Bienvenue à nouveau sur Metanoiada ! Comme ce n'est pas la 1ère fois que vous venez ici, vous voudrez sans doute faire votre test de personnalité qui vous permet ensuite de recevoir un guide personnalisé (yoga, développement personnel et alimentation adaptée) : Cliquez ici pour les 5 minutes de votre temps les plus rentables de la journée

La plus grosse chose dans la vie qui retient la plupart des gens éloignés de leurs rêves c’est qu’ils se prennent la tête. Ils pensent trop. Et c’est habituel mais c’est également très destructeur. Chaque petit problème ou petite étape à passer devient une montagne infranchissable. Ou bien on analyse trop, et on passe complètement à côté du moment. Je sais que vous l’avez déjà fait : un rendez-vous avec une nouvelle personne et c’est parti pour la fouille Google, Facebook et la prise de tête avant même que ça ait commencé. Oui, oui, je vous ai vu.

Aidez-moi à améliorer le blog

Penser, réfléchir est en soi une très bonne chose. Mais trop penser ce n’est jamais bon. En pensant trop, vous pouvez vous saboter vous-même. Tout le monde est passé par cette phase, mais le tout c’est de la dépasser et d’utiliser certaines astuces pour arrêter cette mauvaise habitude.

#1 – Faites du sport

Oui, oui, vous avez bien lu. Mais lorsque vous faites du sport, vous vous videz l’esprit. Toutes vos tensions et vos soucis s’en vont instantanément. Personnellement, j’adore faire du cardio dans ces moments-là et me pousser à l’extrême. Non seulement sur le coup je ne pense à rien, mais une fois l’effort passé j’ai une meilleure vision des choses.

#2 – Passez plus de temps avec des gens qui ne se prennent pas la tête

Votre environnement conditionne énormément votre quotidien. Quelles sont les personnes autour de vous qui sont plus tranquilles et prennent les choses comme elles viennent ? Ces personnes ont un poids extrêmement important donc dans les moments de doute, faites en sorte qu’elles vous apportent beaucoup de leur positivité.

A lire aussi : 5 PERSONNES TOXIQUES DONT VOUS DEVRIEZ VOUS DÉBARRASSER

#3 – Faites, ne pensez pas

Quand vous commencez à agir, à faire les choses, vous apprenez également à ne plus procrastiner en pensant trop. Personnellement, j’adore prendre les choses en main et m’activer dès le matin. Ca donne le ton de ma journée. Si je n’ai pas le temps de penser, je ne procrastine pas en restant assise et en réfléchissant.

Egalement, ne voyez pas vos projets comme des escaliers entiers. Mais regardez chacune des marches et montez-les petit à petit. Je ne sais pas si cette image fera écho en vous. Mais en tout cas, lorsque je me retrouve personnellement devant une énorme tâche ou même un monument à monter, c’est ce que je fais. Je regarde chacune des marches et me concentre sur celle-là, sans regarder ce que j’ai fait ou ce qu’il me reste encore à faire, sinon je ne vous raconte pas la déprime.

Et si vous avez du mal à entamer une chose que vous devez faire, donnez-vous cinq minutes. Dites-vous que vous la faites pendant seulement cinq minutes. 99% du temps, une fois que vous aurez commencé, vous continuerez. Mais si après les cinq minutes vous en avez marre, soyez honnête avec vous-même et arrêtez.

#4 – Voir grand

Le piège c’est de se concentrer sur des tas de petites choses sans importance. Une fois que vous réalisez que vous vous prenez la tête pour rien, remettez les choses en perspective :

  • Est-ce que ces questions sont importantes pour dans six mois, un an, dix ans ?

Le fait de remettre en perspective parfois nous fait réaliser la futilité des choses. Et donc vous pouvez vous concentrer uniquement sur les choses qui importent.

#5 – Dites stop quand ce n’est pas le bon moment

Les pensées ont tendance à arriver au mauvais moment. Pour ma part, le pire moment, c’est quand je vais dormir. C’est à cet instant que les pensées surgissent et finalement me font tellement réfléchir que j’ai du mal à m’endormir.

N’hésitez pas si vous êtes dans ce cas à vous parler à vous-même et dire “non”. Vous y penserez demain. Forcez-vous à vous imaginer ailleurs, dans un endroit paradisiaque. Bref, un scénario qui pourrait vous détendre et vous faire rêver.

Vous aurez toute la journée du lendemain pour régler vos problèmes. Mais sans un bon sommeil, vous n’arriverez à rien. Ca demande un peu de pratique, mais globalement, une fois que vous avez trouvé votre technique et ce qui fonctionne, vous ne le lâcherez plus.

#6 – Dormez en qualité

Une fois que vous avez réglé le problème des pensées qui viennent vous troubler, il y a quelques autres choses à faire pour vous assurer un bon sommeil.

  • Gardez la chambre fraîche. Le fait de garder la chambre fait diminue les chances de cauchemars ou de rêves négatifs. Vous serez également plus calme et dormirez mieux.
  • Utilisez des boules Quiès si besoin. Tout le monde n’est pas pareil, mais si vous êtes comme moi, un simple bruit vous réveillera. Je préfère dormir sans mais si je suis réveillée une première fois, je les mets directement afin que ça n’arrive plus.
  • Ne vous forcez pas à aller dormir. Si vous n’êtes vraiment pas fatigué, ne vous couchez pas de suite. A part vous énerver à tourner en rond, ça ne fera rien. Finalement, préférez éteindre la télévision et tous les écrans, diminuez la luminosité et lisez pendant une demi-heure pour laisser le sommeil venir petit à petit.

A lire aussi : HELP ! JE SUIS TOUT LE TEMPS FATIGUÉ

#7 – Les scénarios catastrophes

Si je ne lui réponds pas, il va croire que je lui en veux. Il va débarquer chez moi, et tirer sur toute ma famille. Je vais me retrouver seule chez moi, sans argent, sans personne. Je finirai dans la rue et mourrait comme une pauvre.

Bon ok, j’exagère peut-être un peu sur le scénario mais sincèrement, vous n’avez jamais fait des scénarios comme ça ? Digne d’un film dramatique complètement nul ?

Le meilleur à faire est tout simplement de rester réaliste et d’imaginer sincèrement le pire qui puisse arriver. Pour vous donner un exemple, j’ai décidé de monter ma boîte. Mais qu’est-ce qu’il peut m’arriver de pire ? Au pire, je foire. Au pire, je retourne vivre chez mes parents. Et c’est tout en fait.

Et là vous devez penser “et si ça marche” ? La plupart du temps, le scénario ultra positif en vaut mille fois la chandelle.

#8 – Devenez maître de votre journée

Ne laissez pas le stress et le surmenage faire de vous l’esclave de votre journée ou de votre vie. Vous ne pouvez pas empêcher chaque jour d’être stressant. Mais vous avez les cartes en main pour diminuer leur nombre en prenant en main votre journée :

  • Prenez un bon départ. Si vous commencez votre journée en courant partout, je vous le dis d’avance : votre journée sera fatigante, éprouvante et stressante. La routine matinale est extrêmement importante pour conditionner votre journée. Prenez du temps pour vous. Et si vous manquez d’idées, lisez mon article pour vous inspirez.
  • Une chose à la fois. En France, contrairement à la Belgique, les gens ont tendance à être multi-tâches. Waw ! Trop bien ! Non. Pas du tout. Globalement, on fait moins et on se stresse beaucoup plus en étant multi-tâches. Entre chacune d’elles, prenez le temps de faire une pause, juste cinq minutes. Ca marquera la fin et le début d’autre chose et vous repartiez sur des bases fraîches.
  • Diminuez le flux d’informations. Vous ne pouvez pas tout gérer. On reçoit beaucoup trop d’informations : réseaux sociaux, informations télévisées, journaux, etc. Personnellement, j’ai arrêté définitivement les informations et les journaux. La raison est tout simplement que si quelque chose de vraiment important s’est passé, quelqu’un de mon entourage me le dira forcément. Et j’aurais éviter le bourrage de crâne d’informations complètement inutiles.

#9 – Soyez conscient

Si vous faites partie de ces gens qui “aiment” se prendre la tête, soyez-en conscient. C’est comme pour tout : il faut qu’on réalise qu’effectivement on est touché pour pouvoir avancer.

Et pourquoi pas écrire un petit mot à votre attention chez vous pour vous rappeler de vous détendre ?

A lire aussi : SE COMPARER AUX AUTRES, C’EST SE PERDRE

#10 – Fixez-vous des délais relativement courts

Si personne ne vous impose une limite de temps, mettez-en une vous-même. Le fait d’avoir une deadline vous empêchera de vous prendre la tête et donc vous irez beaucoup plus droit au but. Forcément, choisissez des deadlines qui vous challengent. Si votre préoccupation de la journée est d’aller au sport ou non, ne mettez pas une fin au lendemain. Finalement, pour des petites décisions comme celles-ci, une minute suffit.

#11 – Profitez de l’instant présent

En étant dans le moment présent (pas le passé, ni le futur), on a tendance à beaucoup beaucoup beaucoup moins se prendre la tête. Le passé c’est passé. On ne peut pas revenir en arrière alors mieux vaut l’accepter et aller de l’avant. Et à force de “et si” futuristique, on peut vite créer des scénarios catastrophes. Vous verrez quand vous y serez. De toute façon, ça ne se passe jamais comme on l’a prévu. Vous faites des plans, A, B et C. Et c’est le plan D qui apparaît et vous ne l’aviez pas vu venir celui-là.

  • Ralentissez. Faites les choses plus lentement. Ca peut être frustrant au début mais finalement, ce ralentissement vous force à vous concentrer sur ce que vous faites. Si vous marchez, marchez moins vite. Si vous mangez, mangez moins vite.
  • Qui êtes-vous et où êtes vous. Maintenant, je suis Sophie, je suis assise sur une chaise dans la cuisine de mes parents et je vous écris un article sur les manières de moins se prendre la tête. Prenez le temps de vous poser tout simplement.

#12 – Arrêtez de vouloir tout contrôler

Non, ce n’est pas possible. Et en tant que personne très autoritaire, depuis ma plus tendre enfance, je peux vous dire que j’ai essayé. Et ce n’est pas possible. L’univers a un très bon sens de l’humour et il arrivera toujours à vous surprendre, croyez-moi.

Tout le monde a déjà un jour échoué. Et apprenez à apprécier justement l’échec, car il vous fera avancer mille fois plus vite qu’une réussite. Parce que finalement, si vous réussissez, vous ne savez pas vraiment pourquoi, ou comment. Tandis que si vous échouez, vous savez, et vous pouvez reproduire encore mieux.

A lire aussi : 6 RAISONS POUR LESQUELLES L’ÉCHEC EST AUSSI IMPORTANT QUE LA RÉUSSITE

Donc arrêtez de vouloir tout contrôler et prenez les choses comme elles viennent. Vous verrez à ce moment-là quoi faire.

12 habitudes simples pour arrêter enfin de se prendre la tête
Metanoiada
Partager l'article :
  •  
  •  
  • 167
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les 5 minutes les plus utiles de ta journée

Passe ton test de personnalité et reçois ton guide personnalisé !