Dans le cadre de mon travail, j’ai pu rencontrer des milliers de personnes. C’est toujours excitant d’échanger avec autant de gens. Mais dans certains cas je dois admettre que j’ai dû me battre pour ne pas bailler durant un entretien. La dernière chose que vous voulez faire dans une conversation ou entretien, c’est d’endormir votre audience, être ennuyant. En dehors du contexte, lorsque je rencontre quelqu’un, je veux découvrir différents aspects de la vie de la personne. J’aime comprendre ce qui les a amené là pour également découvrir leur manière d’appréhender les problèmes, leur vision des choses, etc. Parfois, vous quittez une conversation en vous sentant complètement boulversé par la personnalité de quelqu’un et ses accomplissements. D’autres fois, il y a peu d’interaction et j’ai du mal à me rappeler la personne plus tard. Personne ne veut être la personne qu’on oublie, qu’on ne voit pas.

Aidez-moi à améliorer le blog

Pas besoin d’aller à l’aventure tout le temps pour être intéressant

Après avoir rencontré autant de personnes, j’ai une assez bonne idée de la manière qu’a la monotonie de se manifester. Lorsque la personne est en face de moi, j’ai une assez bonne idée si ça va le faire ou non dans le cadre du travail. J’ai besoin de bien plus connaître la personne derrière que la liste des choses qu’elle a fait ou non et qui est listée sur son CV.

Et ce qui est vrai pour les personnes que vous rencontrez au travail est également valable dans la vie.

Lorsque vous rencontrez une nouvelle personne, êtes-vous plutôt attiré par quelqu’un qui énumère des réalisations sans arrière-plan, ou êtes-vous ému par leur perspective unique ? Vous n’avez pas besoin d’aller à l’aventure tout le temps pour être intéressant. Mais votre attitude face aux challenges pris et la rencontre de nouvelles personnes peut influencer la manière qu’ont les autres de vous percevoir.

Les gens qui travaillent beaucoup pour aller au-delà des obstacles se démarquent toujours plus comparé à ceux qui la joue toujours sécurité.

Les cinq personnes ennuyantes que vous ne voulez pas être

Si vous voulez être mémorable, il y a quelques choses que vous devriez éviter à tout prix. De mon expérience, si une personne démontre un de ces attributs, il y a peu de chances que j’ai envie de les revoir.

#1 – Celui qui ne comprend pas les signes sociaux

A moins que vous ayez un trouble affectant votre capacité à interagir avec les autres socialement, vous devriez avoir une connaissance minimale des signaux sociaux. Les gens qui ne savent pas lire une foule sont ennuyeux, et ne le remarquent même pas finalement. Ils voient leur audience bailler, bouger dans leur siège, et regarder leur montre. Et ils n’interprètent pas ça comme un signe disant qu’ils veulent partir.

Même la personne la plus intéressante glisse parfois sur un sujet ennuyeux. Mais s’ils font attention aux réactions des autres, ils vont ajuster leur discours, raccourcir leur histoire ou raviver l’intérêt.

J’ai connu un gars à l’école qui était horrible pour lire les signaux des autres étudiants. Les gens évitaient d’être près de lui car il racontait des histoires terriblement longues. Bien entendu, sans tenir compte des horaires de cours des autres. Il aurait continué à parler même si l’audience se déplaçait vers la sortie. C’était une personne réellement gentille. Mais parce qu’il n’accordait pas de l’attention aux signaux de ses pairs montrant qu’ils devaient partir, beaucoup le considérait comme ennuyeux.

Une personne ennuyante continuera à parler jusqu’à ce qu’elle ait fini son histoire, ce qui est bien souvent au-delà du point limite où l’audience a décroché.

#2 – Celui trop inquiet de ce que les autres pensent

C’est normal de vouloir projeter une image positive qui met en valeur notre confiance et nos compétences. Mais quelqu’un qui apporte trop d’attention à la manière qu’ont les autres de le voir est un plaiseur. Un plaiseur est souvent ennuyant parce qu’il a peur d’offenser les autres et donc s’empêche de s’exprimer.

Ne pas avoir d’opinion bien définie sur quoi que ce soit est terriblement ennuyant. Et dans un cadre professionnel, ça peut mener à des situations désastreuses. Si vous demandez l’opinion et que la seule chose que vous avez c’est “Je pense que c’est super”, “Peu importe” ou “Ca a l’air bien”, vous ne pouvez pas faire grandir votre idée. La contribution des plaiseurs est totalement inutile.

