Ca peut être difficile de ne pas trop manger. Vous mangez à la maison, vous faites les choses bien. Puis vous sortez, vous avez faim et assez rapidement, vous vous retrouvez à manger des en-cas pas très sains. La diète est assez vite oubliée. Ou peut-être que vous vous contentez de “bonne” nourriture. Mais elles sont tellement bonnes que vous ne pouvez pas vous contenter d’une seule portion. Nous avons tous été là. Et c’était moi en fait. Ces six stratégies ont littéralement changé le jeu pour moi. Maintenant je suis en meilleure santé, j’apprécie plus les repas.

Aidez-moi à améliorer le blog

#1 – Ajouter du vinaigre et de la cannelle à vos plats pour contrôler le sucre dans le sang

Vous cherchez à ajouter un peu de saveur à votre nourriture et boissons non alcoolisées ? Oubliez le sucre. Il y a beaucoup d’épices et de saveurs qui vous faire sentir votre nourriture meilleure et plus saine. Le vinaigre, qui a un faible index glycémique (ce qui signifie que vous métabolisez votre nourriture plus lentement), ajoute une saveur acide aux vinaigrettes, sauces et légumes rôtis sans énormément de calories.

Et pour une boisson avec une odeur à tomber, ajoutez de la cannelle à tout : du café aux smoothies. Comme pour le vinaigre, la cannelle ralentit la vitesse à laquelle les aliments transitent de l’estomac vers l’intestin. Ca les garde plus longtemps et vous aide à prévenir le coup de mou qui suit le repas.

#2 – Mangez lorsque vous n’avez pas faim

Lorsque vous avez vraiment faim, vous mangez trop. Je sais, c’est la découverte du siècle. Lorsque vous mangez trop, vous vous sentez rassasié, mais votre niveau d’insuline monte en flèche. Ca vous rend fatigué puis affamé. Et vous mangez à nouveau en excès.

A lire aussi : 4 ÉTAPES POUR MANGER DEUX FOIS PLUS DE LÉGUMES SANS S’EN RENDRE COMPTE

Au lien d’essayer de résister à la faim, coupez lui l’herbe sous le pied. Si vous mangez lorsque vous n’avez pas faim (pas même un tout petit peu), vous allez manger moins et plus lentement. Mangez moins tout au long de la journée est bien mais avoir plus d’énergie est clairement un super bonus également.

#3 – Buvez de l’eau et aucune calorie liquide

En plus de la fatigue et du brouillard cérébral, une légère déshydratation peut provoquer une sensation que l’on confond facilement avec la faim. Par contre, les calories liquides telles que les jus de fruits et les sodas ne vous remplissent pas et leur digestion rapide provoque des pics d’insuline. Passez donc votre tour sur les boissons sucrées et contentez-vous d’eau plate ou gazeuse. Vous pouvez les aromatiser avec du citron, des fraises ou du concombre si vous le souhaitez. Mais ne choisissez jamais des boissons pleines de calories.

Essayez de boire au moins 2,5 litres d’eau par jour. Egalement, buvez un grand verre d’eau 20 minutes avant chaque repas pour diminuer votre appétit.

#4 – Mangez doucement

Lorsque vous avalez un aliment, vous devez attendre un moment avant de ressentir la satiété. Ce délai est généralement compris entre 10 et 30 minutes. A cause de ce retard, nous avons tendance à manger plus de nourriture que nécessaire. Et plus nous mangeons vite, plus nous avons tendance à en consommer. En particulier plus tard au cours de la journée.

La solution c’est de mâcher chaque bouchée dix fois. En suivant cette simple règle, vous mangerez plus lentement. Ce qui permettra à votre esprit de rattraper votre estomac. Vous apprécierez également davantage vos aliments lorsque vous prenez le temps de les savourer.

#5 – Prenez une collation sans saveur entre les repas

Ce tuyau a été donné par Seth Roberts. Ce qu’il faisait, c’est consommer un shot d’huile d’olive ou un verre d’eau avec un peu de sucre (une exception à la règle des boissons sucrées ci-dessus) entre les repas. Bon, personnellement, je préfère une poignée d’amandes non salées. Faites ceci une fois par jour va drastiquement réduire votre appétit. Ca peut être particulièrement vrai si vous avez beaucoup de poids à perdre.

A lire aussi : INSPIRATION POUR CUISINER SAINEMENT

C’est l’une des choses les plus bizarres que j’ai jamais essayées. Mais ça fonctionne pour moi. La raison pour laquelle ça fonctionne c’est que ça régule les hormones de la faim, en affaiblissant les associations saveurs-calories. Pour que ça fonctionne, la collation doit être fade et vous ne devez consommer que de l’eau pendant au moins une heure après la collation.

#6 – Essayez la technique du snack avant

C’est un de mes “hacks” préféré. Sachant que votre volonté est réduite lorsque vous avez faim et que la malbouffe est plus tentante à l’extérieur de la maison que dedans. Vous devriez préparer des snacks sains avant de quitter la maison. Vous pouvez en garder soit dans votre sac en permanence, soit dans votre entrée. Mentalement, la nourriture saine gagnera plus facilement que la mal bouffe car vous aurez toujours en permanence à disposition une option saine.

Partager l'article :
  •  
  •  
  • 2
  •  
  •  
  •  

One thought to “6 stratégies pour contrôler l’appétit et arrêter de trop manger”

  • Ornella

    Je ne savais pas du tout pour la cannelle, merci de l’info !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les 5 minutes les plus utiles de ta journée

Passe ton test de personnalité et reçois ton guide personnalisé !