Et si on dépassait nos peurs ?

Et si on dépassait nos peurs ?

Aujourd’hui, je vous propose de partager les 8 étapes pour ne plus avoir peur. La peur peut être d’être rejeté, d’être critiqué, d’échouer, de parler à quelqu’un, peur d’être soi-même, voir peur de réussir ! Tout d’abord, on se détend, et on lit parce que finalement, on n’a rien à perdre. Si vous êtes sceptiques, essayez tout simplement. Ca ne vous engage à rien. Au mieux, ça fonctionne, au pire, rien ne change. Allez, c’est parti !

J'ai besoin de vous pour améliorer le blog ! Cliquez pour m'aider.

Petite explication

La peur nous fait voir plus de pertes que de gains. On peut avoir peur de perdre de l’amour, de la reconnaissance, ou de l’argent. Or, dans la vie, tout est équilibré. Dans un circuit électrique, il y a autant de + que de -, au niveau de l’univers il y a autant de constructions que de destructions. Une fois qu’on a compris cela, on peut voir qu’il y a autant de pertes que de gains. Si on a peur, une partie a l’intérieur de soi a un désir, mais une partie du cerveau veut éviter la “douleur”.

Le peur n’est pas toujours agréable, même pas du tout d’ailleurs, mais c’est une information utile. Elle a pour but de communiquer avec nous. Finalement, ce n’est que de la chimie, de la neurologie. Par contre, si on n’écoute pas ce signal, il y a de grandes chances que ce signal augmente, jusqu’à ce qu’on se prenne une grosse vague en pleine figure. Dites vous que tout ce que vous vivez, c’est que vous devez les vivre pour avancer et pour grandir.

Etape 1 : La peur permet de grandir

Oui vous êtes normal, oui tout le monde a peur. Seulement 10% des peurs sont dues à des peurs de dangers physiques (agressions, etc.). Et la majorité des peurs (donc 90% des peurs) sont des peurs de perceptions. Ce sont les peurs qu’on imagine. Vous connaissez ce fameux : “éventuellement, peut-être qu’un jour, si j’ai pas de chance, il pourrait se passer ça”. Et si nous voyions nos challenges comme des jeux ? Autant voir nos “challenges” personnels comme des points à gagner pour avancer dans un jeu. Tout ce que vous en tirerez vous aidera à avancer !

Etape 2 : Tout le monde a le droit d’avoir peur

Comme je le disais plus haut, oui tout le monde a peur. C’est normal, c’est humain et tout le monde a le droit d’avoir peur. Personne n’est hors de portée, pas même le Dalaï Lama, ou Beyoncé, ou qui sais-je que vous admirer. Laissez-vous sortir de votre zone de confort et entrez dans votre zone de vulnérabilité. Retrouvez tous les autres êtres humains dans cette zone !

La peur vous accompagne depuis votre naissance. Considérez-la plutôt comme un ami, un partenaire, que comme un ennemi ! Finalement, elle ne vous veut que du bien. Elle veut vous faire avancer, vous faire devenir plus fort(e). La peur vous signale qu’il se passe quelque chose d’important pour vous. Dissociez la sensation de la conséquence : ce n’est pas parce que vous avez peur, que vous allez forcément rater. Non. La peur vous signale simplement que vous êtes à un moment clé et que c’est le moment d’avancer, d’apprendre, d’aller plus loin !

Etape 3 : On respire, on se tient bien et on sourit

On a tendance lorsque l’on a peur a se courber, à se recroqueviller. Ou bien on ne respire plus correctement, on est en apnée. Le meilleur conseil de ces huit étapes est le suivant :

  • On respire calmement. On compte jusqu’à sept en inspirant, on retient en comptant jusqu’à sept, on souffle toujours sur sept temps et finalement on retient pendant sept temps. C’est la respiration de la détente : 7-7-7-7.
  • On se tient droit, on relève le menton, et on montre son côté battant !
  • On sourit ! Le sourire a un pouvoir incroyable sur le mental. C’est votre meilleur allié.

Etape 4 : On se concentre sur les gains !

On arrête les “et si, et si”. Et on se focalise simplement sur ce qu’on va gagner que ce soit sur le chemin ou à l’arrivée. On pense à soi, mais aux autres aussi ! Peut-être que notre action inspirera d’autres gens. Alors, oui c’est possible qu’une telle éventualité arrive ! Mais restez concentrés sur ce que ça va vous apporter. Et même si vous ratez, c’est pas grave ! Vous apprenez, et c’est ça que vous aurez gagné. Et ça vaut toutes les victoires !

Etape 5 : Le pouvoir des souvenirs positifs

Gardez un maximum en mémoire toute la gratitude, les bons souvenirs, etc. Le cerveau va automatiquement chercher dans la mémoire. Pensez à toutes ces fois où vous avez eu peur, mais où la finalité s’est bien passée ! Vous devenez ce que vous voyez. Alors ne voyez que du bon !

