6 conseils pour arrêter de remettre à plus tard ta vie

Qui n’a jamais fait ça ? Tu as un truc à faire ou à rendre, mais tu t’y prends toujours à la dernière minute. Remettre à plus tard est une habitude. Et finalement, la date limite arrive et tu fais ce que tu dois faire dans la hâte. Tu as perdu beaucoup de temps et ça te crée une anxiété dans le processus dont tu te passerais bien.

La procrastination est quelque chose qui semble inoffensif au début. Mais en regardant un an voir un jour derrière, tu réalises que tu aurais pu faire tellement plus. Ne vis pas avec ce regret. Tout deviendra bien plus gérable si tu te débarrasses définitivement de tes tendances à la procrastination.

Là où elle va venir le plus souvent, c’est dans ton entreprise. Bien sûr, tu aimerais t’en débarrasser dans tous les domaines de ta vie et pas seulement dans l’entreprise. Si c’est ton cas qui plus est. Car la procrastination c’est comme un rhume : ça se propage. Les conseils suivants vont t’aider dans ta transformation.

#1 – Change tes habitudes

La première chose à faire si tu veux arrêter de procrastiner est de changer tes habitudes. Parce que remettre à plus tard, ça ne peut plus durer. Une grande partie de la procrastination est liée à ton niveau d’énergie. Et en changeant quelque peu tes habitudes, ça peut t’aider à avoir plus d’énergie pendant le reste de la journée.

Commence par travailler sur ton horaire de sommeil et ton alimentation. En dormant suffisamment et apportant les bons nutriments dans ton corps, tu auras l’énergie physique et émotionnelle pour accomplir de grandes tâches plus difficiles. Ou en tout cas, tu auras le sentiment que tu peux y arriver. C’est la moitié de la bataille. Parce que oui, c’est une bataille. C’est une solution simple et cliché, mais elle marche vraiment.

Tu peux aussi changer ton organisation, ta posture, ta manière de gérer ta santé mentale. Par exemple, simplement en t’asseyant droit et en souriant, ça peut changer beaucoup. essaie, tu verras ! Tout habitude positive que tu peux adopter t’aidera à éviter la procrastination en mettant ton corps et ton esprit au bon endroit.

#2 – Reporte tes progrès

Le fait d’être responsable aide beaucoup pour améliorer la productivité. Lorsque tu dois faire des rapport à quelqu’un, tu as plus de chance d’avancer. En plus, on va te « surveiller » et s’assurer que tu progresses.

La personne que tu vas choisir pour te tenir responsable va dépendre de la tâches sur laquelle tu procrastines. Pour les tâches liées au travail, tu as probablement un chef d’équipe, ou un gestionnaire. Si tu n’as pas de responsable, demande à quelqu’un d’être responsable de tes projets.

Pour les tâches personnelles, à toi de choisir qui tu veux comme gardien. Si tu essaies de perdre du poids, ça peut être un ami proche ou un conjoint. Cette personne peut être un partenaire d’entraînement ou au moins vérifier que tu atteins bien tes objectifs.

#3 – Crée un sentiment d’urgence

Le Ted Talk le plus vu sur YouTube est appelé « Dans la tête d’un expert en procrastination« . Le présentateur Tom Urban utilise des analogies hilarantes et pertinentes pour disséquer l’esprit d’un procrastinateur. Je te le conseille vraiment. Mais dans tous les cas, il y a une chose à en retenir vraiment. Urban déclare que rien ne fera bouger un procrastinateur plus qu’un sentiment d’urgence.

Tu as probablement déjà ressenti ce sentiment d’urgence qu’il décrit lorsque la date approche. Et bien si tu veux arrêter la procrastination, il y a une solution : crée ta propre urgence.

C’est un moyen intéressant de susciter un sentiment d’urgence quand tout le reste échoue. Tu peux te promettre un bon dessert, ou une pause si tu accomplis cette tâche en un temps donné. Ca fonctionne un peu comme la carotte et le bâton. Et tu auras la carotte après le travail fait.

#4 – Décompose tes tâches

Un exemple utilisé dans la vidée est sa propre thèse universitaire. Il a eu des mois pour faire ce travail mais ne l’a commencé que 3 jours avant la date limite.

Pour éviter le stress et l’anxiété pendant ces trois jours intenses, il a découper le projet. En divisant les tâches volumineuses en éléments plus facile à digérer, tu peux définir des délais à court terme pour terminer ces sous-parties.

Par exemple, si tu dois écrire 90 pages sir trois, c’est bien plus facile de faire une page par jour. Ca semble déjà nettement plus faisable. Et tu peux te mettre des petits délais pour stimuler l’urgence que tu aimes tant.

#5 – Planifie tes pauses

Bien entendu, la procrastination n’arrive pas uniquement sur le long terme. Tu peux remettre à plus tard une tâche jusqu’à la fin de journée ou à la fin de l’heure. Ca peut sembler moins important comme procrastination mais en s’additionnant, ça t’entraîne vers le bas.

Réfléchis à ce qui te fait reporter à plus tard tout au long de la journée. Pour beaucoup, c’est le fait de srcoller sur les réseaux sociaux ou de jouer (sur son portable ou autre). En sortant ton téléphone à tout va tout au long de la journée, tu vas repousser les échéances. Et tu vas perdre beaucoup d’heures dans le tas. Surtout que ces heures auraient pu servir à d’autres choses plus sympa que les réseaux sociaux.

Au lieu de te laisser contrôler par ton téléphone ou autre, prépare des pauses précises dans ton calendrier. Et ensuite, concentres tes efforts pour ne pas vérifier tes notifications. Mieux : retire-les. C’est ce que j’ai fait et c’est nettement mieux. Et je mets même mon téléphone dans une autre pièce pour ne pas avoir le réflexe de l’attraper. Une fois que tu fais ta pause, mets un timer également pour ne pas dépasser le délais que tu t’étais accordé en amont.

#6 – Visualise tes objectifs

Beaucoup de gens ont des objectifs et des rêves dans la vie. Mais peu de gens vont chercher à accomplir ces rêves. La procrastination est une des raisons principales pour lesquelles ces rêves restent des rêves et non des objectifs.

Et si au lieu de tergiverser tu les visualisais ? Ca peut être aussi simple que mettre une photo qui t’y fais penser ou la maison de tes rêves sur ton poste de travail. Le fait d’avoir un rappel visuel constant va t’aider à avancer. Même lorsque ta tête aura très très envie de ne rien faire.

En dépassant la procrastination, tu peux faire tellement plus. C’est un long voyage. C’est sûr. Mais avec des petites amélioration quotidiennes, ton année, tes mois, tes journées, seront réussies et tu auras beaucoup de beaux souvenirs en mémoire. Je crois sincèrement en toi. Tu peux le faire, alors vas-y !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.