Vous l’avez déjà vu cette personne. Elle marche dans la rue, tout le monde la regarde. Ca peut être un homme ou une femme, elle peut être belle ou non. Mais ce n’est pas la raison pour laquelle on la regarde, c’est parce qu’elle a confiance en elle. Et ça se transmet via son attitude, via son langage corporel et sa manière que cette personne a de se positionner. On a tendance à utiliser les mots pour s’exprimer, pour partager ses idées, voir décrire un tableau. Mais ce n’est pas la seule forme de langage qu’on possède. Notre corps bouge et transmet beaucoup d’informations sans même qu’on s’en rende compte, sans qu’on parle.

Aidez-moi à améliorer le blog

Comment notre corps communique

Certaines choses peuvent être faites intentionnellement : hausser les yeux ou secouer la tête. On peut aussi transmettre une émotion ou un sentiment comme lorsqu’on lève le pouce pour approuver, quand on fait un clin d’oeil ou encore lorsqu’on montre son majeure pour désapprouver disons… Mais notre corps fait bien plus que cela ! Le fait de pointer son corps dans une position ou une autre trahi notre ressentiment, ou encore la dilatation de nos pupilles. Ce n’est pas uniquement humain, mais tout simplement animal. Vous le savez quand votre chien est heureux ou quand il se sent coupable non ? C’est la même chose pour nous.

Nos sentiments physiques

Ces dernières années, des études ont démontré que notre corps n’exprime pas seulement nos sentiments, mais affecte également notre manière de penser. C’est comme un cercle sans fin qu’il faut pouvoir changer pour nous changer nous même.

Certaines études ont démontré par exemple que s’asseoir sur une chaise dure rend les gens qui s’asseyent dessus moins enclins à faire des compromis que s’ils étaient sur une chaise moelleuse. Egalement, comme exemple, une personne tenant un bloc note plus lourd prendra son travail plus au sérieux que celui qui a un petit carnet tout léger. Comme dernier exemple, je peux vous citer que les personnes ayant en main une boisson chaude se comportent plus généreusement et de manière plus attentionnée que ceux qui tiennent une boisson froide.

Beaucoup de notre langage corporel se passe dans notre inconscient. Et si nous en prenions conscience pour justement nous adapter et nous aider à obtenir ce que nous voulons ?

#1 – S’affaler

Tiens-toi droit ! Vous l’avez sûrement entendu plus d’une fois et certainement également dit à d’autres plus d’une fois. Mais pourquoi en fait ? Alors, non seulement, c’est mieux pour votre colonne vertébrale, mais il y a une autre raison. C’est une position défaitiste. Dès que vous vous affalez, vous pouvez vous sentir triste et sans énergie. Dès que vous vous relevez, vous allez sentir un regain d’énergie et une meilleure humeur !

S'affaler

#2 – Croiser les bras

Croiser les bras est tout simplement un mécanisme de défense pour protéger le coeur et les poumons. Prenez le temps d’observer lorsque vous croisez les bras, vous êtes probablement nerveux, en insécurité ou négatif envers quelque chose ou quelqu’un. Les singes adoptent le même comportement ! Lorsque vous êtes avec d’autres personnes, en pleine discussion, croiser les bras est signe de barrière physique. Ca transmet cette impression que vous n’êtes pas ouvert à l’opinion de l’autre. Croiser les bras en dehors d’une discussion est signe d’une personne persistante sur ses projets, elle n’abandonne pas même si c’est difficile.

Croiser les bras

#3 – Sourire

Sourire est tout simplement contagieux. Lorsqu’on voit quelqu’un sourire, notre cerveau reproduit un sourire (sans même que l’on sourit) et on ressent les émotions qui accompagnent un sourire. Et le côté magique du sourire est que vous n’avez pas besoin d’attendre de voir quelqu’un sourire pour en ressentir les bienfaits. Au risque de passé pour un fou (mais ça on s’en moque), souriez tout seul et les sentiments positifs viendront d’eux-mêmes. De la même manière, froncer les sourcils fera le même effet mais version négative.

Sourire

A lire aussi : 15 FAÇONS RAPIDES DE RENDRE QUELQU’UN HEUREUX AUJOURD’HUI

#4 – Imiter l’autre

Imiter l’autre c’est simplement copier les actions de l’autre. Pas besoin de reproduire le positionnement du corps en entier, mais simplement des petites actions comme le positionnement des mains. Nous le faisons bien souvent inconsciemment, mais l’effet reste identique si c’est fait intentionnellement. Imiter l’autre crée de meilleurs rapports entre les gens, aide à résoudre plus facilement des désaccords ou encore favorise l’empathie.

imiter

#5 – Prendre une position de vainqueur

Les animaux gonflent leur poitrine pour montrer leur dominance. Pour nous, c’est le même langage corporel : prendre de la place est associé à une confiance en soi. Le fait de prendre une position de vainqueur modifie le niveau de testostérone et de cortisol. Ca vous prend deux minutes top chrono de bomber le torse, mettre vos épaules en arrière et lever la tête. Et directement, votre sentiment de puissance est décuplé grâce à la testostérone. Egalement, la cortisol, l’hormone du stress, diminue chez ceux qui adopte une position de confiance.

Power

 #6 – Regarder dans les yeux

Soutenir le regard est très puissant. Regarder quelqu’un dans les yeux peut-être bon ou mauvais mais a un effet dans tous les cas. Une étude menée en 1989 a révélé que si deux personnes qui se connaissent l’un et l’autre se regardent dans les yeux pendant deux minutes, cela suffit à créer plus d’affection et de passion.

Regarder dans les yeux

Utiliser le mécanisme

Le langage corporel existe depuis des millénaires même s’il n’est pas identique dans toutes les cultures. Nous devrions tous être conscients que notre corps parle. Même avec la différence de culture, nous partageons beaucoup d’informations sur nos pensées et sentiments à travers nos mouvements. Egalement, nous interprétons beaucoup du langage corporel des autres.

Cette boucle comportementale et cognitive définit une grande partie de ce que nous faisons. Les actions et les expressions dans lesquelles nous nous engageons modifient nos pensées, et ces pensées créent alors des émotions qui affectent notre corps. En apprenant à prendre pouvoir de ce cercle, nous pouvons nous modeler pour adopter le bon sentiment et la bonne réaction en fonction de ce que nous faisons.

6 façons qu'à votre langage corporel d'affecter votre façon de penser
Metanoiada
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

33 thoughts to “6 façons qu’à votre langage corporel d’affecter votre façon de penser

  • Leslie

    J’adore cette article, il est très intéressant. Je croise beaucoup les bras je vais essayer d’arrêter ^^ je ne veux pas que l’on crois que je suis pas ouverte à une discussion.

    Répondre
    • Sophie

      Exactement ! Quand tu t’en rends compte, détends-toi et décroise les bras 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les 5 minutes les plus utiles de ta journée

Passe ton test de personnalité et reçois ton guide personnalisé !