Comme pour tout, quand c’est nouveau, on a un peu la crainte de l’inconnu et on ne sait pas trop. J’en entends plusieurs qui me disent “Je devrais” mais qui ne passe toujours pas le cap. Est-ce que ce serait l’inquiétude des débuts ? Le fait de se dire qu’on sera peut-être le ou la seule à être nouveau (nouvelle) et qu’on ne sait pas comment agir ? Et bien si je vous disais que j’avais la réponse à vos questions et que je peux vous dire comment faire, comment se préparer et comment ça va se passer ? Ca vous convient ?

Aidez-moi à améliorer le blog

#1 – Un peu de recherche

Comme je vous en ai déjà parlé, il existe un bon nombre de yogas reconnus. En France, nous n’avons pas la chance d’avoir tous les yogas représentés. Mais si vous avez la possibilité de choisir le type de yoga, renseignez-vous sur celui qui vous correspond le plus dans ceux qui vous sont proposés. Renseignez-vous également sur le centre, la manière de faire, etc. Si vous avez la possibilité de parler avec le professeur, n’hésitez pas pour comprendre un peu plus. Egalement, ça leur permettra de comprendre un peu plus ce que vous recherchez en faisant du yoga. Est-ce pour faire juste du sport ? Est-ce que c’est pour découvrir la spiritualité ? Ou encore pour vous détendre ? Idéalement, c’est bien également que vous compreniez et preniez conscience des raisons qui vous motive à vous mettre au yoga.

A lire aussi : 3 MANIÈRES QU’A LA PRATIQUE DE YOGA DE VOUS RENDRE MEILLEUR DANS TOUT

#2 – Arrivez un peu en avance

Si vous n’avez pas eu l’occasion d’aller à la rencontre du professeur de yoga, ce sera l’occasion de discuter avec, d’expliquer vos envies et attentes. Mais également, expliquez vos antécédents, si vous avez été blessée à un endroit où l’autre. C’est vraiment très important que le professeur sache. De même, en arrivant un peu en avance, vous pourrez choisir un meilleur endroit où installer votre tapis de yoga. Pour votre classe, surtout la première, préférez être la première de classe tout devant, pour bien voir. Et puis aussi vous ne verrez pas tous les autres, c’est très pratique pour se sentir seul.

#3 – Ne pas s’inquiétez que le professeur vous touche

Ca peut paraître ridicule pour certains, mais oui, parfois pour corriger votre position, votre professeur devra vous toucher. Sachez que c’est pour profiter des bienfaits de la position mais également pour pas que vous vous blessiez. C’est très important d’être bien positionnée et c’est tout là l’intérêt du professeur. C’est le petit plus des cours en direct en comparaison des cours sur Youtube. Ici, vous êtes corrigé. Ne vous sentez pas découragés lorsque l’on vous repositionne. Il n’y a pas de “tu le fais mal”, mais parfois on ne se rend pas compte qu’on doit aller moins loin pour mieux faire ou justement pour aller plus loin.

A lire aussi : 7 MANIÈRES DE CONTINUER LA PRATIQUE DE YOGA À LA MAISON

#4 – Que porter

Bon. Avec la tendance instagram, vous avez pu vous rendre compte de la tenue à porter habituellement. Cependant, il faut principalement que votre tenue soit CONFORTABLE. Personnellement, je me sens plus confortable en legging, et en brassière. Je n’aime pas avoir de pantalon large dans lequel j’ai l’impression de m’emmêler, ni d’avoir le t-shirt qui me tombe dessus en étant à l’envers. Par contre, si vous vous sentez plus confortable dans un sarouel et un t-shirt par exemple, prenez cette option ! Il faut cependant que ça ne bloque pas vos mouvements, et que vous puissiez respirer parfaitement. Et franchement, le style, on s’en fou. C’est parfait pour instagram, mais pour votre pratique, hein, … no comment !

#5 – Pieds nus !

Le yoga se pratique pieds nus. Les raisons sont que tout d’abord, l’énergie circule mieux. Ensuite, vous ne glisserez pas (et ne vous blesserez pas). Finalement, ce sera bien plus confortable pour enchaîner les positions. Si toutefois vous vous sentez mal à l’aise, sachez qu’il existe des chaussettes de yoga avec des parties en caoutchouc en bas pour accrocher.

#6 – On mange quoi avant le cours ?

Evitez de manger un énorme repas avant votre cours. Prenez simplement une banane, ou des dattes, bref, un petit snack. L’idée est de ne pas non plus aller l’estomac vide parce que le yoga est du sport et ça nous fait dépenser de l’énergie. Et il n’y a rien de pire que d’avoir faim pendant un cours de yoga parce qu’on n’est pas vraiment présent et on ne se concentre pas sur notre pratique.

#7 – L’équipement

C’est très rare que le studio de yoga ne propose pas l’ensemble du matériel nécessaire (tapis, sangles, blocs, etc.). Cependant, mieux vaut se renseigner auparavant pour éviter les mauvaises surprises le moment venu.

