La nourriture cérébrale est une nourriture bénéfique pour le cerveau. Comme notre peau et notre estomac, certains aliments contribuent à la nutrition et au traitement de ces zones du corps. Le cerveau a également besoin de certains aliments pour augmenter sa puissance et ainsi fonctionner au mieux. Nous devrions faire le plein de nourriture pour le cerveau!

Le cerveau est une machine complète qui contrôle tout notre être. Il est en fait facile de le nourrir. Certains aliments nous apportent des nutriments et fournissent des avantages que beaucoup d’entre nous ne connaissent pas. 

Aidez-moi à améliorer le blog

Les plantes ont développé des mécanismes pour faire face au stress dans l’environnement. A cause de la lumière, la pollution, la température, ils ont développé des capacités antioxydantes ou anti-inflammatoires. Lorsque nous les ingérons, ils nous protègent également.

Dans cet article, nous allons parler de l’importance des aliments pour le cerveau. Je vous recommande ici les 9 meilleurs snacks pour booster votre cerveau.

L’importance des aliments cérébraux et comment ils aident le cerveau 

Notre cerveau contrôle tout ce que nous faisons. Certains produits chimiques ont une incidence positive ou négative sur son fonctionnement. Selon un article publié par Fernando Gomez-Pinilla, départements de neurochirurgie et de sciences physiologiques à UCLA : 

“Les recherches menées au cours des cinq dernières années ont fourni des preuves intéressantes de l’influence des facteurs alimentaires sur des systèmes et mécanismes moléculaires spécifiques qui maintiennent la fonction mentale. Par exemple, un régime alimentaire riche en acides gras oméga-3 permet de mieux apprécier les processus cognitifs chez l’homme et de réguler positivement les gènes qui jouent un rôle important dans le maintien de la fonction synaptique et de la plasticité chez les rongeurs.”

Le classique “tu es ce que tu manges” a beaucoup de valeur et de vérité. Voici un aperçu :

  • Les acides aminés viennent des protéines et aident à soutenir et connecter vos neurotransmetteurs. Les neurotransmetteurs aident à garder le cerveau en alerte : dopamine pour les fonctions du système nerveux, la sérotonine pour l’humeur, la mémoire et l’apprentissage, la noradrénaline pour la vigilance et la concentration, et l’acétylcholine pour le stockage et la mémoire.
  • Le glucose est ce qui donne de l’énergie au cerveau. Le cerveau prend quasi toute son énergie du glucose.
  • Les acides gras tels que les polyinsaturés, oméga 3 et oméga 6 aident à renforcer les cellules nerveuses. Ce qui aide à renforcer la mémoire.
  • Les antioxydants inhibent l’oxydation. Les antioxydants éliminent les agents oxydants nocifs dans les organismes vivants.

A lire aussi : LE GUIDE COMPLET DU JEÛNE INTERMITTENT

Le manque d’aliments cérébraux et les effets liés

J’ai discuté des grands impacts de la consommation d’aliments pour le cerveau. Le manque de nourriture cérébrale aura un impact inverse. Ca peut causer des problèmes de mémoire, cognitifs, de déséquilibre glycémique, de brouillard cérébral, de carences nutritionnelles et de troubles de l’humeur.

La sérotonine, le neurotransmetteur qui régule le sommeil, l’appétit et l’humeur, est produite dans le tractus gastro-intestinal. Il s’agit de la voie digestive qui prend des aliments, digère, extrait et absorbe l’énergie et les nutriments provenant de la consommation d’aliments.

Pour faire simple, une alimentation appropriée est essentielle à votre santé quotidienne. La nourriture cérébrale est essentielle à la santé du tube digestif, nécessaire à la bonne concentration de la sérotonine. Des niveaux sains de sérotonine sont essentiels pour un sommeil, un appétit et une humeur sains.

D’autres difficultés physiques peuvent résulter du manque d’aliments cérébraux : la tension artérielle, l’acuité accrue et l’irritabilité, pour n’en nommer que quelques-uns.

La nourriture cérébrale est essentielle à notre vie, car elle alimente la machine qui nous permet de continuer. Le manque de nourriture cérébrale signifie le manque de soins appropriés pour nous-mêmes.

Quels aliments sont mauvais pour le cerveau?

Ce n’est un secret pour personne que certains types d’aliments sont mauvais pour nous de plusieurs façons. Une consommation saine d’aliments cérébraux peut être envisagée et gérée de la même manière que la consommation d’aliments pour perdre du poids. Il existe certains aliments qui nourrissent votre être tout entier pour la santé en général. Et il y en a beaucoup que vous devriez éviter en quantités élevées, car ils ont un impact négatif sur tout votre être.

Les impacts négatifs

En voici quelques-uns :

  • Les aliments et boissons sucrées : ils augmentent le niveau de sucre dans le sang et peut augmenter le risque de démence
  • Les graisses trans et saturées : celles-là sont connues pour le côté mauvais dans votre poids. Cependant, sur le cerveau, des études d’observation ont montré qu’il y a une association entre les graisses saturées et le risque de la maladie d’Alzheimer
  • Glucides raffinés : ceci inclut également le sucre. Veuillez noter que les glucides raffinés se transforment en sucre. Cela signifie qu’ils se transforment en aliments à haute glycémie. Les aliments riches en GL (charge glycémique) peuvent altérer la fonction cérébrale.
  • Aspartame : “mais on m’a dit que c’était un édulcorant, un substitut du sucre, et mieux que de consommer du sucre”. L’aspartame est utilisé comme substitut du sucre plus pour la perte de poids car il contient 0 calories. Il peut être efficace pour perdre du poids. Cependant, c’est un aliment qui peut être nocif pour le cerveau. L’aspartame est un produit composé de phénylalanine, de méthanol et d’acide aspartique. Pour faire court : de mauvaises choses.
  • Phénylalanine : elle peut traverser la barrière hémato-encéphalique et perturber la production de neurotransmetteurs, la sérotonine.
  • Méthanol : il peut causer une acidose métabolique provoquant des perturbations du système nerveux central.
  • Aliments transformés : généralement les aliments que l’on trouve au centre de l’épicerie, ces aliments ont tendance à être riches en graisses, en sucre et en sel. Non seulement ces aliments entraînent un gain de poids, mais ce gain est nocif pour le cerveau.

Une étude portant sur 243 personnes a montré qu’une augmentation de la graisse autour des organes, ou graisse viscérale, était associée à des lésions du tissu cérébral.

A lire aussi : 7 SUPER BÉNÉFICES DU TEMPEH

9 aliments sains pour stimuler votre cerveau

#1 – Avocat

Ces étonnants fruits regorgent de nutriments ! Si vous aimez le guacamole, alors vous aimez les avocats ! L’avocat est un fruit composé de glucides, de lipides et de vitamines sains:

  • Vitamine K : elle synthétise certaines protéines prérequises pour la coagulation sanguine. 
  • Folate : une des vitamines B nécessaires à la fabrication des globules rouges et blancs dans la moelle osseuse, à la conversion des glucides en énergie et à la production d’ADN
  • Vitamine C : elle ne peut pas être produite par le corps. Dès lors, il faut faire attention à bien la consommée. La vitamine C est un antioxydant nécessaire pour renforcer les défenses naturelles du corps, également connu sous le nom de système immunitaire. 
  • Potassium : un minéral et électrolyte qui produit des impulsions électriques dans tout le corps et qui aide à la pression sanguine, les contractions musculaires, les impulsions nerveuses, la digestion et le rythme cardiaque.
  • Vitamine B5 : essentielle pour la production d’énergie et décomposer les graisses et les glucides. 
  • Vitamine B6 : nécessaires au développement normal du cerveau et au maintien du système nerveux et immunitaire en bonne santé.
  • E (vitamine) : dissout les graisses et favorise la vision, la reproduction et la santé du sang, du cerveau et de la peau.

#2 – Noix

Naturellement, les personnes allergiques aux noix ne peuvent pas en consommer.

Pour ceux qui le peuvent, les noix offrent des avantages incroyables, comme avoir deux fois plus d’antioxydants que les amandes et les arachides. Ces petites noix sont entourées de DHA (oméga), des protéines et des minéraux.

#3 – Epinard

Une étude menée par l’Université Rush a montré que les personnes mangeant 1 à 5 portions de légumes verts, comme les épinards, avaient les capacités cognitives d’une personne de 11 ans plus jeune.

A lire aussi : 8 TYPES D’ALIMENTS ULTRA-TRANSFORMÉS À ÉVITER

#4 – Chocolat noir

Victoire ! Le chocolat fait partie des aliments cérébraux !

Le chocolat a un niveau élevé de flavanols. Le Dr Bret S. Stetka, MD, déclare ce qui suit au sujet des flavanols :

“Ces composés végétaux abondants phénoliques ont des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires marquées et seraient responsables de la plupart des avantages pour la santé attribués à la consommation de chocolat”.

Des études telles qu’une étude suédoise sur la mammographie ont révélé qu’en augmentant la consommation de chocolat de 50 g par semaine réduit : 

  • Le risque d’infarctus cérébral de 12%
  • Le risque d’accident hémorragique de 27%,
  • Et le risque total d’AVC de 14%

#5 – Thé vert

Le thé vert est connu pour être une boisson antioxydante puissante qui contribue à améliorer le fonctionnement du cerveau, contribue à la perte de graisse et réduit les risques de cancer.

De plus, chargé de L-théanine (un acide aminé), il augmente la dopamine.

#6 – Kale

Le kale a tellement de ce dont nous avons besoin dans un groupe. Chargé de fer, d’acide folique, de vitamine B6 et de protéines, il contient tout ce dont le cerveau a besoin pour produire de la sérotonine et de la dopamine.

#7 – Tomates

Les tomates sont pleines d’antioxydants. Cependant, elles ont un avantage supplémentaire : le lycopène. Le lycopène régule les gènes du cerveau qui influencent l’inflammation et contribuent à la croissance du cerveau.

A lire aussi : 4 FAÇONS D’ARRÊTER L’ALIMENTATION ÉMOTIONNELLE

#8 – Sauge

En plus d’ajouter une saveur incroyable, la sauge est un excellent aliment pour le cerveau. C’est un antioxydant et un anti-inflammatoire. Non seulement il est utilisé pour soulager la douleur, mais il contribue également à l’amélioration de la mémoire et des capacités cognitives.

#9 – Chia

C’est une petite graine remplie d’énormes avantages. Les graines de chia sont riches en DHA (oméga) et en protéines complètes.

Cela signifie qu’ils transportent 9 des acides aminés essentiels nécessaires au bon fonctionnement de l’humeur et du cerveau.

Conclusion sur les aliments bons pour le cerveau

Manger sainement est essentiel pour notre bien-être. Notre cerveau contrôle tout. Nous alimentons notre cerveau de connaissance, nous devons également lui fournir des nutriments appropriés. Faites le plein de ces aliments cérébraux pour que cette machine fonctionne à son meilleur!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les 5 minutes les plus utiles de ta journée

Passe ton test de personnalité et reçois ton guide personnalisé !