Les 12 fruits et légumes les plus pollués

Hello à tous,

Aujourd’hui, on n’arrête pas de nous parler de manger cinq fruits et légumes par jour. On nous parle également de manger bio pour éviter les pesticides. En moyenne, un être humain ingurgite 1,5l de pesticides par an. Oui, vous avez bien lu : 1,5 litre. Et oui, parce que finalement, même dans le bio, il y a des pesticides à cause de l’eau, l’air, etc. Mais en moindre mesure! Tous les fruits et légumes ne sont pas traités de la même manière. Et si vous n’avez pas l’envie ou les moyens d’acheter tout en bio, sachez qu’il existe une liste de fruits et légumes extrêmement impactés par les pesticides. Je vous les liste aujourd’hui, pour enfin savoir les fruits et légumes qu’il faut absolument acheter en bio pour limiter les dangers.

#1 – Les fraises

Tout le monde aime les fraises, c’est vrai que c’est super bon ! Mais c’est un des fruits les plus traités. Si vous mangez une ou deux barquettes par an, ça va encore. Mais au-delà, ça commence à devenir dangereux. Si vous craquez pour des fraises en saison, prenez les obligatoirement bio. Et limitez tout de même la quantité car même bio elles sont fortement impactées.

#2 – Les épinards

C’est vrai que Popeye nous a vendu du rêve. Mais actuellement, on ne le voit plus. Est-ce qu’il aurait été emporté par le côté chimique des épinards ?

 

#3 – La nectarine / la pêche

Comme vous l’avez sûrement remarqué, la peau de la nectarine est du style très très fine. C’est un fruit qui a la base est traité avec beaucoup de produits chimiques. Et avec sa peau toute fine, tous ces pesticides traversent la peau. Le fruit devient littéralement contaminé. Vous pouvez retirer la peau (ce qui est dommage car elle contient énormément de vitamines), mais ça ne changera strictement rien.

#4 – La pomme

Tout comme la nectarine, la peau est ultra fine. C’est le fruit le plus vendu en France, et si vous voulez en manger, prenez le obligatoirement bio. Ca ne coûte pas forcément plus cher mais en termes de quantité de pesticides, vous allez diminuer drastiquement !

 

#5 – La poire

Encore une fois, ça peau toute fine la transforme en vrai poison !

#6 – Les cerises

Et encore un fruit favoris des français très infecté ! Limitez sa consommation, et prenez-les bio obligatoirement !

#7 – Les raisins

Vous avez déjà entendu parler de ces jobs qui proposent d’aller cueillir les raisins ? Vous savez quelle est la règle principale après ? Se laver les mains avant de se toucher le visage. Oui, vous avez bien lu. Est-ce qu’il vous faut un dessin ? Je trouve ça tout simplement ignoble. Difficile d’imaginer que les laver simplement puisse retirer cette armée de produits chimiques ! Pensez-y pour le vin également !

 

#8 – Le celeri

Vous je ne sais pas, mais moi j’adore croquer le céleri simplement. Mais bio !

#9 – La tomate

Encore une fois, c’est une histoire de peau. Et on mange forcément la peau, donc c’est le ponpon ! Et forcément, il faut penser à tous ces dérivés de tomates : sauce, concentré, ketchup, etc.

#10 – Les poivrons

Pour les produire, on utilise énormément de poivrons différent. C’est tout compris ! Eviter les packs proposant les trois couleurs de poivrons et prenez-les bio !

#11 – Les pommes de terre

On en mange tout le temps ! Donc faites le calcul de la quantité de pesticides ingurgités ! Ce n’est pas un produit cher, donc vraiment, faites un effort et prenez-les bio.

Et voilà ! La liste des 12 fruits et légumes les plus contaminés et qu’il est fortement conseillé d’acheter bio. Si malgré tout vous préférez les acheter dans les supermarchés, libre à vous. Cependant, lavez-les vraiment bien et épluchez les. Même si c’est dommage car comme dis plus haut, c’est dans la peau que se trouvent les vitamines. Et oui, il y en avait bien 12, la pêche s’est cachée dans le tas.