A lire aussi : LA VIE SECRÈTE DES GENS PAS SOUPLES

#8 – C’est quoi cette langue ?

Il se peut que votre professeur utilise à la fois les noms français pour décrire une position que les noms en sanskrit. Personnellement, j’ai commencé le yoga de mon côté avec le nom des positions en anglais. Autant vous dire que lors de mes premiers cours c’était folklorique avec un professeur qui cite des positions françaises et sanskrit et moi qui ne connais que les versions anglaises. Mais on s’en sort ! Par exemple:

  • Sanskrit : Adho Mukha Svanasana
  • Français : Chien tête en bas
  • Anglais : Downward facing dog

Ca ne ressemble pas, mais à force de pratique et d’observation du professeur, vous apprendrez. Après tout, le professeur lui aussi a dû les apprendre ces noms !

#9 – Comprendre ses limites

Je vous l’ai déjà dit à de nombreuses reprises, mais à aucun moment le yoga ne doit vous faire mal. Par contre, en tant que débutant, parfois, on a du mal à distinguer la différence de l’inconfort et la douleur. L’inconfort peut être apaiser en respirant petit à petit. Tandis que la douleur est précise et intense. Vous êtes votre meilleur professeur et vous devez comprendre quand vous arrêtez. Vous connaissez votre corps comme personne et lorsque vous vous dites que c’est trop, c’est que c’est probablement le cas.

#10 – Ohm

Beaucoup de cours de yoga commencent avec avec un chant Ohm. Si vous ne vous sentez pas de rejoindre le chant, ne le faites pas. Je ne vais pas vous mentir, mais la première fois, ça m’a fait rire. La seconde fois, j’ai essayé (et oui, moi aussi je sors de ma zone de confort !) et j’ai adoré la vibration que je ressentais. Et plus que ça, j’ai adoré le fait qu’on soit tous ensemble, c’est comme si on était tous sur la même fréquence, et en fait, c’est grisant. Petite information : la plupart des cours finissent avec les mains jointes et un “Namaste” qui signifie “Je m’incline devant toi et je te reconnais comme être humain à part entière”. Plutôt sympa je trouve !

#11 – Respirez

Bizarrement, on ne respire pas au yoga comme on respire dans la vie de tous les jours. Or la respiration est une des parties les plus importantes du yoga. Généralement, vous allez recevoir les instructions de votre professeur de yoga (inspirez en faisant … expirez en faisant …). Même si vous n’arrivez pas à suivre le rythme, en aucun cas vous devez être en apnée ! Ca paraît bizarre et pourtant vous seriez étonné du nombre de personne qui arrête tout simplement de respirer face à l’effort. A force de pratique, ça vous viendra naturellement, vous verrez.

#12 – Vivez vos émotions

Le yoga, peu importe lequel, vous apprend à être présent et ressentir votre corps maintenant. Vos tensions physiques vont s’apaiser mais également vous allez ressentir un relâchement émotionnel. Et sincèrement, ça fait du bien ! Tout le monde ressent de fortes émotions pendant le yoga. Ces émotions peuvent être positives comme négatives : frustration, tristesse, joie, peur, etc. Mais sortir ces émotions soulage et apaise.

#13 – Aurevoir l’ego

Il n’y a strictement aucune compétition dans le yoga. Donc oubliez directement la critique de vous-même (ou des autres) aussi “constructive” (soi-disant) soit-elle. Egalement, n’ayez pas peur d’utiliser les outils pour vous aider (blocs, straps, etc.). Où que vous en soyez que ce soit dans la souplesse, dans le philosophique, l’équilibre, la seule personne à laquelle vous devez vous comparer, c’est vous-même. Aussi, si à un moment vous avez besoin d’une pause pour respirer ou vous relaxer, il n’y a pas de problèmes.

#14 – On n’oublie pas Savasana

Je vous l’ai mis en sanskrit parce que franchement, en français c’est moins sexy : position du cadavre. C’est de loin la position la plus importante de la pratique. C’est la position de relaxation. Vous êtes tout simplement allongé et vous détendez chacun des muscles un à un. C’est la position qui va vous permettre d’intégrer pleinement les bienfaits de votre séance.

Et voilà ! J’espère que vous y verrez plus clair et que vous serez d’attaque pour commencer votre première séance. Et si vous aviez des doutes, j’espère qu’ils se seront évanouis à la lecture de cet article. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à les poser, j’y répondrais avec plaisir !

A quoi s'attendre lors de votre premier cours de yoga ?
Metanoiada

32 thoughts to “A quoi s’attendre lors de votre premier cours de yoga ?

  • FNFH

    le yoga je ne suis pas attiré, d’ailleurs par aucun sport en particulier …
    mais je pense que j’en aurai véritablement besoin au vu de mon stress journalier …

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les 5 minutes les plus utiles de ta journée

Passe ton test de personnalité et reçois ton guide personnalisé !