Etape 6 : Le langage positif

On adopte un langage positif ! C’est fini les “et si”, encore une fois. On ne se dit pas : “je ne veux pas que … arrive”. Mais bien : “je veux que … arrive”. On tourne ses phrases positivement tout simplement.

Etape 7 : On se concentre sur le présent

Vos cinq sens ne se conjugue qu’au présent. Alors on oublie le passé, qui n’apporte la plupart du temps que du négatif, et on oublie le futur qui n’apporte que des inquiétudes. On se concentre sur le présent, sur ce qu’on voit, qu’on fait, qu’on ressent. Le plus tard, vous le verrez quand vous y serez tout simplement !

Etape 8 : On grandit

Quoi qu’il advienne, l’expérience fera grandir quelqu’un. Ca peut être vous, ça peut être quelqu’un d’autre. Mais dans tous les cas, quelqu’un avancera. Alors n’ayez pas peur. Imaginez deux secondes si Martin Luther King n’avait pas osé faire son discours, si les frères Wright n’avaient pas osé se lancer avec le premier avion qu’ils ont créé !

 

Quelles sont vos plus grandes peur ? Cet article vous a-t-il aidé à relativiser ?

 

Je vous embrasse,

Partager:

61 Commentaires

  1. 14 février 2018 / 10:35

    Coucou merci pour ton si bel article ! Alors moi ma plus grande peur est la maladie :(.

    • 14 février 2018 / 21:16

      Ca vient d’une expérience personnelle passée ? Après, le tout c’est de malgré cette peur continuer à avancer ! Ne pas se freiner de faire telle ou telle chose à cause de cette peur de la maladie 🙂

  2. 14 février 2018 / 10:42

    Moi ma plus grande peur c’est la mort. Je n’en avais pas conscience jusqu’à ce que je devienne maman. Mais depuis cette peur me hante et me tétanise parfois.

    • 14 février 2018 / 21:18

      Je partage ton sentiment. Le tout, c’est de ne pas s’empêcher de vivre à cause de cette peur !

  3. 14 février 2018 / 11:12

    coucou

    la peur est un mécanisme nécessaire qui nous permet d’avancer et d’éviter le danger.
    Il ne faut juste pas qu’elle nous paralyse !
    En tout cas tu as bien décortiqué tous les mécanismes bravo !
    Ma peur du moment c est de ne pas me réveiller de l’anesthésie générale le 28/02…

    • 14 février 2018 / 21:14

      Merci beaucoup pour ton commentaire ! En tout cas, je croise les doigts pour toi le 28 février, je suis certaine que tout va bien se passer. Le tout c’est que tu t’en remette vite et bien pour mieux repartir ! Courage !

  4. 14 février 2018 / 11:19

    ce billet est original et intéressant… Après, il y a les petites peurs au quotidien et les grandes ou il y a vraiment du danger et là, c’est quand même beaucoup difficile de suivre toutes ces étapes…

    • 14 février 2018 / 21:15

      C’est pour ça que je parle bien des 10% de dangers, pour lesquels il faut tout de même écouter ses tripes 🙂 Je ne voudrais pas mettre qui que ce soit en danger !

  5. Vanity of our Lives
    14 février 2018 / 12:24

    Ma plus grande peur c’est le vide !! Je pense que j’aurai du mal à surmonter mon vertige, de la peur du vide. Je n’arrive pas à descendre les escaliers les bras chargés si je ne vois pas mes pieds !!!!

    • 14 février 2018 / 21:22

      Il parait que pour ces maux là il faut traiter le mal par le mal : un bon saut en élastique ou en parachute !

  6. 14 février 2018 / 12:31

    On est souvent un peu prisonnier de ses peurs, c’est ce qui nous enferme et nous empêche d’aller plus loin. Même si c’est pas simple de se faire violence, c’est important de la dépasser pour être bien .

    • 14 février 2018 / 21:15

      C’est exactement ça 🙂 Merci pour ton commentaire !

  7. 14 février 2018 / 13:03

    merci pour ton article et le message que tu y fait passer. ici aussi la peur et le moteur de ma vie et pas facile tous les jours suivie de crises d’angoisse terrible

    • 14 février 2018 / 21:26

      Je comprends tout à fait. Mais une fois qu’on les a dépasser une fois, on s’habitue et c’est tellement plus facile pour la suite !

  8. 14 février 2018 / 13:06

    Tu as raison, le langage positif aide vraiment.

    • 14 février 2018 / 21:27

      Dans toute partie de sa vie, il faut mettre du positif ! Même s’il nous arrive les pires catastrophes. On garde le sourire !

