On a tous expérimenté des attentes non satisfaites ou des expériences douloureuses. Le problème c’est qu’en s’y accrochant, on s’empêche de vivre notre vie réellement. Au lieu de ça, on est tiré vers le bas par de la douleur et ce fardeau qu’est l’impression d’avoir été déçu. Mais c’est tout à fait possible de laisser passer les choses. Et je suis là pour vous dire que justement il n’y a pas de meilleur timing que maintenant pour commencer sa guérison personnelle et apprendre à pardonner.

Dans cet article, je vais vous partager comment en vous pardonnant vous-même peut vous aider à vivre une vie heureuse et légère à nouveau. Je vais également vous montrer les étapes exactes à suivre pour apprendre à pardonner une personne qui vous a blessé.

Pourquoi ça semble si difficile de pardonner ?

Je vois souvent des gens coincés dans un cercle vicieux parce qu’ils pensent que s’ils pardonnent, c’est comme si la douleur initiale ou la trahison n’a jamais eu lieu. Les gens qui ont été blessés ont l’impression que lorsque quelqu’un a fait quelque chose de mal, elle ne devrait pas s’en sortir comme ça.

Mais ce n’est tout simplement pas vrai. On ne pardonne pas quelqu’un d’autre pour lui faire plaisir, et on n’essaie pas non plus de prétendre que rien ne s’est passé. Au lieu de ça, on se pardonne nous-même. L’intérêt de faire ça c’est de pouvoir bouger au-delà de la blessure.

Une autre raison au fait que c’est difficile de pardonner est qu’on pourrait percevoir l’acte du pardon comme une trahison envers nous-même d’une certaine manière. Ou on pourrait sentir qu’en pardonnant on serait exposé à la vulnérabilité. Et donc on pourrait nous blesser à nouveau.

Les blessures peuvent laisser un sentiment d’amertume, de ressentiment ou encore de colère pendant des années. On peut aller jusqu’au point où on se sent comme victime suite à ce que les autres nous ont fait. Lorsqu’on se sent comme une victime, nos sentiments ne nous protègent pas. Mais au lieu de ça, ils nous blessent. On s’enferme dans une prison émotionnelle remplie de douleur. Et comment pourrait-on vivre heureux et nous développer de cette manière ?

L’importance d’apprendre à pardonner

Des études ont montré un lien entre le pardon et la santé. Karen Swartz, une psychiatre de Johns Hopkins Medicine a déclaré: « Il y a un énorme fardeau physique à être blessé et déçu ». Elle a également déclaré que la colère chronique vous met dans un mode de combat ou de fuite. Ce qui entraîne de nombreux changements dans la fréquence cardiaque, la pression artérielle et la réponse immunitaire. Ces changements augmentent donc le risque de dépression, de maladies cardiaques et de diabète, entre autres.

Le pardon, en revanche, peut diminuer le stress et le niveau d’anxiété. Il y a également une diminution du risque de dépression. Mais surtout, les relations sont plus saines et plus proches, le coeur est en meilleure santé, la pression du niveau sanguin diminue. Vous avez un meilleur sommeil, un meilleur système immunitaire et bien plus. C’est très simple, en pardonnant, on se guérit de l’intérieur et de l’extérieur.

Tant qu’on ne pardonne pas, nous sommes ceux qui paient le prix le plus fort. Nos émotions emprisonnées peuvent devenir si accablantes qu’elles affectent nos relations actuelles et notre capacité à nous connecter de manière authentique et amoureuse avec nous-mêmes et les autres. Ce n’est que lorsqu’on pardonne qu’on se libère vraiment de la douleur et de la colère. Si on s’y accroche, on ne pourra pas profiter du présent et ça va affecter notre santé à plusieurs niveaux.

Alors voilà le topo : en pardonnant, on ne prétend pas que la blessure initiale ou la trahison n’a pas eu lieu. On se fait vraiment une faveur. Je crois personnellement au karma et mieux vaut le laisser faire son boulot envers la personne qui vous a blessé.

Cependant, en pardonnant, on se libère. Lorsqu’on se concentre sur les ressentiments, alors on n’est pas capable d’écouter les messages que la vie nous envoie. Au contraire, lorsqu’on se libère, on s’ouvre à l’environnement. Mais par contre, pardonner ça demande du courage.

A lire aussi : Pourquoi je me sens déprimé de temps en temps sans raison ?

Comment pardonner quelqu’un qui vous a blessé

Le pardon est une décision consciente et un état d’esprit que nous pouvons cultiver par la pratique quotidienne. Voici quelques étapes faciles à suivre que vous pouvez suivre pour commencer votre voyage de pardon :

#1 – Connectez-vous avec vos émotions

Honorez où vous êtes en ce moment. Sans jugement. Soyez gentil avec vous-même et prenez en main tout ce qui se présente à vous. Appréciez simplement l’expérience sans blâmer qui que ce soit. Une chose que vous pourriez faire est écrire vos pensées et vos sentiments sur papier. De cette manière vous allez libérer un peu vos pensées.

