t-il au premier plan ? À quelle distance cet arbre se trouve-t-il de ce ruisseau ? Étudie le paysage comme des objets et examine la position de ces objets par rapport à d’autres objets.

👉 A lire aussi : 15 habitudes simples pour booster la santé émotionnelle

#2 – Peindre

Les arts visuels peuvent également aider tes compétences visuo-spatiales. Il y a certaines peintures devant lesquelles je peux rester des heures. Juste parce que je suis fascinée par la manière qu’a l’artiste d’avoir créé une certaine profondeur dans la peinture.

Quand moi je peins, tous est sur le même plan. Pas pour certains peintres. Leurs peintures ont des objets avec des relations claires avec d’autres objets. Les montagnes sont en arrière-plan. Les arbres sont devant les montagnes. Des oiseaux volent ici et là, du premier plan au second plan.

Quelle meilleure façon d’améliorer tes compétences visuo-spatiales que d’utiliser ton propre pinceau et de peindre tes propres petits arbres ? Même si tu n’es pas Picasso, tu continueras à t’exercer à visualiser des objets et leurs relations avec d’autres objets. Tu peux même trouver des tutoriels sur Youtube pour commencer. Et je parle de peinture, mais ça peut être tout aussi bien le dessin. Le tout est d’apprendre à amener de la profondeur dans ce que tu fais.

#3 – Abandonner la guidance géographique

La prochaine fois que tu pars en balade en voiture, ou à pied d’ailleurs, oublie Google Maps ou ton GPS. Ca ne t’aide pas du tout en termes d’intelligence visuo-spatiale. Tu n’as pas besoin de savoir en permanence où tu es quand tu dois aller d’un point A à un autre.

Coupe ton téléphone et prends une carte. Et avant de partir à l’aventure, prends le temps de regarder la carte en amont et de réfléchir comment aller à ton point final. Le fait d’apprendre à étudier une carte force le cerveau à développer les compétences visuo-spatiales.

#4 – Jouer aux jeux vidéos

Les jeux vidéos sont une autre manière de travailler vos compétences visuo-spatiales. Pense à Tétris par exemple. Ok, je sais que je fais vieille en parlant de ça, mais ce jeu est une excellente manière de visualiser la forme des objets, leur taille et leur relation avec les autres. C’est aussi une bonne manière de visualiser comment les objets vont affecter les autres objets en bougeant dans l’espace. C’est clairement un bonus que ce soit sympa et amusant. Sans compter que ça t’aide à passer le temps, surtout pendant une longue route sans GPS. Pour autant que tu ne sois pas celui ou celle qui conduit bien sûr.

👉 A lire aussi : 9 aliments sains pour booster votre cerveau

#5 – Essayer les puzzles 3D

Il existe également toute une série de puzzles 3D que tu peux essayer. Même un puzzle normal au final est une super manière d’entraîner tes compétences visuo-spatiale puisque tu dois imaginer quelles pièces va où, comment la positionner, etc. Donc trouve un puzzle, et booste ton intelligence visuo-spatiale.

#6 – Faire des casses-tête

Tu peux également trouver des casse-tête à faire. Ils font bien souvent appel à une analyse visuelle. Et t’entraîner à les faire te permettra de développer ton intelligence visuo-spatiale.

#7 – Construire des choses

Quand j’étais enfant, j’étais aux scouts. Et une fois par an, nous partions en camp. Il fallait monter notre tente mais en fonction du terrain, nous devions construire d’autres choses. Par exemple, une année, nous étions sur un terrain qui était facilement inondable. Il a donc fallu monter la tente sur pilotis, mais également mettre sur pilotis notre malle dans laquelle se trouvait notre vaisselle et notre nourriture. Il fallait que la structure soit solide et praticable. Avec le bois que nous trouvions dans la forêt et la corde que nous avions ramenée. Pour faire cette construction qui nous a pris deux jour, nous avions toutes besoin de grandes compétences visuelles et spatiales.

Alors tu n’es pas obligé de construire une structure en bois pour améliorer tes compétences visuo-spatiales. Mais tu pourrais t’amuser à construire quelques petites choses chez toi. Si tu as un jardin, ça peut être une cabane, un poulailler. Ou tu peux construire un meuble Ikea. Bref, ça dépend de toi. Mais construire aide énormément.

👉 A lire aussi : Comment vous réinventer et redéfinir votre futur

#8 – Lire

Tu peux également booster ton intelligence visuo-spatiale en lisant. N’importe quel livre qui inclut des objets (des gens) qui bougent au travers de l’espace amélioreront tes compétences. C’est bien mieux qu’un film ou qu’une série parce que tu dois visualiser dans ton esprit pour mettre en action. Et c’est exactement ça l’intelligence visuo-spatiale : visualiser les objets. Donc pourquoi ne pas t’amuser à relire Harry Potter et t’imaginer te promenant dans le chateau.

#9 – Jouer d’un instrument

Les études ont montré que jouer d’un instrument de musique booste les compétences visuo-spatiales. A nouveau, ça a avoir avec l’imagination et la visualisation. Pour jouer d’un instrument, tu dois visualiser comment ton corps a besoin de bouger pour créer un certain son.

Donc la prochaine fois que tu te mets au piano, tu peux t’encourager en te disant que peut-être que tu n’es pas le meilleur pianiste, mais au moins tu boostes tes compétences visuo-spatiales.

Pourquoi l’intelligence visuo-spatiale est importante

De plus en plus de jobs nécessitent des compétences visuo-spatiales. C’était autrefois le domaine des architectes et des concepteurs, mais maintenant, de plus en plus d’emplois technologiques exigent également que les gens soient capables de manipuler mentalement des objets dans l’espace.

Tu as besoin de compétences visuo-spatiales pour être capable de penser de manière abstraite et de comprendre comment les détails s’assemblent pour créer une vue d’ensemble.

Donc que tu peignes, joues, construises, ou erres, les résultats sont les mêmes. Booste ton intelligence visuo-spatiale pour mieux comprendre le monde, ta place et pour enfin pouvoir assembler cette bibliothèque Ikea.

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.