  9. 14 février 2018 / 13:42

    Coucou,
    Voilà des conseils au top car c’est vrai que c’est pas simple de dépasser ses peurs, on se sent souvent fragilisé par la peur et souvent on n’ose pas par peur de l’échec justement. La pensée positive aide pas mal 🙂
    Des bisous à toi !

    • 14 février 2018 / 21:28

      Je suis contente si l’article peut t’aider 🙂

  10. 14 février 2018 / 13:44

    Effectivement, on ne nait pas avec des peurs, on les apprend. C’est dingue de se dire qu’on apprend à avoir peur. Si notre mère hurle face à une souris, on va apprendre à se méfier de ses petites bêtes trop choupis. C’est du conditionnement et on peut tout à fait se déconditionner, en étape 🙂
    Le courage n’est pas d’avoir plus peur, mais de surmonter sa peur ! J’essaye de le faire fréquemment ! Mais pô toujours facile…

    https://la-parenthese-psy.com/

    • 14 février 2018 / 21:57

      Tu ne pouvais pas donner un meilleur exemple ! C’est vrai que ce n’est pas tous les jours simple mais tout comme toi, j’essaie un maximum ! Et au pire je ne réfléchis pas et je saute !

  11. 14 février 2018 / 15:18

    Je crois que ma plus grande peur est d’être touchée moi ou un membre de ma famille par la maladie…

    • 14 février 2018 / 21:17

      Je peux comprendre. Après, le tout c’est que ça ne t’empêche pas d’avancer !

  12. 14 février 2018 / 15:34

    Coucou! J’adore tes sujets que tu abordes! Bon sinon moi j’ai peur du ski, et du vide et aussi des rongeurs! Si je vois une souris ou autres de ce genre je deviens une hystérique tellement que j’ai peur

    • 14 février 2018 / 21:09

      T’as déjà fait du ski ou jamais encore ? C’est une peur de chute ou d’autre chose ?

  13. 14 février 2018 / 15:38

    Merci pour ton article, pour ces petites choses 🙂 à bientôt

    • 14 février 2018 / 21:29

      Avec plaisir 🙂 Si ça peut t’aider, j’en suis plus que contente !

  14. 14 février 2018 / 17:11

    Ah la peur, elle m’a longtemps empêchée de faire ce que je voulais. Lorsque j’ai commencé à travailler, j’avais même peur de répondre au téléphone … Finalement je me suis aperçue que je n’aimais juste pas ça (pratique quand tu es Assistante de Direction xD)
    Ton article est très intéressant et c’est important de dépasser ses peurs pour se challenger.
    Ma plus grande peur je pense est de monter sur un deux roues. Mais c’est lié à un drame personnel. Je me suis tout de même fixée l’objectif de faire une ballade à moto avant mes 50 ans. Je suis large, j’ai encore 20 ans devant moi !
    Bises
    Elsa

    • 14 février 2018 / 21:12

      Je te rejoins pour le téléphone, j’ai horreur de ça ! Et pour ce qui concerne le deux roues, c’est bien déjà de te mettre des objectifs ! Bon, par contre tu as vu large tout de même 🙂

    • 14 février 2018 / 21:49

      Avec plaisir ! J’espère qu’ils te seront utiles !

  15. 14 février 2018 / 18:39

    Vaincre ses peurs, c’est avancer pas à pas, je suis totalement d’accord, il faut voir le positif et les gains.

    • 14 février 2018 / 21:37

      Merci beaucoup pour le commentaire. Je suis heureuse de voir qu’on partage le point de vue !

  16. Chabaille
    14 février 2018 / 19:36

    Bonjour très bon article vos phrases m on fait du bien et je suis totalement d accord avec vous malgré que l on applique pas toujours ce genre de pensé 🙁
    Il faut y remédie 😉
    Moi ma peur est de repasser à nouveaux mon permis de conduire…

    • 14 février 2018 / 21:36

      Merci beaucoup pour votre commentaire ! Ca me touche énormément. Je croise les doigts pour la réussite du permis ! Je suis certaine que ça va le faire 🙂

  17. Les tests de sevy
    14 février 2018 / 21:34

    Tu as tout à fais raison sur le. Fait de tourner ses phrases dans le positif ça peux vraiment aider merci pour l’article

    • 14 février 2018 / 21:41

      Avec plaisir, j’espère de tout coeur que cet article pourra t’aider à avancer !

  18. 14 février 2018 / 21:58

    La peur ! Effectivement certaines font grandir mais d’autres malheureusement sont présentes à la suite d’un choc, qu’il est vraiment difficile de les faire partir. Alors je vis avec…. En les contrôlant 🙂 Après, je positive pas mal, docn ça m’aide énormement dans ma vie quotidienne

    • 15 février 2018 / 08:49

      Tant que tu entoures ta vie de positif, c’est le principal 🙂 Et puis qui sait, avec le temps, ça peut s’estomper !