Ensuite, demandez-vous ce que vous pouvez faire pour trouver un exutoire. Ca vous permettra de surmonter ces émotions. Ca peut être une promenade, passer du temps dans la nature, faire quelque chose de créatif (peindre, dessiner, colorier un mandala, chanter, jouer musique, etc.), rédiger une lettre de pardon, obtenir l’aide d’un conseiller ou d’un entraîneur sportif. Le sport est un remède incroyable !

#2 – Laissez partir le passé

Pour pouvoir avancer dans notre vie, une de clés est de laisser partir le passé et vivre le moment présent. On porte souvent notre passé comme un fardeau sur le dos. Et si on n’est pas conscient de ça, le passé va nous tirer vers le bas et nous coincer. Sans une pratique régulière de “laisser-aller“, on développe une charge émotionnelle non traitée. Et tout ça s’accumule. Du coup, ça obscurcit notre vision, ce qui rend difficile à voir les prochaines étapes à suivre pour une vie plus heureuse.

Pratiquez la pleine conscience en s’asseyant tranquillement et en silence tout en observant votre respiration. Vous pouvez aussi aller dehors et apprécier la beauté extérieure, sans musique. Pour être encore plus conscient.

Vous pouvez également écrire afin d’être plus présent. N’hésitez pas à vous poser ces questions pour vous aider à libérer les émotions coincées :

A lire aussi : 90% des gens recherchent ce que les autres veulent, mais pas ce qu’ils veulent eux

#3 – Reprenez le pouvoir

Commencez par écrire votre nouvelle histoire. Vous n’êtes pas né en victime et le pardon n’est pas une expérience unique. Vous devez vous engager à pardonner encore, encore et encore. Personne n’a le pouvoir de vous faire sentir mal à l’aise sans votre consentement.

Lorsque ces sentiments blessants et familiers reviennent, rappelez-vous que vous pouvez choisir de pardonner. Vous choisissez de reprendre le pouvoir et vous choisissez la bienveillance.

Vous pouvez utilisez cette affirmation : “Aujourd’hui est le timing parfait pour reprendre le pouvoir. Je m’aime assez que pour laisser s’en aller ces vieux souvenirs et émotions. Je choisis d’être libre et d’être plus heureux MAINTENANT.

Le fait de vouloir changer vient de nous-même. Il faut commencer à comprendre que ressentir de la joie, avoir une vie pleine de sens, pleine d’amour et des relations qui sont sincères et qui ont du sens est quelque chose qui est normal. Vous avez acquis ce droit à la naissance et vous n’avez pas moins de valeur que qui que ce soit.

#4 – Appréciez l’apprentissage

Chaque expérience est une expérience où on apprend. Parfois, c’est compliqué mais je peux vous assurer que vous reviendrez plus fort qu’avant.

Même si on pense que ce qui nous est arrivé n’est pas juste, ces expériences font partie de notre croissance spirituelle sur Terre. Si vous êtes ouvert à le voir, alors ces mauvais moments vont vous transformer et vous aider à voir de nouvelles perspectives. J’ai vu beaucoup de gens expérimenter de mauvais moments, ce qui finalement leur a permis de créer la vie qu’ils ont actuellement.

#5 – Apportez de l’amour et de la lumière

Une fois que vous êtes passé par les étapes précédentes, vous aller pouvoir commencer à apporter de l’amour aux personnes qui vous ont blessé. Je sais que c’est difficile au début. Mais ça va vraiment changer les règles du jeu. Au lieu d’envoyer de mauvaises ondes aux personnes qui vous ont blessé, envoyez leur de l’amour et un peu de lumière. En faisant ça, il n’y a plus aucune dette émotionnelle entre vous et cette personne. Et vous pouvez apprécier votre liberté avec un coeur plus que reconnaissant.

Dans le processus de pardon, il va également falloir apprendre à pardonner vous-même. Vous pouvez avoir des jugements sur vos attentes. Vous pouvez penser à ce que vous auriez dû ou auriez pu faire. Ou comment vous auriez pu être.

Cependant, en pardonnant, on abandonne l’idée que le passé doit ou aurait pu être différent ou mieux. On ne peut pas changer le passé. C’est impossible. Alors quel est l’intérêt de nous laisser prisonnier du passé ? Au lieu de ça, on doit voir les valeur de ce qu’il s’est passé. Car oui, il y a toujours une leçon. En développant cette clarté, on se libère nous-même du passé et on commence à regarder vers l’avant.

A lire aussi : Voulez-vous connaître le secret pour vivre une vie épanouissante?

Commencez à pardonner maintenant

Apprendre à pardonner nous permet de garder une bonne énergie.

Lorsqu’on apprécie le pardon, on apprécie également la paix, l’espoir, la gratitude, la joie. Et finalement, le bien-être en général. En l’appréciant ce pardon, on apprécie également qui on est. Et l’amour. Lorsqu’on pardonne, on reprend le pouvoir et le contrôle sur notre vie.

Le pardon nous offre la liberté. Autrement, on porte une dette, un fardeau émotionnel qui s’alourdit au fil du temps.

Commencez à apprendre à pardonner avec ces étapes mentionnées. Et ça vous permettra également de vivre une vie plus heureuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.