 

Dites-moi quels fruits et légumes vous achetez déjà bio, ceux auquel vous n’auriez pas pensé?

Retrouvez la liste des 15 fruits et légumes les moins pollués, juste ici !

 

Je vous embrasse,

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager:

47 Commentaires

  1. 5 février 2018 / 09:43

    J’achète tous mes fruits et légumes en circuit court. Ils ne sont pas bios mais viennent de ma région. Par contre, j’imagine que côté pesticides c’est pas vraiment ça…

    • 6 février 2018 / 22:02

      C’est toujours mieux en circuit court de toute manière 🙂

  2. 5 février 2018 / 09:58

    coucou

    avais lu des études et avais eu très peur donc mes fruits et légumes c’est bio.
    Après même en bio on est pas a l’abri d une contamination car tous les champs ne sont pas bio et ils y a pas une frontière qui empêche les pesticides de passer…
    De plus le bio du maroc par exemple autorise des pesticides…
    Le mieux est donc bio et local 🙂

    • 6 février 2018 / 22:00

      C’est exactement ça 🙂 C’est pour ça que je précise bien que ce n’est pas 0 pesticides mais juste moins

  3. 5 février 2018 / 10:04

    En y réfléchissant, c’est vrai que il ne me semble pas avoir vu d’épinards depuis un moment alors que j’en achetais beaucoup lorsque mes enfants étaient petits. C’est déprimant ton article: de mon jour, c’est devenu difficile de manger sans impacter son organisme…

    • 6 février 2018 / 21:55

      Moi je trouve que finalement, ça va ! On n’en a “que” 12 sur des centaines 🙂 Mais bon, comme ce sont nos préférés, c’est plus difficile à digérer. Il suffit de prendre ceux-là en bio et on est bon 🙂

  4. Clara
    5 février 2018 / 10:37

    Malheureusement, pour moi j’aime tous ces aliments sauf le céleri!

    • 6 février 2018 / 21:53

      Après, il te suffit de les prendre en bio 🙂 Heureusement, on n’en a que 12 contaminés sur les centaines !

    • 6 février 2018 / 21:53

      Après, il ne fait pas les bannir, juste les limiter ou les prendre en bio 🙂

  5. 5 février 2018 / 11:23

    Coucou! Pour ma part, j’achete tout bio ou au marché chez des marchands ou les produits viennent directement de leurs potagers! J’adore les fruits et les légumes j’en mange beaucoup donc il faut que ça soit de qualité et beaux

  6. 5 février 2018 / 11:35

    J’adore les fruits. j’ai de la chance d’avoir des vergers tout autour de ma maison et un voisin très généreux qui me donne pleins de fruits, non traités. La semaine dernière, il m’a donné une cagette pleine de kiwis. Le bonheur.

  7. 5 février 2018 / 11:40

    j’ai vraiment beaucoup apris en lisant ton article merci

    • 6 février 2018 / 21:47

      Avec plaisir 🙂 J’espère qu’il pourra t’aider !

  8. 5 février 2018 / 12:00

    En Ariège, les petits producteurs bio sont nombreux et c’est un vrai plus pour acheter ses fruits et légumes. Il faut privilégier le bio et les circuits courts, manger des fruits et légumes de saisons, car aujourd’hui le bio peut venir de très très loin …

  9. 5 février 2018 / 12:09

    Coucou trop mignon les émoticônes, c’est vrai que je suis très fruits, mais je l’ai prends en saison en général. En bio je prend souvent pommes, framboises et citron.

  10. 5 février 2018 / 15:16

    Les fraises on essaye d’en faire pousser mais vu comme mes filles adorent ça on va aussi en cueillir dans un jardin de cueillette
    pour les pommes je prends bio en magasin
    mais une fois la peau enlevé le danger n’est il pas écarté ? J’ai vu qu’à E=M6 ils disaient même que bien nettoyer il n’y avait pas de soucis, alors que je ne sais plus où j’ai entendu que la pomme était attaqué de moitié. Bref c’est un peu tout, et son inverse qu’on entend…

    • 6 février 2018 / 21:44

      C’est plutôt la seconde option. La peau est beaucoup trop fine que pour retenir les pesticides. Et en ôtant la peau, on retire 1 ou 2% de pesticides mais ce n’est pas la folie. Surtout que lorsque l’on épluche, on touche la chaire de la pomme en même temps et on transfère. Donc finalement, tu as tout bon : les pommes bio et les fraises dans le jardin ! J’en rêve pour mon future dans un non-appartement !