    • 15 février 2018 / 08:40

      J’espère de tout coeur que mettre le doigts dessus pourra te faire avancer et réaliser !

  19. Amandine
    14 février 2018 / 22:35

    Article très intéressant ! La peur n’est en rien une mauvaise chose, au contraire elle nous permet de repousser nos limites, nous fais grandir et nous empêche aussi de faire des bêtises… 😉

    • 15 février 2018 / 08:52

      C’est exactement le message que je voulais faire passé. Je suis heureuse que tu l’ai parfaitement interprété!

  20. 14 février 2018 / 23:11

    Coucou,

    Un très bel article ! Dur dur de te dire qu’une seule peur ! Je dirais la peur de perdre mon fils, la maladie qui est très présente et qui fait des ravages dans ma famille.

    Mais alors quand peur et stress s’emmêlent, c’est une vraie galère, crois moi !

    Belle soirée,
    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

  21. 15 février 2018 / 08:03

    Cet article est gé-nial!
    Moi qui suis une grande phobique je pratique assez régulièrement ce type de réflexion car je sais bien que la plupart de nos peurs sont injustifiées mais pourtant lorsqu’elles surviennent on a du mal à les surmonter…
    Moi c’ est surtout la solitude qui m’angoisse. Une grande pièce vide ou un long couloir à traverser (même sans aucun risque d’agression) me font trembler et imaginer les pires scénarios…

    • 15 février 2018 / 08:54

      Merci beaucoup pour ton commentaire, il me touche vraiment ! C’est vrai que ce genre de phobies sont difficiles à gérer et pourtant, je reste persuadée qu’avec le temps tu les surmonteras sans aucun problème 🙂 Essaie de te récompenser à chaque fois que tu as un long couloir à traverser !

  22. Clara
    15 février 2018 / 12:05

    Ton article est très motivant, je n’ai pas de grande peur personnellement 🙂

  23. 15 février 2018 / 16:42

    Il est évident que ce n’est pas toujours simple, mais comme tu dire la peur fait grandir, et avancer, pour tout un tas de choses dans la vie!

  24. 16 février 2018 / 01:18

    tellement vrai et logique et tellement difficile à la fois et surtout pas évident, d’y faire face et de les comprendre et donc de les amadouer ou les faire disparaitre ! c’est souvent un travail de longue année mais c’est bien de le dire, de l’expliquer et de montrer que Tout peut être possible

    • 16 février 2018 / 08:14

      Merci beaucoup pour ton commentaire 🙂 Ca me touche beaucoup ! Et comme tu dis, le tout c’est d’y travailler. Même si ce n’est pas toujours parfait !

  25. 17 février 2018 / 05:41

    Joli article, bonne base pour prendre conscience de ses peurs … Nous avons passé deux jours en retraite méditative avec un moine bouddhiste et qu’est ce que ça fait du bien … La vie est une magnifique illusion, qui peut devenir complètement magique si l’on accepte simplement ce qu’elle est. On a toute la vie pour apprendre et progresser. C’est merveilleux 🙂

    • 18 février 2018 / 09:41

      J’en rêve ! Partager l’expérience d’un moins bouddhiste doit être une expérience extraordinaire !

  26. 17 février 2018 / 16:02

    Je reconnais que la peur joue beaucoup sur moi, notamment actuellement la peur d’échouer qui me pousse à de nombreux questionnements. Merci pour tes explications même si la pratique est bien plus difficile qu’il n’y paraît.

    • 18 février 2018 / 09:37

      Totalement d’accord avec toi, mais il faut arriver à dépasser ce blocage pour aller plus loin !

  27. Emma
    19 février 2018 / 11:25

    Coucou ton article est super intéressant 🙂 Moi j’ai peur de la mort…

  28. 19 février 2018 / 16:16

    J’ai des peurs liées à la hauteur, donc pas mal en ce qui concerne l’escalade par exemple… Des moments d’instabilité dans l’espace on va dire. Je commence un peu à faire un pas en avant de ce côté, et tous les conseils sont bons à prendre !

    • 20 février 2018 / 17:38

      Merci beaucoup ! J’espère de tout coeur que tes pas en avant t’aideront à dépasser cette peur 🙂

  29. 22 février 2018 / 11:33

    Exactement. Changer son, point de vue, le mettre en positif est la solution.
    Pas évident à faire lorsque l’on est pas habitué, mais il suffit de se forcer un peu pour que cela devienne une habitude…

    D.

    • 22 février 2018 / 13:25

      C’est tellement vrai ! Et puis une fois forcé(e) on ne le verra plus, ça deviendra une habitude 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *