Comment ça il faut aimer ses ennemis ?

On a tous nos ennemis. Ces personnes qui prennent plaisir à nous voir mal et nous faire du mal. Parfois, l’apparition d’un ennemi est dû à certaines différences de personnalité entre les deux. Et surtout les événements qui ont mené à tout ça. Et parfois, certaines personnes semblent simplement vous détester sans aucune raison.

On s’en fout un peu de comment vous avez “trouvé” ces ennemis. Ca, ce sont vos histoires personnelles et ça ne me regarde pas. Ici, l’idée c’est de vous expliquer comment le “oeil pour oeil, dent pour dent“, n’est pas la meilleure des solutions. Et surtout je vais vous expliquer exactement pourquoi vous devriez apprécier vos ennemis.

#1 – Il s’agit d’une vraie leçon de gestion de colère

Pour être honnête, vos ennemis sont les meilleures personnes pour vous aider à comprendre le sens de la gestion de colère. Alors oui, ces personnes ont tendance à faire ressortir le pire chez vous. Comme la colère par exemple. Mais ils peuvent aussi vous aider justement à canaliser cette colère. Ce n’est pas possible d’être autant en colère envers une personne que vous aimez vraiment. Donc ce ne sont pas eux qui vont vous apprendre à gérer votre colère.

La gestion de la colère est bien plus efficace lorsqu’elle est pratiquée. Et non pas simplement étudiée. Vos ennemis sont un peu comme les thérapeutes dont vous avez besoin. Mais dont vous ne voulez pas vraiment. Vous allez peut-être (sûrement) avoir envie de les détester. Et là, juste là, se présente l’opportunité de gérer justement votre colère. Et donc d’apprendre à diminuer l’impulsion grâce à la gestion de colère.

#2 – Ils sont une opportunité à une compétition saine

Vous ne le savez peut-être pas, mais nos ennemis sont de merveilleux rivaux puisqu’ils aident à maîtriser votre côté compétitif. Parfois, vous ne savez peut-être même pas (ou ne maîtrisez pas) ce côté compétitif jusqu’à ce que vous rencontriez un adversaire. Vous avez alors la motivation d’avancer (et surtout d’être en compétition). Et ça peut vous donner de vraies envies de victoire !

Cependant, en faisant ça, rappelez-vous qu’il ne faut pas devenir un monstre de compétition. Se mesurer à un adversaire peut être assez délicat. Vous devez vous assurer de ne pas vous mettre dans une position où vous pourriez vous faire du mal. Ou perdre votre tête dans le processus. La compétition saine est tout ce dont vous avez besoin pour sortir de ça. Et j’insiste sur le sain.

#3 – Leurs commentaires négatifs peuvent vous aider à vous dépasser

Bon, soyons honnête. Vos ennemis ont rarement de bonnes choses à dire sur vous.

Cependant, même s’il y a beaucoup de haine dans ce qu’ils disent, il peut également y avoir du vrai dedans.

Chaque fois que vous entendez quelque chose de méchant ou piquant d’un de vos ennemis, prenez un peu de recul et évaluez-vous. Il y a une chance que ce que cette personne dise soit vraie. Et le fait qu’elle vous le balance directement est une énorme opportunité pour devenir une meilleure personne. C’est une autre preuve que ces personnes peuvent devenir des thérapeutes. Bon, un peu spéciaux je vous l’accorde, mais quand même !

A lire aussi : Vers un attachement sûr : comment restructurer vos pensées

#4 – Les ennemis peuvent également devenir de puissants alliés

Aimer ses ennemis peut aussi vouloir dire faire un effort pour interagir et enterrer la hache de guerre. Finalement, si vous parvenez à établir un terrain d’entente et réparer les choses, vous aurez réussi à vous faire un autre ami. Et qui n’a pas besoin d’amis ? D’autant que vous avez clairement déjà des atomes crochus.

Ca peut aussi vous aider à travailler avec des gens sur le long terme. Vous pouvez perfectionner vos compétences interpersonnelles. Et ça peut être un gros plus pour vous développer personnellement. Donc, il va falloir aimer ses ennemis !

#5 – Ils vous donnent la possibilité d’être positif

Dans le tourbillon de négativité qui va avec la société, une pause de positivité est toujours bon à prendre.

Parfois, juste le fait de savoir que vous avez des ennemis va vous aider à vous concentrer sur les bonnes choses, et les choses positives qui sont déjà dans votre vie. De nombreuses fois, on néglige ce qui compte vraiment dans la vie. Et ça peut être dû au fait de trop se préoccuper de ces ennemis qui nous soulent tous les jours dans notre vie. Avec leurs commentaires débiles là…

Cependant, il est également possible que tout ça vous incite à prendre du recul. Et du coup à justement apprécier ces choses qui vous collent à la peau, et ces personnes.

A lire aussi : Vous n’êtes pas vos pensées : 10 manières de vous débarrasser de vos pensées négatives

#6 – C’est peut-être juste un malentendu

Parfois, la raison pour laquelle vous avez un ennemi peut être quelque chose de très inoffensif. Vous ne connaissez peut-être pas la cause de cette relation fracturée. Et votre ennemi peut vous aider à compléter le tableau.

Allez simplement le ou les voir pour comprendre la raison qui vous a amené à cette situation. Ca peut vraiment vous aider à réparer vos relations et à avancer. Les malentendus arrivent. Et vous devez être capable de les travailler pour les réparer.

#7 – Vous apprenez à apprécier l’amour également

En vous rappelant constamment que vous avez des ennemis, vous allez comprendre qu’il ne faut pas considérer ceux que vous aimez comme acquis. L’amour et la haine sont deux sentiments opposés. Et il est possible que l’un cache l’autre.

Cependant, vous aurez peut-être toujours des ennemis. Mais vous aurez toujours également des personnes présentes pour vous aimer. Ces personnes ont besoin d’être appréciés pour ce qu’elles font pour vous. Ne laissez jamais ce “projet de haine” envers vos ennemis occulter ça de la part de ceux que vous aimez.

A lire aussi : Pourquoi une attitude de gratitude est essentielle et comment la développer

#8 – Vous avez vraiment besoin de cette haine ?

La vérité est que les ennemis apportent énormément d’émotions toxiques. Et ils génèrent de TRES mauvaises réactions de votre part. Si vous souhaitez vraiment vivre une vie heureuse et prospère, vous allez devoir vous débarrasser de ça. C’est un bagage bien trop lourd à porter.

La haine est mauvaise. Et vous devriez tout faire pour vous débarrasser de ça. C’est un fait bien connu que personne ne peut vraiment avancer dans la vie sans se détacher d’un bagage émotionnel trop lourd. Et bien sachez que la haine est le bagage émotionnel le plus lourd qui puisse exister !


Et vous, vous avez déjà eu des ennemis ? Que pensez-vous de l’idée d’aimer ses ennemis ? Qu’avez-vous fait pour réparer cette relation ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.