  11. 5 février 2018 / 15:22

    Les fraises, je confirme. j’ai fait une allergie une fois. Mais pas à la fraise en elle-même… Mais aux pesticides présents sur la fraise.

  12. 5 février 2018 / 18:05

    hello! Bon je vais faire la mauvaise… J’ai beaucoup de mal avec ce genre d’article… attention, tu écris super bien, mais l’idée de polluer (oui oui jeu de mots) l’esprit des gens avec des choses pareilles! Certes les fruits et légumes peuvent être légèrement pollués (et attention je pèse mes mots) Mais il ne faut pas oublier de dire qu’en France on a une réglementation. Et c’est important de le rappeler dans de tels articles. les fruits et légumes sont contrôles. Pour établir ces contrôles, on prend la norme qui semblerait acceptable pour le corps humaine. Une norme déjà minime car caractérisée évidement comme non nocive! Et cette même valeur est encore démultipliée par 100. La alors on a la norme française.
    Tout le monde ne peut pas consommer BIO. Et il vaut mieux faire manger des fruits et légumes aux enfants même “pollués” comme tu dis que rien du tout.
    Il faut faire attention avec ce genre d’article bien souvent moralisateur et culpabilisateur.
    Chacun fait comme il peut, et MANGER CES FRUITS ET LEGUMES CA NE CRAINT RIEN DU TOUT………

    • 6 février 2018 / 21:41

      Hello Iris, je peux comprendre ton mécontentement, et là je comprends que je me suis mal faite comprendre. Sur les centaines de fruits et légumes, on en a que “12” qui sont ciblées comme nocives dans le circuit normal. Ces 12 sont bien dans les normes françaises. Par là, je voulais souligner que si vous devez acheter bio, c’était ces 12 là. Personnellement, je n’achète pas tout en bio, je n’ai pas envie non plus de doubler mon budget nourriture. Mais pour ces fruits et légumes là, oui je fais un effort. Je suis vegan et autant te dire que ma quantité de fruits et légumes et nettement plus élevée que la moyenne (oui je reste une grande gourmande et c’est pas avec une tomate que je vais être rassasiée) et je n’arrêterai jamais d’en manger ! Disons que si on mange ces fruits et légumes bio, sur une année, il a été calculé qu’en moyenne on ingurgite 1kg de pesticides en moins. Sur une base de 90 ans, ça fait tout de même 90kg de pesticides en moins. On est pas pour autant à zéro, mais au moins j’évite de manger mon père en saloperies 🙂

  13. 5 février 2018 / 18:05

    coucou je trouve ton article trés intéressant, je savais pour la pomme mais les épinards et le céleri je ne savais pas… j’essais au maximum de prendre des fruits et légumes bio ou issus de l’agriculture raisonnée… mais bon parfois c’est compliquée… les prix sont bien plus élevés.

    • 6 février 2018 / 21:35

      Je suis d’accord avec toi. Après, il n’y en a “que” 12 vraiment infestés. Personnellement, lorsque j’étais un peu plus court niveau financier, je ne prenais que ces fruits et légumes là en bio et les autres, en normal 🙂 12 ça va, on pourrait avoir pire !

  14. 5 février 2018 / 20:43

    Ton article fait quand même peur ! Je savais pour beaucoup d’aliments que c’était des concentrés de pesticides et de cochonneries, c’est vraiment une raison supplémentaire pour moi de passer au bio.
    Concernant les pommes, les pires sont les PINK LADIE = les pommes les plus contaminées.
    Bref, j’ai envie de cultiver mes propres légumes mais même les graines sont transformées et les terrains pas spécialement sains, mais ce sera toujours mieux que rien !