A lire aussi : 7 CONSEILS POUR DÉPASSER LE SYNDROME DE L’IMPOSTEUR

Les personnes les plus intéressantes veulent mettre en avant leurs opinions. Même si celles-ci sont différentes de celles de ceux autour. Etre authentique demande une certaine vulnérabilité. Vous pouvez facilement repérer la personne qui ne veut pas faire de vagues. Ce sera toujours celle qui soutiendra votre idée et refusera de prendre position.

Lorsque vous avez des conversations qui ont un sens, on peut amener des projets et conversation dans de nouvelles directions. Et c’est tout à fait possible d’être gentil et professionnel tout en n’approuvant pas ce que dit quelqu’un. Le partage conduit à la connaissance. Mais le fait de vouloir plaire mène à la stagnation.

#3 – Celui qui est tout le temps négatif

Il s’agit très certainement de ma bête noire. C’est tout à fait acceptable de râler quand quelque chose ne va pas bien. Mais voir tout en noir ne devrait pas être la programmation par défaut de qui que ce soit. La plainte constante sans même l’envie de trouver une solution est fatigante. Les gens qui font ça sont plus impliqué dans le fait d’exprimer leurs sentiments que de régler leurs problèmes.

Se plaindre de ses problèmes, c’est facile. Mais agir demande de l’effort ou du changement. Les gens qui ne veulent pas travailler pour améliorer leur situation ont peur d’avancer. La plainte leur permet de se dégonfler. Ils se sentent dans leur zone de confort. Il n’y a rien de moins intéressant que de regarder quelqu’un s’embourber dans sa propre négativité.

Je connais quelqu’un (certainement comme vous), qui est tombé dans ce piège de négativité. J’ai essayé de l’aider à régler son problème, mais il répondait toujours à base de “Oh, ça ne marchera jamais” ou “Je ne peux pas faire ça”. On dirait que peu importe le nombre de fois où j’ai essayé d’aider cette personne avec sa longue liste de problème, elle refuse de s’aider elle-même. Finalement, ça m’a frustrée ce refus de chercher des solutions et j’ai arrêter de lui parler.

#4 – Celui pour qui tous les autres sont ennuyeux

C’est une subtile forme de narcissisme que j’ai pu rencontrer dans ma vie. Les gens qui ne s’intéressent pas aux autres n’apprécient souvent pas les nouvelles expériences et ne veulent pas nouer des liens.

A lire aussi : LE POUVOIR CACHÉ DE CHAQUE PERSONNE AUTOUR DE VOUS

Il se peut que vous ayez rencontré cette personne auparavant. C’est la personne qui s’ennuie lorsque la conversation ne tourne pas autour d’eux ou de ce qu’ils aiment.

Les personnes mémorables travaillent avec les autres et la connexion inclus l’envie de parler ET d’écouter.

#5 – Celui qui met sa stabilité comme première priorité

Certaines personnes sont heureuses de rester dans leur bulle et de stagner. Elles ne désirent pas changer et ont peur des nouvelles choses.

Ces personnes évitent de rencontrer de nouvelles personnes et de casser leur routine. Elles ont tendance à trouver des excuses et dire des choses comme “C’en est trop pour moi”, “Je ne pense pas que je vais aimer” et “Je suis très bien comme ça”. Savoir quand dire non est important pour vivre une vie équilibrée. Mais les personnes qui refusent toutes les opportunités sont plus intéressées par le fait d’éviter la peur que de vivre une existence excitante. Et c’est terriblement ennuyant.

Les gens qui ne veulent rien essayer de nouveau ont créé une prison pour eux-mêmes. Leur non-envie d’être exposé à de nouvelles situations les amène dans une existence confortable et médiocre. Ils ont finalement peu de sujets de conversation et leurs histoires sont vite racontées car il n’y a pas grand chose dans leur vie.

Sortez de votre zone de confort et épatez-moi avec votre grandeur

Vous n’avez pas besoin d’être un papillon ultra social ou un casse-cou pour être une personne intéressante. Mais vous avez besoin de vous ouvrir à ce que le monde a à vous offrir. Si vous ne montrez aucun intérêt dans quoi que ce soit, et que tout le monde vous semble ennuyant, il est peut-être temps de regarder dans un miroir. Et accessoirement de vous poser la question : “Est-ce le monde qui est chi**t ou je dois faire quelques changements ?”.

Partager l'article :
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  

One thought to “Ca vous rend ennuyant”

  • Ornella

    Mon père m’a donné un tuyau de choix quand j’étais petite et que je découvrais de nouvelles personnes en rentrant en collège. Ça me sert toujours dans toutes mes interactions sociales : faire parler les gens d’eux-mêmes. S’intéresser à eux. Il n’ya rien qui plaisent plus aux gens que d’avoir le sentiment qu’on s’intéresse à eux.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les 5 minutes les plus utiles de ta journée

Passe ton test de personnalité et reçois ton guide personnalisé !