    • 6 février 2018 / 21:34

      C’est exactement ça : c’est mieux que rien. Le but n’est pas de ne plus rien manger, mais juste d’éviter de servir de poubelle 🙂

  15. 5 février 2018 / 22:23

    Je viens tout juste de finir de dîner et comment te dire ? J’ai mangé des choses qui sont sur ta liste, et mon estomac joue au yoyo !
    Merci pour ton article, je vais faire encore plus attention que d’habitude pour mes achats

    • 6 février 2018 / 21:33

      Désolée, je ne voulais pas non plus te retourner ! Mais finalement, il n’y en a “que” 12, ça pourrait être pire 🙂

    • 6 février 2018 / 21:29

      Avec plaisir ! J’espère que ça t’aidera 🙂

  16. 6 février 2018 / 00:17

    nous allons finir par ne plus rien manger

    • 6 février 2018 / 21:28

      Non, il suffit juste d’acheter ces 12 fruits et légumes en bio pour limiter l’impact des pesticides 🙂 Après, on ne peut pas les empêcher, mais au moins on limite ! En tout cas je n’arrêterais pas de manger quelque chose que j’aime, je les prends tout simplement meilleurs pour moi !

  17. 6 février 2018 / 09:23

    Merci pour ton article à la fois intéressant et effrayant . j’essai de plus en plus d’acheter bio mais ce n’est pas toujours évident

    • 6 février 2018 / 21:26

      Je suis d’accord avec toi, c’est pour ça que je suis heureuse d’être tombée sur ce recensement des 12 fruits et légumes, pour savoir plus particulièrement lesquels sont absolument à acheter bio 🙂

  18. 6 février 2018 / 19:17

    Hello,
    Pour moi tout ça c’est du blabla et il faut être honnête le bio n’existe pas vraiment avec tout les pesticides qui se promènent dans les airs, ils vont bien quelque part. Je mange ce qui me fait envie, pesticides ou non c’est la même chose.

    • 6 février 2018 / 21:21

      Comme je l’explique dans l’article, le bio n’est jamais à 100% bio à cause de l’eau, de l’air, etc. Il n’empêche que bio, ça évite tout de même un kilogramme de pesticides en moyenne en moins dans le corps à l’année. Sur base d’une vie de 90 ans, ça te fait tout de même 90kg en moins de pesticides à ingurgiter. Ca laisse réfléchir non ?

  19. 6 février 2018 / 21:49

    Pour ma part, je me dirige petit à petit vers le bio depuis début janvier, il est vrai que l’on apprécie tellement plus le gout =)

    A très vite,
    Maeva.

  20. 10 février 2018 / 22:33

    Un article très intéressant, merci pour ces infos ! Je mange souvent de fruits et légumes faisant partis de ta liste. Je connais les pesticides bien sûr mais je ne pensais pas que la quantité était si élevée !

    • 11 février 2018 / 22:20

      C’est quand on voit cette quantité qu’on déchante. Heureusement, il n’y en a que douze sur les centaines qui sont “contaminées”.

  21. 11 février 2018 / 01:19

    Coucou !

    Une copine à fait des études en biologie, et du coup elle a pu me dire que même dans le bio, ce n’est pas forcément meilleur. Il faut prendre plusieurs chose en compte : le pays d’origine des fruits et légumes, l’état des nappes phréatiques de là où ils sont cultivés, l’effet de serre, les conditions du transport vers la France, mais aussi les “normes” bio du pays et si un champs avec pesticide se trouve aux alentours où pas…
    Hélas, le bio est aussi du marketing pour beaucoup de marque du coup, même là il faut être regardant. De même (voir peut être même plus) dans les cosmétiques.

    D’ailleurs, mon oncle, il a son propre petit potagé et l’amie en question idem, elle cultive elle-même.
    la bise !

    • 11 février 2018 / 22:14

      Finalement, c’est ton oncle qui a raison. Comme tu le dis, le bio c’est très marketing. Et la seule solution à “99%” sûre (parce que finalement l’eau n’est pas bio), c’est le jardin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *